Les dépenses de santé devraient atteindre 160 milliards de dollars cette année



    On s'attend à ce que la part des dépenses de santé par rapport au produit
    intérieur brut grimpe à 10,6 %

    OTTAWA, le 13 nov. /CNW Telbec/ - Selon les nouvelles données du rapport
annuel publié aujourd'hui par l'Institut canadien d'information sur la santé
(ICIS), les dépenses de santé du Canada continuent de grimper et devraient
atteindre 160,1 milliards de dollars en 2007, une hausse par rapport aux
150,3 milliards enregistrés en 2006. Il s'agit, en pourcentage, d'une hausse
annuelle estimée de 6,6 % (ou de 3,2 % une fois les données ajustées en
fonction de l'inflation et de la croissance démographique). Le rapport
Tendances des dépenses nationales de santé, 1975 à 2007, la source
d'information la plus complète au Canada, permet de comprendre la répartition
des dépenses de santé au pays.
    Selon le rapport de l'ICIS, la part du produit intérieur brut (PIB) du
Canada que constituent les dépenses de santé a augmenté lentement mais
sûrement en cinq ans, et devrait atteindre 10,6 % en 2007. Cette estimation
dépasse celle de l'an passé, établie à 10,4 %.
    "La croissance des dépenses de santé continue d'être plus rapide que
celle de notre économie. Pour la onzième année consécutive, on s'attend à ce
que les dépenses de santé prennent encore de l'avance sur l'inflation et sur
la croissance de la population", déclare Graham W. S. Scott, C.M., c.r.,
président du Conseil d'administration de l'ICIS. "Cette situation pourrait
être attribuable, en partie, aux nouveaux fonds publics que les gouvernements
fédéral, provinciaux et territoriaux ont injecté dans les services de santé en
raison des accords sur la santé conclus au cours des dernières années. Citons
par exemple des initiatives récentes mises de l'avant par le gouvernement en
vue d'augmenter le nombre de services dans les domaines prioritaires associés
aux temps d'attente, des investissements visant le recrutement et le maintien
en poste des dispensateurs de soins, ainsi qu'une augmentation des dépenses
liées aux immeubles et à l'équipement."
    Si on examine la répartition des dépenses de santé par habitant au
Canada, le rapport de l'ICIS indique que les dépenses de santé par habitant
devraient atteindre 4 867 $ en 2007, une hausse par rapport au montant estimé
de 4 606 $ en 2006 et de 4 373 $ en 2005. La hausse de 3,2 % des dépenses en
2007 (ajustée en fonction de l'inflation et de la croissance démographique)
que prévoit l'ICIS cadre avec les taux de croissance annuels ajustés des
dernières années, soit 3,3 % en 2004, 3,4 % en 2005 et 3,0 % (estimation) en
2006.

    Dépenses des secteurs public et privé

    Pour la onzième année consécutive, le ratio des dépenses de santé du
secteur public par rapport à celles du secteur privé devrait demeurer
relativement stable. Selon les prévisions, les dépenses du secteur public
devraient atteindre 113 milliards de dollars en 2007, soit 70,6 % des dépenses
totales de santé. Quant aux dépenses du secteur privé (y inclus les dépenses
assumées par les compagnies d'assurances et celles assumées par les ménages),
elles devraient atteindre 47,1 milliards de dollars cette année, soit 29,4 %
du total. Pour la deuxième année consécutive, on prévoit que les dépenses de
santé du secteur public augmenteront un peu plus rapidement que celles du
secteur privé et connaîtront, selon les estimations, des taux de croissance
respectifs de 6,9 % et 5,7 % en 2007.

