Les employé-es de soutien de l'Université Concordia entérinent une nouvelle convention collective



    MONTREAL, le 15 fév. /CNW Telbec/ - Lors d'une assemblée générale cet
après-midi, les 450 employé-es de soutien de l'Université Concordia ont
entériné une nouvelle convention collective par un taux de 99,5 %, mettant fin
ainsi à plus de cinq années de moyens de pression et de négociations
difficiles.
    Pour André Legault, le président du Syndicat des employé-es de soutien de
l'Université Concordia (CSN), ce dénouement n'a été possible que grâce à la
solidarité des membres et à leur détermination de gagner le respect de leur
employeur. Leur lutte a été marquée par des manifestations nombreuses et trois
jours de grève épisodiques.
    "Nous avons lutté pour notre dignité et pour obtenir un traitement égal
aux travailleurs de soutien des autres universités québécoises, a dit André
Legault. Parfois cette lutte a été très difficile, mais nos membres peuvent
être fiers du résultat."
    La nouvelle convention collective vient à échéance le 31 mai 2010. Elle
comporte des augmentations salariales annuelles d'environ 4 % auxquelles il
faut ajouter des ajustements d'équité salariale. Au total, les salaires
augmenteront de 34 % durant l'application de la convention collective.
    De plus, les primes de soir ont été améliorées et des primes de nuit et
de fin de semaine ont été introduites.
    La convention collective introduit aussi un programme généreux de
retraite anticipée. Un employé qui prend sa retraite entre 55 et 60 ans, par
exemple, aura droit à un montant égal à une année de salaire.
    La négociatrice de la CSN, Athena Davis, a mentionné que les syndiqué-es
ont réussi à conserver leur sécurité d'emploi. "Concordia voulait éliminer des
grandes sections de leur convention collective qui garantissent la sécurité
d'emploi, mais nous les avons améliorées, a noté Athena Davis.
L'administration a voulu imposer des conditions de travail. Cependant, ils ont
été forcés de reconnaître le syndicat et de négocier un règlement."
    Les négociations ont aussi mené à un règlement de 36 griefs et à la
création de plus de 20 nouveaux postes.
    "Nous sommes très satisfaits que nos membres aient une augmentation
salariale substantielle, s'est réjoui André Legault. Nos membres sont les
employés les moins rémunérés chez l'Université Concordia et ils ont bien
mérité cette convention collective."




Renseignements :

Renseignements: Lyle Stewart, Service de communications CSN, cellulaire:
(514) 796-2066; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.