Les dons des proches à une personne prestataire - Réaction du Collectif pour un Québec sans pauvreté



    QUEBEC, le 14 juin /CNW Telbec/ - Le Collectif se réjouit de la
modification apportée au Règlement de la loi sur l'aide aux personnes et aux
familles qui exclut clairement les dons en nature et en service des revenus
pris en compte pour établir la prestation d'aide financière de dernier recours
d'une personne. Pour le Collectif, c'est une victoire de l'action citoyenne.
Cette victoire a été rendue possible grâce au courage d'une personne qui a
accepté de mettre sa situation sur la place publique et aux témoignages de
plusieurs autres qui ont fait état de situations similaires. Il faut aussi
souligner le rôle des groupes de défense de droits, le Groupe Ressource du
Plateau Mont-Royal et le Front commun des personnes assistées sociales du
Québec, qui ont su alerter les médias à cette situation vécue par de
nombreuses personnes. Les médias ont également joué un rôle très positif dans
cette affaire ainsi que les 43 groupes nationaux ou locaux et collectifs
régionaux qui ont appuyé la demande du Collectif auprès du ministre de
l'Emploi et de la Solidarité sociale. En fait, c'est une victoire collective!
    Le Collectif étudiera attentivement le libellé de l'amendement déposé par
le ministre afin de s'assurer qu'il répond le plus fidèlement possible aux
attentes de la population qui souhaite que la solidarité ne soit plus contrée
par les décisions de certains fonctionnaires. Il tient à rappeler que cette
décision positive doit s'accompagner d'une campagne d'information
gouvernementale auprès des prestataires, des fonctionnaires et de la
population pour éliminer l'incertitude et la peur que plusieurs années de
harcèlement ont laissées dans la tête des gens. Il demande également que les
personnes qui font présentement face à des coupures de prestation, suite à des
dons en nature et en service, voient ces coupures annulées et soient
remboursées pour les coupures effectuées.
    Il faut demeurer vigilant face à toutes les intrusions dans la vie privée
des personnes en situation de pauvreté, intrusions qui briment les droits de
toutes les personnes assistées sociales en tentant de prendre en faute les 4 %
de personnes qui fraudent.
    Rappelons enfin qu'on ne saurait lutter contre la pauvreté au Québec
seulement grâce à la solidarité des personnes, mais que des gestes importants
devront être posés par le gouvernement pour appliquer la Loi visant à lutter
contre la pauvreté et l'exclusion sociale notamment en amenant les prestations
à un niveau qui permettent au moins de couvrir ses besoins essentiels.




Renseignements :

Renseignements: Solène Tanguay, responsable des communications pour le
Collectif pour un Québec sans pauvreté, Cellulaire: (418) 254-7238, Bureau:
(418) 525-0040, communications@pauvrete.qc.ca.; www.pauvrete.qc.ca; Nicole
Jetté, porte-parole du Front commun des personnes assistées sociale du Québec,
(514)-987-1989


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.