    Les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux
    devraient dépasser les 100 milliards de dollars

    Au chapitre des dépenses du secteur public, la part des gouvernements
provinciaux et territoriaux représente plus de 90 % des dépenses de santé de
tous les ordres de gouvernement. Selon les prévisions, les dépenses de santé
des gouvernements provinciaux et territoriaux devraient dépasser la barre des
100 milliards de dollars pour la première fois cette année (103,8 milliards de
dollars), ce qui équivaut à près de 65 % des dépenses totales de santé.
    Quant aux dépenses des gouvernements provinciaux et territoriaux par
habitant, on s'attend à ce qu'elles atteignent cette année une moyenne de
3 156 $. L'Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador devraient afficher les dépenses
de santé par habitant les plus élevées, soit 3 695 $ et 3 637 $
respectivement. On prévoit que le Québec (2 853 $) et l'Ile-du-Prince-Edouard
(3 010 $) enregistreront les dépenses de santé par habitant les plus faibles
parmi les gouvernements provinciaux.
    "Plusieurs facteurs peuvent contribuer à ces variations", affirme Glenda
Yeates, présidente-directrice générale de l'ICIS. "Par exemple, l'âge, les
besoins en matière de santé et la répartition de la population d'une province
peuvent influer sur les dépenses qu'un gouvernement consacre à la santé. Il en
est de même pour la composition de l'effectif et le nombre de professionnels
de la santé dont on dispose, leurs salaires et tarifs, et les différences dans
leur façon de dispenser les services de santé."

    Dépenses consacrées aux hôpitaux, aux médicaments et aux médecins

    Les hôpitaux continuent de constituer la plus grande partie des dépenses
de santé du Canada. En 2007, ils devraient représenter 28,4 % des dépenses
totales de santé (45,5 milliards de dollars), une baisse par rapport à 31,5 %
en 1997 et à 44,7 % en 1975.
    Depuis 1997, les médicaments absorbent la deuxième plus grande part des
dépenses de santé. En 2007, on prévoit que les médicaments prescrits et en
vente libre devraient représenter 16,8 % des dépenses de santé (26,9 milliards
de dollars), une augmentation par rapport à 14,5 % dix ans auparavant et à
8,8 % en 1975. Les médecins occupent en 2007 le troisième rang des dépenses de
santé au Canada, avec une part estimée à 13,4 % des dépenses totales
(21,5 milliards de dollars). Cette part est demeurée relativement stable
depuis 2000. Cette année, cependant, on s'attend à ce que les dépenses
consacrées aux médecins augmentent un peu plus rapidement (8,5 %) que celles
consacrées aux médicaments (7,2 %) et aux hôpitaux (5,6 %).


    Les dépenses sont plus élevées chez les nourrissons et les personnes
    âgées

    En 2005, dernière année pour laquelle on dispose de données réparties par
groupe d'âge, les dépenses de santé par habitant des gouvernements provinciaux
et territoriaux étaient les plus élevées chez les nourrissons de moins d'un an
(7 437 $) et les personnes âgées de 65 ans et plus (9 502 $). En revanche, les
dépenses de santé consacrées aux Canadiens de 1 à 64 ans atteignaient, en
moyenne, 1 735 $ par personne.
    Chez les personnes âgées, les chiffres varient grandement. En 2005, les
dépenses moyennes par habitant de 65 à 69 ans s'élevaient à 5 142 $. Dans le
cas des personnes de 85 à 89 ans, elles s'élevaient à 20 731 $.
    Selon les chiffres de l'ICIS, les gouvernements provinciaux et
territoriaux auraient accordé en 2005 environ 44 % du total de leurs dépenses
de santé aux Canadiens de 65 ans et plus. Cette proportion n'a pas vraiment
changé depuis 1998, année durant laquelle les données nationales réparties
selon le groupe d'âge sont devenues disponibles pour la première fois. Les
nourrissons (de moins d'un an) représentaient environ 3 % des dépenses.

