Les détaillants risquent une mauvaise note à la rentrée, selon Ernst & Young



    Une saison de magasinage de rentrée des classes plus modeste

    MONTREAL, le 12 août /CNW Telbec/ - Les détaillants canadiens pourraient
ressentir la déprime de la rentrée éprouvée par les parents et les étudiants,
car, selon Ernst & Young, la saison de magasinage de la rentrée des classes
pourrait être modeste.
    "Malgré la hausse de l'indice de confiance des consommateurs enregistrée
en juillet, pour un cinquième mois d'affilée, nous sommes seulement revenus au
niveau où nous en étions l'an dernier, explique Daniel Baer, leader du secteur
du commerce de détail au Canada d'Ernst & Young. En dépit du redressement des
marchés boursiers en 2009, les gens demeurent préoccupés par les salaires,
l'endettement et les résultats financiers, ce qui les pousse à réduire leurs
dépenses."
    Les résultats à l'échelle du Canada seront mitigés. Alors que le Québec
montre des signes de vigueur, l'Ontario, la Colombie-Britannique et l'Alberta
prévoient des résultats plus modestes.
    Malgré tout, les détaillants du Canada bénéficieront de meilleures
conditions que leurs homologues des Etats-Unis, aux prises avec des facteurs
économiques fondamentaux plus précaires, a-t-il précisé. "Les détaillants
canadiens ont réagi prudemment en gérant judicieusement leurs stocks au cours
des dix-huit derniers mois et en offrant des prix concurrentiels qui
contribuent à freiner les achats transfrontaliers."
    Tout comme la saison de magasinage des fêtes de 2008, les détaillants qui
annoncent des offres alléchantes s'approprieront la part du lion des achats de
la rentrée des classes cette année. Ainsi, selon M. Baer, les magasins de
détail offrant un bon rapport qualité-prix, les galeries marchandes et les
magasins à un dollar seraient les grands gagnants dans ce contexte économique
difficile.
    "Les articles pour enfants représentent généralement la dernière
catégorie dans laquelle les parents sabrent, explique M. Baer. Plusieurs
opteront pour un juste milieu, l'achat d'articles essentiels comme les livres
et les fournitures scolaires, et dépenseront moins dans les articles
discrétionnaires comme les vêtements et les accessoires.
    De fait, précise M. Baer, les détaillants qui saisiront cette occasion
pour améliorer leurs résultats pourraient être en tête de peloton au moment de
la reprise. Les détaillants doivent continuer à gérer leurs coûts, améliorer
leur fonds de roulement et investir dans les innovations appropriées." Ainsi,
leur note finale pourrait être plus élevée.

    A propos d'Ernst & Young

    Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification
et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. A l'échelle
mondiale, les 135 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs
partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous
distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser
leur potentiel. Pour en savoir plus, visitez le site ey.com/ca.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Eve Graniero, (514) 874-4313,
marie-eve.graniero@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.