Les consommateurs américains aspirent à l'autosuffisance énergétique du pays, mais ne veulent pas d'usines d'énergie traditionnelles dans leur cour, d'après un sondage de RBC Marchés des Capitaux



    En dépit d'une sensibilisation accrue aux changements climatiques, la
    majorité est davantage préoccupée par le prix de l'essence

    NEW YORK, le 5 juin /CNW/ - Pour neuf personnes sur dix, les Etats-Unis
doivent trouver des moyens de produire davantage de pétrole eux-mêmes plutôt
que de s'en remettre autant aux approvisionnements de l'étranger, et huit sur
dix se disent préoccupés par l'autosuffisance énergétique du pays, mais la
vaste majorité des Américains sont opposés à la construction de raffineries de
pétrole ou d'autres usines d'énergie traditionnelles dans leur ville, selon un
sondage annuel sur l'énergie publié aujourd'hui par RBC Marchés des Capitaux,
une des plus grandes banques dans le domaine des investissements dans
l'énergie en Amérique du Nord.
    Le sondage national de 1 001 Américains a été publié en marge de la
conférence annuelle sur l'énergie de RBC Marchés des Capitaux qui se tient à
New York aujourd'hui et demain. Il révèle que 84 pour cent sont opposés à la
construction d'une raffinerie de pétrole dans leur propre ville, que 83 pour
cent sont opposés à la construction ou à la remise en service de centrales
nucléaires et que trois sur quatre sont opposés à la construction d'une usine
de gaz naturel liquéfié dans leur ville.
    "Aucune nouvelle raffinerie n'a été construite aux Etats-Unis en près de
trois décennies, dit Kurt Hallead, analyste de RBC Marchés des Capitaux. Il
est clair que le syndrome "pas dans ma cour" est bien présent."
    Le sondage a aussi révélé que, comparativement à l'année précédente, les
Américains sont beaucoup plus préoccupés par la question du réchauffement
planétaire et du changement climatique et qu'ils sont de plus en plus
conscients des dommages que causent les émissions de bioxyde de carbone. La
majorité des personnes sondées (68 pour cent) se sont dites en faveur d'une
réglementation des émissions de bioxyde de carbone, même si cela implique une
hausse des coûts de l'énergie, et 67 pour cent ont dit qu'ils préféreraient
payer plus pour des carburants plus propres que payer moins pour des
carburants qui polluent. Cependant, seul un tiers prend plus de temps pour
découvrir les mesures à prendre pour améliorer la situation et deux tiers
reconnaissent qu'ils devraient en faire plus.
    "C'est comme si les consommateurs étaient paralysés devant l'ampleur du
problème et préoccupés du prix qu'ils devront payer dans leur vie personnelle,
et comme s'ils doutaient de pouvoir faire quelque chose eux-mêmes à ce sujet,
dit M. Hallead. A mes yeux, c'est un appel à l'éducation du public. C'est le
seul moyen par lequel les décideurs politiques pourront résoudre une situation
dans laquelle les gens aspirent à l'autosuffisance énergétique sans nouvelle
usine d'énergie traditionnelle."
    En outre, alors que la vaste majorité des Américains soutiennent l'action
des pouvoirs publics pour renforcer les programmes d'économie d'énergie,
stimuler le recours aux énergies de remplacement et réduire l'achat de pétrole
étranger, il reste des résistances aux politiques et initiatives qui ont une
incidence sur leur mode de vie ou leur portefeuille.
    Bien que le sondage ait aussi permis de découvrir que la principale
préoccupation des Américains était la qualité de vie de la prochaine
génération, les préoccupations concernant les prix de l'essence prennent le
pas sur la "qualité de l'air que je respire" et le changement climatique, en
grande partie parce que les trois quarts des répondants ont indiqué qu'il
serait impossible de vivre comme aujourd'hui sans voiture. Huit sur dix (78
pour cent) se sont dits préoccupés par les prix de l'essence et se demandent
s'ils pourraient se permettre d'avoir une automobile. Qui plus est, 67 pour
cent sont d'avis que les Américains se préoccupent trop de l'effet des prix de
l'énergie sur leurs finances et trop peu de la protection de l'environnement.
    "Cela cristallise le dilemme devant lequel se trouvent les décideurs
politiques : le public veut clairement des mesures, mais aucune qui affecte
trop son mode de vie, dit Marc Harris, directeur de la recherche sur les
actions américaines de RBC Marchés des Capitaux. Un des enjeux est d'amener
les gens à mettre en pratique ce qu'ils prêchent. Cependant, il est
réconfortant de voir que près de 70 pour cent d'entre eux ont dit qu'ils
évalueraient la possibilité d'acheter une voiture hybride à leur prochain
achat et que 58 pour cent des propriétaires de VUS ont dit qu'ils essaieraient
d'acheter un véhicule hybride la prochaine fois."
    Au sujet des énergies de remplacement, une proportion impressionnante de
87 pour cent ont indiqué que le gouvernement américain doit agir immédiatement
pour encourager et renforcer la mise au point de sources d'énergie de
remplacement par des subventions et des mesures d'incitation. Six personnes
sur dix ont indiqué qu'elles approuveraient la construction d'une centrale
solaire dans leur propre ville et plus de la moitié (57 pour cent) seraient
favorables à la construction d'éoliennes dans leur ville.

