Les conservateurs ne prennent pas au sérieux le règlement du cas des travailleurs étrangers temporaires, selon le Syndidat des Métallos

TORONTO, le 5 mars 2013 /CNW/ - Le gouvernement conservateur fédéral fait montre de très peu de sérieux pour ce qui est de régler la question du Programme des travailleurs étrangers temporaires discrédité, selon le Syndicat des Métallos.

« Cela fait quatre mois que les conservateurs promettent une révision du Programme des travailleurs étrangers temporaires en raison de l'indignation du public par suite d'abus liés à ce programme », a déclaré Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos au Canada.

« Il est de plus en plus évident que la promesse des conservateurs n'était guère plus qu'une tentative cynique de limiter les dégâts », a affirmé M. Neumann. « Dès le départ, nous avons constaté que ce gouvernement n'a aucun intérêt dans un processus de consultation valable ni dans une révision exhaustive et transparente de ce programme. »

Le Syndicat des Métallos a révélé publiquement les problèmes sérieux que pose ce programme fédéral, y compris la permission des conservateurs accordée à la société minière HD Mining d'embaucher des travailleurs étrangers temporaires afin de pourvoir des postes dans le secteur minier en Colombie-Britannique.

Ce scandale a contraint la ministre des Ressources humaines, Diane Finley, à reconnaître les « problèmes » de ce programme et à annoncer une révision en novembre dernier.

Après avoir pris acte qu'aucune mesure concrète n'a été mise en œuvre par le gouvernement conservateur depuis des mois, le Syndidat des Métallos et d'autres parties prenantes concernées ont reçu à la dernière minute une invitation à une réunion de « consultation » tenue le 27 février à Ottawa.

La ministre Diane Finley et le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, Jason Kenney, ont assisté à cette brève rencontre, mais « ils n'ont pas fourni une occasion raisonnable de présenter des preuves et des arguments sur cet enjeu important », a souligné M. Neumann.

« Nous avons été très déçus de la façon dont le processus s'est déroulé. Nous avons l'impression que le gouvernement veut laisser savoir qu'il a « consulté » les syndicats et autres intervenants intéressés, sans permettre aux parties prenantes de se faire entendre », a-t-il ajouté.

« Nous espérions discuter des vrais enjeux qui, selon les dires de la ministre Finley, la préoccupaient en novembre ainsi que de la manière dont HD Mining a obtenu la permission d'embaucher des travailleurs étrangers temporaires alors qu'elle aurait pu engager des mineurs qualifiés qui sont au chômage en Colombie-Britannique », a indiqué M. Neumann. « Mais leur façon de faire nous en a empêchés. »

« Nous craignons que cette soi-disant révision ne soit que pure illusion. »

Le Syndicat des Métallos et d'autres représentants de travailleurs présents à cette rencontre ont déclaré que le gouvernement devrait supprimer le programme actuel et appuyer les employeurs pour l'embauche et la formation de travailleurs se trouvant sur le marché du travail actuel.

« À une époque où de nombreux jeunes et Autochtones du Canada sont sans emploi ou exercent des métiers peu qualifiés et mal rémunérés, il est vraiment honteux que le gouvernement permette à des employeurs au Canada d'embaucher des travailleurs étrangers en vertu de ce programme », a affirmé M. Neumann.

SOURCE : Syndicat des Metallos

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos au Canada, 416-544-5951
Joe Drexler, campagnes stratégiques du Syndicat des Métallos, 416-544-6009, 416-434-7907, jdrexler@usw.ca
Bob Gallagher, communications, Syndicat des Métallos, Canada, 416-544-5966, 416-434-2221 / bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.