Les Canadiens trahis par de belles promesses : Les Métallos demandent au ministre de l'Industrie de faire respecter les engagements pris par les propriétaires étrangers



    TORONTO, le 12 févr. /CNW/ - Le directeur national du Syndicat des
Métallos, Ken Neumann, a déclaré que les mises à pied à Xstrata Nickel violent
l'engagement pris par la société suisse qui était de ne pas procéder à des
mises à pied de membres du personnel de l'exploitation durant une période de
trois ans suivant l'achat de Falconbridge en 2006.
    "Deux ans et demi plus tard, Xstrata ferme ses installations en
exploitation et effectue des mises à pied de plusieurs centaines d'employés,
dont nos membres", a indiqué M. Neumann dans une lettre adressée au ministre
de l'Industrie, Tony Clement. "Si la garantie qu'il n'y aurait aucune mise à
pied était une condition pour qu'Investissement Canada approuve l'achat,
pourquoi Xstrata peut-elle éviter maintenant cette clause?"
    M. Neumann a déclaré que le syndicat est non seulement préoccupé par
l'inefficacité de la Loi sur Investissement Canada elle-même, mais plus
précisément par la force exécutoire des engagements pris aussi par la société
brésilienne CVRD (maintenant Vale-Inco), qui a aussi acheté Inco en 2006.
    "Nous pensons que Vale observe Xstrata. Nous voulons que Vale assume ses
responsabilités pour éviter des mises à pied et qu'Investissement Canada
surveille la situation", a-t-il précisé, ajoutant que durant les deux
dernières années et demie le prix du nickel était très élevé et que Xstrata et
Vale-Inco ont fait gagner beaucoup d'argent à leurs sociétés mères. Le prix du
nickel a récemment chuté, mais Xstrata était certainement au courant des
risques de ce marché lorsque la société a décidé d'acheter Falconbridge.
    "Comme nous l'avions dit en 2006, les Canadiens ont le droit d'avoir
l'assurance que lorsqu'une société étrangère achète une société canadienne, il
y aura un bénéfice. Investissement Canada doit faire respecter ses propres
conditions en matière de propriété étrangère."

    Les Métallos représentent plus de 250 000 femmes et hommes employés dans
tous les secteurs de l'économie canadienne. Quant aux conventions collectives,
des négociations avec Vale-Inco sont prévues plus tard cette année.





Renseignements :

Renseignements: Peter Birt, (416) 544-5966; Pat Van Horne, (416)
544-5990, (416) 347-0217, (Communications des Métallos); John Fera, président
de la section locale 6500 des Métallos, (705) 635-3381, poste 232


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.