    
    Les autres points saillants du sondage :

    -   Les trois quarts (74 pour cent) des Américains ont dit qu'ils
        tiendraient compte de la position des candidats sur les questions
        d'énergie dans l'élection présidentielle de 2008, contre 49 pour cent
        qui l'ont fait en 2004.
    -   A la question de savoir si les Etats-Unis trouveront une solution aux
        problèmes énergétiques de leur vivant, près de six sur dix (57 pour
        cent) ont répondu non. Même les répondants les plus jeunes (18 à 24
        ans) ne croyaient pas que le pays trouverait une solution à ses
        problèmes énergétiques de leur vivant, et près de la moitié (48 pour
        cent) exprimaient leur incrédulité.
    -   Les trois quarts ont indiqué que les sociétés qui adoptent des normes
        favorables à l'environnement et à un meilleur rendement énergétique,
        et s'y conforment, devraient bénéficier d'importantes réductions
        d'impôt.
    -   Un tiers des conducteurs de VUS ont indiqué que la publicité
        entourant les questions de consommation d'énergie et de changement
        climatique les a amenés à s'interroger sur les avantages de la
        possession d'un VUS.
    

    Le sondage de RBC Marchés des Capitaux a été effectué du 11 au 18 mai
2007 et portait sur 1 001 répondants interrogés en ligne. InsightExpress a
aidé RBC Marchés des Capitaux à réaliser le sondage. La marge d'erreur était
plus ou moins 4,1 pour cent.

    Marché mondial de l'énergie - RBC Marchés des Capitaux

    Le groupe Energie de RBC Marchés des Capitaux donne des conseils et
mobilise des capitaux pour les secteurs de l'énergie et des services d'utilité
publique dans le monde entier, notamment dans l'exploration et la production,
les services aux gisements pétroliers, les pipelines, les sociétés en
commandite, et le raffinage et le marketing. La société offre un service de
recherche primé dans le secteur de l'énergie qui suit plus de 200 sociétés de
ce secteur dans le monde. En 2006, ses analystes spécialisés dans l'énergie
ont obtenu les meilleurs classements des sociétés de notation de la recherche
indépendantes pour la sélection des titres, les estimations de bénéfices et
l'étendue de la recherche dans le secteur du pétrole, du gaz et des
combustibles non renouvelables, les sociétés pétrolières et gazières
intégrées, la prospection de gaz et de pétrole, les services aux pétrolières
et les services d'utilité publique. RBC est une des banques possédant la plus
grande expérience au monde dans le financement des sables pétrolifères et est
un opérateur de type Nomad sur l'Alternative Investment Market.





Renseignements :

Renseignements: Contacts médias, Kevin Foster, RBC Marchés des Capitaux,
(212) 428-6902, kevin.foster@rbccm.com; Katherine Gay, RBC, (416) 974-6286,
katherine.gay@rbc.com; Loretta Healy, Hubbell Group, (781) 878-8882,
lhealy@hubbellgroup.com

Profil de l'entreprise

RBC Marches des Capitaux

Renseignements sur cet organisme

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.