Les Canadiens ont un besoin urgent de meilleurs services de soins de l'AVC - Message de l'Association canadienne de physiothérapie pour le mois de l'AVC



    TORONTO, le 23 juin /CNW/ - Ne nombreux Canadiens n'ont toujours pas
accès systématiquement et en temps opportun aux soins de l'AVC malgré les
preuves qui démontrent que des programmes de soins coordonnés en matière d'AVC
pourraient prévenir des dizaines de milliers d'AVC et faire épargner des
milliards de dollars au système de soins de santé.
    Les accidents vasculaires cérébraux sont la troisième plus importante
cause de décès au Canada et la plus grande cause d'invalidité neurologique
chez les adultes. Ils coûtent au système de santé plus de trois milliards de
dollars par an. Chaque année plus de 50 000 Canadiens subissent un AVC et plus
de 300 000 sont aux prises avec ses séquelles. Il est prévu que l'incidence
des AVC augmente avec le vieillissement de la population et avec les taux
d'obésité et de diabète qui sont à la hausse; pourtant, plusieurs provinces
n'ont toujours pas de programmes en matière d'AVC. Les programmes de soins
coordonnés en matière d'AVC fournissent aux personnes qui subissent un
accident vasculaire cérébral un accès à des soins complets dispensés par une
équipe interprofessionnelle, dont un physiothérapeute, non seulement à
l'hôpital, mais dans la collectivité.
    "Les physiothérapeutes jouent un rôle critique dans la réadaptation des
survivants d'un AVC, car ils travaillent en vue de les aider à recouvrer leur
mobilité, leur fonction et leur autonomie dans le cadre des activités
quotidiennes, a déclaré Michael Brennan, chef de la direction de l'Association
canadienne de physiothérapie. Les preuves indiquent que les patients ayant
subi un AVC jouissent d'une meilleure fonction et d'une meilleure qualité de
vie après un programme de physiothérapie intensive. Les survivants d'un AVC
devraient pouvoir profiter de soins de physiothérapie non seulement à
l'hôpital, mais après avoir obtenu leur congé".
    Il y a deux ans, la Stratégie canadienne contre les AVC a publié les
Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l'AVC,
lesquelles traitent des lacunes dans le continuum des soins de l'AVC dont la
création de programmes mieux coordonnés en matière d'AVC. Bien que certaines
de ces recommandations aient été mises en oeuvre, il reste encore beaucoup à
accomplir. Présentement, les recommandations de meilleure pratique sont mises
à jour en fonction des toutes dernières données probantes et elles seront
disponibles plus tard cette année.
    "Un plus grand nombre de ces programmes de soins coordonnés en matière
d'AVC sauverait des vies, ferait épargner des sommes astronomiques et
améliorerait la qualité de vie des patients, a déclaré Alison McDonald,
coprésidente du Groupe de travail sur les pratiques optimales et la mesure du
rendement de la Stratégie canadienne de l'AVC et physiothérapeute de la
Nouvelle-Ecosse, qui travaille avec les patients ayant subi un AVC. Réserver
une unité de l'hôpital à des patients qui ont subi un AVC signifie qu'ils
obtiennent de meilleurs soins et qu'il y aura une différence dans les taux de
mortalité. C'est une méthode éprouvée. Les projections canadiennes fondées sur
un modèle économique de l'AVC suggèrent que la gestion coordonnée de l'AVC
pourrait prévenir 160 000 AVC et faire épargner au système de soins de santé
huit milliards de dollars sur vingt ans", a ajouté McDonald.
    Malgré les avantages éprouvés de la physiothérapie dans le traitement de
l'AVC, de nombreux Canadiens ont toujours de la difficulté à accéder aux
services de physiothérapie et à d'autres services essentiels à leur
rétablissement. L'Association canadienne de physiothérapie demande aux
gouvernements provinciaux et aux fournisseurs de soins de santé de réexaminer
les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l'AVC
et de trouver la volonté politique et la collaboration requises pour provoquer
ce changement et améliorer les services.
    Pour obtenir plus de renseignements sur les recommandations et une
trousse de formation des professionnels :
www.canadianstrokestrategy.ca/fr/professionnel/outils_fournisseurs.html.

    A propos de l'ACP

    L'Association canadienne de physiothérapie est l'association
professionnelle bénévole nationale qui représente plus de 10 000 membres au
pays. La mission de l'ACP est d'assurer le leadership et l'orientation à la
profession de physiothérapeute, de favoriser l'excellence dans la pratique,
l'éducation et la recherche et de promouvoir des normes élevées de santé au
Canada. On peut trouver d'autres renseignements à : www.physiotherapy.ca.





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Virginia Bawlf,
agente de liaison nationale, Relations avec les médias, (416) 932-1888 (poste
222), (647) 379-4145 (cellulaire), vbawlf@physiotherapy.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne de physiothérapie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.