Les chemins de fer canadiens continuent de s'améliorer



    OTTAWA, le 29 oct. /CNW/ - Les chemins de fer canadiens ont établi de
nouveaux records pour 2006 en transportant plus de marchandises et de
voyageurs que jamais, tout en améliorant leur productivité.
    C'est le tableau qui ressort de la publication Tendances ferroviaires
2007, un recueil annuel de statistiques sur les finances et l'exploitation qui
présente également une compilation sur une période de dix ans d'indicateurs
clés de la performance de 58 chemins de fer marchandises et voyageurs. La
publication est maintenant disponible sur le site Web www@railcan.ca.
    Cliff Mackay, président-directeur général de l'ACFC, a déclaré que le
secteur ferroviaire avait battu des records en 2006, mais que ces derniers
n'étaient pas aussi nombreux ou remarquables que ceux enregistrés en 2005. Les
recettes d'exploitation ont atteint un niveau record de 10,6 milliards de
dollars, en hausse de 6,8 pour cent par rapport à l'année précédente et de
37,3 pour cent par rapport à il y a dix ans. Le secteur a enregistré le
meilleur bénéfice d'exploitation de tous les temps, soit 2,4 milliards de
dollars, une amélioration de 11 pour cent par rapport à 2005 et de plus du
double par rapport à il y a 10 ans.
    "Ces sommes sont énormes, mais les coûts d'immobilisation et
d'exploitation du secteur ne le sont pas moins. Une locomotive moderne coûte
aujourd'hui 2,5 millions de dollars environ, et 40 pour cent de cette somme
est liée au matériel d'autodiagnostic et aux systèmes informatiques qui
l'équipent et qui permettent d'optimiser son efficacité, a ajouté M. Mackay.
    "Une locomotive moderne peut acheminer une tonne de marchandises sur une
distance de 169 kilomètres par litre de carburant. Au total, les chemins de
fer canadiens ont acheminé 355,8 milliards de tonnes-kilomètres commerciales
et ont transporté 65 millions de banlieusards et de voyageurs intervilles,
tout en limitant leurs émissions polluantes à trois pour cent de toutes les
émissions liées au transport de surface."
    Les chemins de fer canadiens acheminent chaque jour environ 775 trains de
marchandises et de voyageurs. On a enregistré 1 366 accidents ferroviaires
marchandises en 2006, soit 49 de moins qu'en 2005. Le nombre d'accidents en
fonction du volume de travail du secteur a continué de baisser, passant de
3,5 accidents par milliard de tonnes-milles brutes en 2001 à 3,0 en 2006. Le
nombre d'accidents par million de voyageurs intervilles et de banlieue a
également chuté, passant de 1,4 en 2001 à 1,1 l'année dernière. Selon les
données recueillies à ce jour en 2007, la situation continue de s'améliorer
dans les deux domaines.

    
    Voici d'autres points saillants tirés de la publication de cette année :

    - Les chemins de fer d'intérêt local sont le point d'origine de
      23,6 pour cent des wagons complets acheminés par le secteur
      ferroviaire. Ils traitent les envois en provenance et à destination des
      grands chemins de fer qui, eux, transportent de forts volumes sur de
      longues distances et acheminent en moyenne le trafic à destination sur
      une distance cinq fois supérieure à celle franchie sur le réseau local.
    - La baisse marquée d'une année à l'autre des envois de minerai, de
      papier et de produits forestiers a été presque contrebalancée par une
      solide hausse des envois de produits agricoles, de métaux et d'unités
      intermodales.
    - L'indicateur de productivité le plus largement utilisé dans le secteur
      ferroviaire, la tonne-kilomètre commerciale par employé, a connu une
      amélioration de 3,7 pour cent d'une année à l'autre et de 64,4 pour
      cent par rapport à il y a dix ans.
    - Le secteur ferroviaire dispose d'un personnel moins nombreux mais mieux
      formé et mieux rémunéré qu'avant, comptant 34 558 personnes, soit
      2,3 pour cent de moins d'une année à l'autre et 25,2 pour cent de moins
      qu'il y a dix ans. Le salaire moyen d'un employé, excluant les charges
      assumées par l'employeur, était de 73 356 dollars l'an dernier, en
      hausse de 1,9 pour cent par rapport à 2005 et de 34,4 pour cent par
      rapport à 1997.
    - En 2006, d'importants progrès ont été réalisés afin d'augmenter la
      capacité de traitement des envois marchandises au Canada sur les
      marchés intérieurs et internationaux, dans le cadre de l'initiative de
      la Porte d'entrée du Pacifique. Les membres de l'ACFC et leurs
      partenaires ont continué de mettre au point une entente entre le
      gouvernement et le secteur ferroviaire, signée par la suite en 2007;
      cette entente prévoit l'injection de 75 millions de dollars dans les
      infrastructures des chemins de fer d'intérêt local au Québec, dans le
      but de réduire les coûts du transport, de soulager la congestion
      routière et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
    

    Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site
www.railcan.ca.




Renseignements :

Renseignements: Roger Cameron, Association des chemins de fer du Canada,
(613) 564-8097, rogerc@railcan.ca

Profil de l'entreprise

Association des chemins de fer du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.