Les élèves canadiens se montrent à la hauteur en mathématiques selon un nouveau rapport de première importance

TORONTO, le 28 nov. 2011 /CNW/ - Un nouveau rapport d'importance majeure publié aujourd'hui par le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) [CMEC] indique que plus de 90 p. 100 des élèves canadiens de 8e année/2e secondaire affichent un rendement en mathématiques égal ou supérieur aux attentes. Près de la moitié des élèves affichent un rendement supérieur aux attentes.

Les ministres de l'Éducation ont créé le Programme pancanadien d'évaluation (PPCE) en 2003 pour obtenir un bulletin scolaire pancanadien des résultats des jeunes canadiens dans des matières principales. Ce programme est le complément des évaluations réalisées dans chaque province et chaque territoire et permet de comparer le rendement scolaire à l'échelle du pays. Le PPCE est en outre aligné sur d'importantes études internationales auxquelles participe le Canada, tel le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE.

Près de 32 000 élèves de 8e année/2e secondaire ont participé à l'évaluation du PPCE 2010 dans plus de 1600 écoles dans l'ensemble du pays. L'évaluation était axée principalement sur les mathématiques. Les niveaux de rendement en mathématiques ont été définis en consultation avec des spécialistes indépendants des milieux de l'éducation et de l'évaluation et harmonisés de façon générale avec la pratique acceptée sur la scène internationale. L'évaluation a également porté sur les sciences et la lecture.

« Les résultats du PPCE d'aujourd'hui sont une bonne nouvelle, que ce soit pour les élèves, leurs parents ou le personnel enseignant », a déclaré Mme Ramona Jennex, présidente du CMEC et ministre de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse. « Ils confirment que les jeunes canadiens acquièrent les compétences de base en mathématiques nécessaires à leurs études secondaires et postsecondaires. »

Parmi les points saillants du rapport, notons les suivants.

  • Il n'existe aucune différence majeure entre le rendement des filles et celui des garçons en mathématiques à l'échelle du pays. Toutefois, les garçons font preuve en plus grand nombre d'une maîtrise et de connaissances mathématiques avancées.

  • Dans l'ensemble du Canada, les filles ont un meilleur rendement que les garçons en sciences et en lecture. Différents degrés de variabilité ont été observés à l'échelon provincial et territorial.

  • Dans la plupart des provinces et des territoires, les élèves des systèmes scolaires de langue minoritaire ont obtenu des résultats en mathématiques supérieurs à ceux des élèves des systèmes scolaires de langue majoritaire. Le contraire a toutefois été constaté en ce qui concerne la lecture : les élèves des systèmes scolaires de langue majoritaire faisant montre d'un meilleur rendement dans cette matière que leurs homologues des systèmes scolaires de langue minoritaire. En général, aucune différence importante entre les langues n'a été observée pour le rendement en sciences.

Le cycle actuel de neuf ans du PPCE a débuté en 2007. Il est maintenant donc possible d'effectuer, avec le PPCE 2010, certaines analyses des résultats dans le temps pour ce qui est des compétences en lecture. Les données de 2010 suggèrent que le rendement global a quelque peu décliné par rapport à 2007, en particulier dans les systèmes scolaires francophones. Tout comme en 2007, les filles continuent d'afficher un rendement en lecture supérieur à celui des garçons.

« Les ministres de l'Éducation reconnaissent depuis longtemps la nécessité d'une information transparente et comparable au sujet des systèmes scolaires provinciaux et territoriaux », a précisé Mme Jennex. « Le PPCE est en fait l'un des nombreux instruments de collecte de données que le CMEC coordonne à l'échelon pancanadien et international et qui nous procurent les données dont nous avons besoin pour prendre des décisions éclairées en matière de politiques et de programmes dans le domaine de l'éducation au Canada. »

Le PPCE a également rassemblé une mine de renseignements contextuels à partir des questionnaires remplis par les élèves, le personnel enseignant et les directions des écoles. Ces données seront publiées dans les prochains mois et devraient permettre de mieux comprendre les facteurs qui influencent peut-être le rendement scolaire.

La prochaine édition du PPCE est déjà amorcée. Le PPCE 2013 portera avant tout sur les sciences; les mathématiques et la lecture seront également évaluées.

Au sujet du CMEC

Fondé en 1967, le CMEC donne aux ministres de l'Éducation du Canada une voix collective et leur permet d'exercer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international. L'organisme aide les provinces et les territoires à assumer la compétence constitutionnelle qui leur est conférée au chapitre de l'éducation. Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Web au www.cmec.ca.

SOURCE Conseil des ministres de l'Education (Canada)

Renseignements :

M. Colin Bailey
Directeur, Communications
Cellulaire : 416 929-6970
Téléphone : 416 962-8100, poste 259
Courriel : c.bailey@cmec.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des ministres de l'Education (Canada)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.