Les chauffeurs d'autobus partagent la position du maire Tremblay



    MONTREAL, le 20 mars /CNW Telbec/ - Le syndicat des chauffeurs d'autobus
et opérateurs de métro de la STM, affilié au SCFP, réagit avec satisfaction au
mea-culpa du maire Tremblay concernant le financement du transport en commun.
Rappelons qu'en 1992, Gérald Tremblay, alors ministre à Québec, avait appuyé
la réforme Ryan qui refilait aux municipalités la facture de l'exploitation du
transport en commun. "Devenu maire de Montréal, il réalise aujourd'hui que
c'était une erreur. C'est bien, mais nous ça fait 15 ans qu'on le dit. On a vu
les conséquences de ce désengagement et les coupures de service qui en ont
résulté. Maintenant, il est temps d'obtenir des fonds dédiés au financement du
transport en commun", lance Claude Benoît, président du SCFP 1983.
    Le syndicat appuie le maire Tremblay lorsqu'il exige de Québec des
nouveaux pouvoirs de taxation pour la métropole. Les syndiqués avancent même
une proposition concrète à cet égard. "Tous les matins, 600 000 véhicules
entrent sur l'île de Montréal. Il serait raisonnable d'exiger 1 $ pour chaque
automobile qui emprunte les ponts sur semaine, entre 6 heures et 9 heures. On
recueillerait ainsi quelque 150 millions de dollars par année pour relancer le
transport en commun dans notre ville", suggère Claude Benoît.
    Enfin, le SCFP 1983 demande aux partis politiques québécois d'expliquer
plus clairement leurs solutions pour donner à Montréal les moyens de financer
adéquatement son réseau de transport urbain.

    Le SCFP représente quelque 6 500 membres dans le transport urbain au
Québec. En plus de ce secteur d'activité, le SCFP est présent dans 10 autres
secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les
municipalités, le transport aérien et les communications. Comptant au total
près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié
de la FTQ.

    
           Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca
    




Renseignements :

Renseignements: Claude Benoît, président SCFP 1983, cel. (514) 984-6664;
Alexandre Boulerice, (514) 384-9681, poste 270, cell. (514) 668-7148; Source:
Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.