Les cols bleus de Sherbrooke excédés par les PPP



    SHERBROOKE, QC, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Les quelque 425 cols bleus de
Sherbrooke en ont assez des privatisations et des partenariats public-privé
(PPP) qui se multiplient dans leur ville. Réunis cette semaine en assemblée
générale, ils ont décidé de dénoncer publiquement l'administration municipale.
"Le conseil a carrément succombé aux chants des sirènes du privé, affirme
Rénald Dubé, président du syndicat. Ils abandonnent leurs responsabilités,
refusent de gérer, et transfèrent des tâches importantes à des compagnies au
détriment des contribuables qui vont payer plus cher en bout de ligne."
    Les travailleurs manuels déplorent la construction du centre multi-sport
en PPP, le transfert au privé de l'entretien ménager de certains édifices et
les interventions dans les cas d'alarme d'intrusion. On dénonce également la
fermeture à venir du centre d'enfouissement qui était géré par la Ville. "Le
coût de l'enfouissement va passer de 70 $ à 100 $ la tonne. En plus, le temps
de transport va être rallongé inutilement. On comprend mal la logique de la
direction dans ces décisions. Ca va coûter plus cher et on le fait quand
même!", s'étonne Rénald Dubé.
    Le syndicat, affilié au SCFP, évalue présentement la possibilité de mener
une campagne d'information pour sensibiliser les citoyens de Sherbrooke aux
pièges que représentent les PPP. Selon les études disponibles au Canada et à
l'étranger, les projets réalisés en mode PPP coûtent toujours plus chers au
bilan et posent de sérieux problèmes de transparence et de contrôle des
infrastructures publiques. Ces conclusions se retrouvaient d'ailleurs dans une
étude récente commandée par la Fédération canadienne des municipalités, dont
un des vice-président est le maire de Sherbrooke, Jean Perrault.
    Le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au
Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres
secteurs d'activités au Québec, entre autres, la santé et les services
sociaux, l'éducation, les transports urbain et aérien, l'hydroélectricité, les
sociétés d'Etat et organismes publics québécois et les communications.
Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important
syndicat affilié de la FTQ.

    Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Rénald Dubé, président SCFP 2729, (819) 563-7788;
Alexandre Boulerice, (514) 384-9681, poste 270, cell. (514) 668-7148; Source:
Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.