Les communautés gaie et lesbienne (LGBT) satisfaites des recommandations de la CDPJ - Le gouvernement du Québec doit adopter une politique nationale de lutte contre l'homophobie et les partis politiques doivent prendre position



    MONTREAL, le 6 mars /CNW Telbec/ - Les communautés gaie et lesbienne
(LGBT) québécoises accueillent avec enthousiasme les recommandations de la
Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPJ)
visant à combattre l'homophobie, rendues publiques aujourd'hui lors d'une
conférence de presse tenue à Montréal.
    La sortie du rapport "De l'égalité juridique à l'égalité sociale" est
l'aboutissement des travaux de réflexions d'un groupe de travail composé de
représentants des communautés LGBT et de représentants de la fonction publique
dans les secteurs d'activités concernés.
    A l'instar des communautés culturelles, les communautés gaie, lesbienne
et celles des autres diversités sexuelles apportent un enrichissement
collectif à la société. Longtemps isolées et invisibles, elles sortent de
l'ombre et aspirent à l'égalité sociale.
    L'homophobie est avant tout une attitude empreinte de préjugés et
d'ignorance. A juste titre, pour lui faire la lutte, la CDPJ propose des
mesures de redressement, de sensibilisation, d'éducation et de formation. Nos
communautés soutiennent les recommandations contenues dans ce rapport, dont
principalement :

    
    - l'adoption d'une politique nationale de lutte contre l'homophobie;
    - la désignation d'un ministre responsable de la "condition homosexuelle
      et des autres diversités sexuelles";
    - la mise en place d'une structure administrative responsable de
      l'application de la politique;
    - l'affectation des ressources nécessaires à la mise en place de la
      politique.
    

    Il est connu que les formations politiques de Québec sont sympathiques à
l'idée de mettre fin aux discriminations et de combattre l'homophobie. Les
communautés LGBT demandent à toutes les formations politiques de prendre
position en faveur des conclusions du rapport "De l'égalité sociale à
l'égalité juridique" et de s'engager à adopter une Politique nationale de
lutte contre l'homophobie.




Renseignements :

Renseignements: Richard Rancourt, responsable des communications
Fondation Emergence, (514) 866-6788; Laurent McCutcheon, porte-parole des
groupes communautaires du groupe de travail mixte sur l'homophobie, (514)
522-7614

Profil de l'entreprise

Fondation Émergence

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.