Les Commissionnaires en faveur de la grève



    OTTAWA, le 4 nov. /CNW Telbec/ - Les Commissionnaires qui assurent les
services de sécurité dans des édifices de Santé Canada à Ottawa ont confié un
mandat de grève à leur syndicat, l'Alliance de la Fonction publique du Canada
(AFPC). Ils seront en position de déclencher légalement la grève dans la nuit
de mercredi le 7 novembre.
    Si une grève avait lieu, elle pourrait occasionner des difficultés de
fonctionnement à l'intérieur de Santé Canada en plus de créer des
perturbations de la circulation automobile et pédestre aux abords des édifices
gouvernementaux, dont ceux de Tunney's Pasture.
    C'est dans une proportion de deux pour un que ces travailleuses et
travailleurs ont voté en faveur de la grève afin de faire dénouer les
négociations avec leur employeur, le Corps des Commissionnaires du Canada.
Plus de 80% des Commissionnaires membres de cette unité de négociation de
l'AFPC ont participé au vote de grève qui a eu lieu jeudi et vendredi derniers
    Les Commissionnaires s'opposent surtout à la baisse de salaire que veut
leur imposer le Corps. Ces travailleuses et travailleurs, dont certains sont
d'anciens combattants, gagnent en moyenne 12,25$ l'heure.
    Pour le président de cette section syndicale de l'AFPC, Bob Legault, les
Commissionnaires ont voté en faveur de la grève afin de défendre leurs droits
et d'obtenir le respect de leur employeur.
    "Nous négocions depuis 18 mois maintenant et le Corps continue de faire
des offres salariales qui sont insultantes, a déclaré Legault. Nous voulons
seulement un salaire qui respecte le coût de la vie, mais le Corps ne veut
rien entendre."
    Dans leurs efforts pour trouver une solution négociée à ce conflit, les
Commissionnaires vont rencontrer le mardi 6 novembre le député fédéral
d'Ottawa-Ouest-Nepean et ministre de l'Environnement, John Baird, qui est
lui-même un membre honoraire du Corps des Commissionnaires du Canada.
    Pour le vice-président exécutif régional de l'AFPC dans la région de la
capitale nationale, Ed Cashman, les Commissionnaires ont fait preuve de
beaucoup de patience et de courage dans leurs négociations avec cet employeur.
    "Ils sont à peine une cinquantaine et font face à un employeur très riche
qui ne montre aucun respect envers les travailleurs, a déclaré Cashman. Ils
doivent livrer une bataille très difficile, mais je suis convaincu qu'à la
fin, ils vont remporter la victoire."

    L'AFPC compte déjà une douzaine de sections locales représentant des
Commissionnaires à travers le Canada. Plusieurs de ces sections locales ont
communiqué avec les Commissionnaires d'Ottawa afin de leur exprimer leur
appui.




Renseignements :

Renseignements: Alain Cossette, Communications AFPC, (613) 293-9210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.