    Comparaisons à l'échelle internationale

    Parmi les 23 pays de l'Organisation de coopération et de développement
économiques (OCDE) dont les systèmes de comptes de la santé sont similaires,
en 2005, la dernière année pour laquelle on dispose de données, les Etats-Unis
demeuraient le pays aux dépenses de santé par habitant les plus élevées
(6 401 $US). Ils sont suivis de la Norvège (4 364 $), de la Suisse (4 177 $)
et de l'Autriche (3 519 $). La Turquie (586 $US) et le Mexique (675 $US) ont
enregistré les dépenses de santé par habitant les plus basses. Le Canada
affichait des dépenses de santé par habitant (3 326 $US) relativement
similaires à celles de sept autres pays de l'OCDE, dont la France,
l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Australie.

    Base de données sur les dépenses nationales de santé

    Les données publiées aujourd'hui proviennent du dernier rapport de
l'ICIS, Tendances des dépenses nationales de santé, 1975 à 2007. Ce rapport
donne un aperçu des tendances dans les dépenses de santé de 1975 à 2005 et
fournit des prévisions pour 2006 et 2007. Il puise dans les données compilées
à partir de la Base de données sur les dépenses nationales de santé de l'ICIS,
la source d'information la plus complète au Canada sur les dépenses de santé.
Le rapport Tendances des dépenses nationales de santé, 1975 à 2007 fournit des
données en dollars courants et constants, selon le cas. Les dollars courants
permettent de mesurer les dépenses réelles au cours d'une année donnée, alors
que les dollars constants servent à mesurer les dépenses selon les niveaux de
prix en vigueur au cours d'une année de référence, sans tenir compte de
l'inflation. Dans ce rapport, les dollars constants se rapportent aux prix en
vigueur en 1997. Les taux de croissance réelle permettent de calculer les
changements annuels dans les dépenses déclarées en dollars constants.

    A propos de l'ICIS

    L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) recueille de
l'information sur la santé et les soins de santé au Canada, l'analyse, puis la
rend accessible au grand public. L'ICIS a été créé par les gouvernements
fédéral, provinciaux et territoriaux en tant qu'organisme autonome sans but
lucratif voué à la réalisation d'une vision commune de l'information sur la
santé au Canada. Son objectif : fournir de l'information opportune, exacte et
comparable. Les données que l'ICIS rassemble et les rapports qu'il produit
éclairent les politiques de la santé, appuient la prestation efficace de
services de santé et sensibilisent les Canadiens aux facteurs qui contribuent
à une bonne santé.


    
    Le rapport ainsi que les figures et tableaux suivants sont accessibles
    sur le site Web de l'ICIS à www.icis.ca.

    Tableau 1.   Dépenses totales de santé, Canada, de 1975 à 2007 - Sommaire
                 (tableau A.1 du rapport)
    Figure 1.    Parts du total des dépenses de santé consacrées aux secteurs
                 public et privé
    Tableau 2.   Dépenses totales de santé par affectation de fonds, Canada,
                 de 1975 à 2007 - Dollars courants (répartition en
                 pourcentage) (tableau A.3.1.2 - parties 1 et 2 du rapport)
    Tableau 3.   Dépenses totales de santé par affectation de fonds, Canada,
                 de 1975 à 2007 - Dollars courants (tableau A.3.1.1 - parties
                 1 et 2 du rapport)
    Tableau 4.   Dépenses de santé des gouvernements provinciaux et
                 territoriaux, selon la province et le territoire et pour
                 l'ensemble du Canada, de 1975 à 2007 - Dollars courants
                 (tableau B.4.2. du rapport)
    Figure 2.    Total des dépenses de santé des gouvernements provinciaux et
                 territoriaux, selon l'âge, Canada, 2005
    Figure 3.    Dépenses totales de santé par habitant en dollars
                 américains, 23 pays choisis, 2005
    




Renseignements :

Renseignements: Christina Lawand, (613) 241-7860, poste 4310, Cell.:
(613) 299-5695, clawand@icis.ca; Véronique Perron, (613) 241-7860, poste 4143 
Cell.: (613) 725-4097, vperron@icis.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.