Les dirigeants autochtones fourniront un plan d'action au 5e Sommet des Amériques



    PANAMA, Panama, le 17 avr. /CNW Telbec/ - Des dirigeants autochtones de
partout en Amérique se sont réunis les 14 et 15 avril à Panama, capitale du
Panama, dans le cadre du IIIe Sommet des Amériques pour les chefs indigènes
(3e ILSA). Au cours de ce sommet, ils ont pu discuter d'enjeux liés au travail
de l'Organisation des Etats américains (OEA), particulièrement celui qui sera
mené au cours du 5e Sommet des Amériques, qui se déroulera à
Trinité-et-Tobago, du 17 au 19 avril 2009. L'Association des femmes
autochtones du Canada (AFAC), et l'Assemblée des Premières Nations (APN) ont
conjointement organisé ce IIIe Sommet des Amériques pour les chefs indigènes
avec l'aide de l'OEA et de plusieurs organisations autochtones des Amériques.
    Durant ce sommet, une déclaration et un plan d'action ont été conçus afin
de promouvoir les aspirations des peuples autochtones et pour mettre l'accent
sur les actions à entreprendre afin d'atteindre ces objectifs. Comme l'indique
la présidente de l'AFAC, Beverley Jacobs : "Le plan d'action (du 3e ILSA)
contient des mesures que les Etats peuvent réaliser afin de s'assurer que les
droits des peuples autochtones sont respectés dans leur pays. L'objectif de
voir nos droits humains respectés et protégés ne peut être atteint que si les
Etats s'engagent à passer à l'action."
    Le plan d'action répertorie des mesures essentielles pour que les Etats
respectent les droits des Autochtones, mesures liées à six domaines qui
devront être débattus au cours du 5e Sommet des Amériques. Une délégation
composée de 10 dirigeants autochtones participera au 5e Sommet des Amériques,
incluant la présidente de l'AFAC, Beverley Jacobs, et représentant l'APN, le
Grand chef Edward John. La délégation rencontrera des chefs d'Etat ou de
gouvernement de l'OEA et remettra la déclaration et le plan d'action du IIIe
Sommet des Amériques pour les chefs indigènes au cours d'une réunion qui aura
lieu le 17 avril 2009, tout juste avant le début du 5e Sommet des Amériques.
    "Le plan d'action est l'élément principal de notre message aux chefs
d'Etat de l'OEA et j'espère qu'ils transmettront nos recommandations quand ils
retourneront dans leur pays et qu'ils en feront la promotion afin de les
mettre en oeuvre", a déclaré le Grand chef Edward John. "Le respect de nos
droits humains est une étape essentielle afin d'atténuer les violations des
droits de la personne que nous subissons."
    Le Sommet des Amériques pour les chefs indigènes a lieu tous les quatre
ans. D'autres sujets abordés au cours de ces deux journées comprenaient la
mise en application intégrale de la Déclaration des Nations Unies sur les
droits des peuples autochtones, l'environnement et la gestion des ressources,
la propriété intellectuelle, la culture et le patrimoine, le développement
humain durable, l'émancipation économique et le commerce.

    L'Association des femmes autochtones du Canada est un regroupement de
treize organisations féminines autochtones et représente la voix nationale des
femmes autochtones au Canada.

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières Nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Joshua Kirkey, conseiller aux communications,
Association des femmes autochtones du Canada, (613) 722-3033, poste 231,
cellulaire (613) 290-5680, jkirkey@nwac-hq.org; Gina Cosentino, relations avec
le gouvernement, Bureau du Chef national, Assemblée des Premières Nations,
(613) 241-6789, poste 356, courriel gcosentino@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.