Les élus d'Union Montréal à Outremont resteront en place pour servir les citoyens de l'arrondissement



    MONTREAL, le 15 oct. /CNW Telbec/ - Malgré les basses tactiques
partisanes de l'Opposition, les quatre élus d'Union Montréal dans
l'arrondissement d'Outremont demeurent en place pour servir les meilleurs
intérêts des citoyennes et citoyens de l'arrondissement. Madame Marie
Cinq-Mars, monsieur Louis Moffatt, madame Ana Nunes et monsieur
Claude B. Piquette, ont aussi confirmé leur intention de continuer à consacrer
tous leurs efforts à rétablir le lien de confiance avec la population, en
appliquant les meilleures pratiques de gestion pour l'arrondissement et en
donnant des services de qualité à leurs concitoyens.
    "Je tiens à rappeler que les questions sur les dépenses irrégulières et
des décisions administratives douteuses dans l'arrondissement ont été initiées
par le conseil d'arrondissement et ce, dans le but de nous assurer que des
incidents semblables ne se reproduisent plus. Par exemple, ce sont nous, les
élus de l'arrondissement d'Outremont, qui avions refusé la demande d'entériner
de façon rétroactive des dépassements de certains comptes de dépenses. Notre
initiative d'alerter nos collègues de l'administration du maire
Gérald Tremblay a aussi porté fruit puisque la Ville de Montréal a donné un
mandat à Fasken Martineau Dumoulin, qui a travaillé avec KPMG, pour évaluer
les pratiques de gestion de l'arrondissement d'Outremont", a déclaré madame
Cinq-Mars.
    Pour sa part, M. Marvin Rotrand, conseiller de ville du caucus Union
Montréal dans l'arrondissement de Côte-Des Neiges-Notre Dame de Grâce,
considère que les efforts de Vision Montréal de se présenter comme le
défenseur de la démocratie à Outremont sont hypocrites et farfelus.
    "Premièrement je tiens à rappeler à M. Purcell que les rapports de KPMG
et de Fasken Martineau ont exonéré les quatre élus de l'arrondissement. C'est
aussi plutôt ironique que Vision Montréal demande une enquête policière dans
le dossier au même moment où une de ses propres conseillères de Ville,
madame Line Hamel, a été obligée de se retirer au moins temporairement de son
parti après que son père eut été accusé de fraude et de corruption. Même si
elle siège pour le moment de façon indépendante, elle a tout de même conservé
la présidence du comité consultatif en urbanisme, ce qui est un non sens!", a
déclaré M. Rotrand.
    "C'est également hypocrite de voir les tentatives du Vision Montréal de
se présenter comme le grand défenseur de la démocratie, de la transparence et
de la bonne gestion quand on se rappelle que lorsque ce parti était au
pouvoir, le gouvernement du Québec a quasiment mis la Ville de Montréal sous
tutelle après que le rapport du Vérificateur de Montréal eut sérieusement
critiqué la gestion de l'administration de Pierre Bourque", a déclaré
M. Rotrand.
    "L'équipe d'Union Montréal se dissocie des propos et des actes commis par
certains individus dans l'arrondissement d'Outremont. Notre conseil
d'arrondissement est solidaire et Union Montréal nous apporte tout le soutien
nécessaire. Nous avons plusieurs défis à relever, dont celui de nommer un
maire suppléant qui travaillera d'une façon responsable et gérer
l'arrondissement et les finances d'Outremont avec rigueur", a conclu
Mme Cinq-Mars.




Renseignements :

Renseignements: Maxime Chagnon, Directeur des communications, Union
Montréal, (514) 906-1340, poste 121, Cell.: (514) 824-1580

Profil de l'entreprise

Union Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.