Les chefs des Premières nations confirment leur appui à la nouvelle stratégie de résolution des revendications particulières



    OTTAWA, le 12 déc. /CNW Telbec/ - Les chefs des Premières nations d'un
bout à l'autre du pays, qui sont réunis à Ottawa, en Ontario, à l'occasion de
l'assemblée extraordinaire des chefs de l'Assemblée des Premières Nations, ont
adopté aujourd'hui une résolution qui plaide en faveur d'un système juste et
efficient pour résoudre les revendications territoriales particulières des
Premières nations. La résolution a trait au projet de loi C-30 (la Loi sur le
Tribunal des revendications particulières) et à l'accord politique
correspondant qui a été élaboré conjointement par l'APN et le Canada et qui a
été annoncé le 27 novembre 2007.
    "Il ne fait aucun doute que toutes les Premières nations souhaitent
qu'une nouvelle stratégie soit mise en place dès que possible. La résolution
que les chefs ont approuvée aujourd'hui constitue un geste d'appui à la
poursuite de notre collaboration avec le Canada en vue de créer une nouvelle
méthode pour résoudre les revendications particulières", a expliqué le chef
national Phil Fontaine. "Cette résolution reconnaît que les Premières nations
sont tout particulièrement intéressées par les travaux qui entoureront
l'examen complet du projet de loi et par les débats qui auront lieu à son
sujet. C'est pourquoi l'APN facilitera la participation des Premières nations
en analysant la stratégie et en soumettant d'autres considérations à la
commission parlementaire. Je tiens également à présenter mes remerciements et
à exprimer ma gratitude au gouvernement du Canada, aux chefs de nos Premières
nations et aux spécialistes qui n'ont ménagé aucun effort pour élaborer ce
nouveau processus."
    Le fruit de cette collaboration entre l'APN et le Canada est le projet de
loi, de même que l'accord politique qui fournit le cadre d'un forum permanent
permettant au Canada et aux Premières nations de se pencher sur les points
encore en litige qui ne sont pas couverts par la législation. Par exemple, la
loi prend en charge les revendications évaluées à 150 millions de dollars tout
au plus. Bien que la grande majorité des revendications au Canada soit ainsi
couverte, un processus concernant la résolution des revendications de plus de
150 millions de dollars fera l'objet de plus amples pourparlers.
    Shawn A-in-chut Atleo, chef régional de la Colombie-Britannique et
coprésident du processus, a émis le commentaire suivant : "Cette résolution
demande que les Premières nations participent pleinement et sérieusement à la
résolution des points en litiges désignés dans l'accord politique ainsi qu'à
la mise en oeuvre de la loi jusqu'à son examen obligatoire dans cinq ans.
L'APN sollicite les commentaires de chacun de ses membres au pays et reconnaît
toute l'importance de la loi et de l'accord pour l'ensemble des Premières
nations et des Canadiens."
    Les chefs attendent avec impatience le discours que doit prononcer le
ministre des Affaires indiennes, Chuck Strahl, devant leur assemblée
extraordinaire, le jeudi 13 décembre, à 13 h.




Renseignements :

Renseignements: Joan McEwen, directrice des communications, (613)
241-6789, poste 242, (613) 324-3329 (cell.), jmcewen@afn.ca; Nancy Pine,
conseillère en communications, bureau du chef national, (613) 241-6789, poste
243, (613) 298-6382 (cell.), npine@afn.ca; Josée Bellemare, agente de
communications bilingue, (613) 241-6789, poste 336, (613) 327-6331 (cell.),
jbellemare@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.