Les Canadiens espèrent que Monsieur Harper leur allègera la charge



    
    Les contribuables exhortent le gouvernement à réduire les impôts de
    manière générale, selon un sondage récent
    

    CALGARY, le 22 janv. /CNW/ - A l'approche de la date de l'annonce du
Budget fédéral, le 27 janvier, les Canadiens songent à leur liste de souhaits
au gouvernement. Selon un sondage récent mené par Angus Reid Strategies pour
le compte de H&R Block Canada, près des trois quarts des Canadiens
chargeraient le gouvernement canadien d'adopter d'importants crédits d'impôt
ou d'importantes réductions d'impôt dans le budget.
    Dans le cadre du sondage mené par Angus Reid Strategies, on a demandé à 
1 010 Canadiens de décrire les mesures fiscales qu'ils adopteraient s'ils
étaient le ministre fédéral des Finances. D'un océan à l'autre, la majorité
des Canadiens se disaient en faveur de nouvelles réductions d'impôts ou de
l'adoption de nouveaux crédits, soit 68 p. cent des répondants dans le Canada
atlantique à 76 p. cent au Québec.
    Lorsqu'on a demandé aux répondants quels seraient, selon eux, les
réductions d'impôt à adopter en priorité, 37 p. cent se sont dits en faveur
d'une réduction générale des taux d'imposition. Cependant, les répondants
étaient bien moins en faveur de réductions d'impôt qui ne profiteraient qu'à
des groupes en particulier. Seuls 12 p. cent des répondants se disaient en
faveur de nouvelles réductions d'impôt pour les familles comptant des enfants,
14 p. cent étaient en faveur de réductions visant les personnes âgées aux
revenus fixes et 12 p. cent appuyaient un crédit d'impôt pour les taux
d'intérêts hypothécaires.
    "Il semblerait que la plupart des Canadiens ressentent les effets de
"l'épuisement fiscal" et estiment que le meilleur moyen de régler ce problème
consiste en des réductions d'impôt généralisées et non pas que pour quelques
personnes en particulier, a indiqué Cleo Hamel, analyste fiscale principale,
H&R Block Canada Inc.  Bien entendu, les Canadiens ressentent encore beaucoup
de compassion à l'égard de ceux qui vivent des moments difficilement sur le
plan financier. Les résultats du sondage l'indiquaient clairement d'ailleurs."
    Des personnes sondées, 25 p. cent ont indiqué qu'ils élimineraient
l'impôt pour les personnes gagnant moins de 15 000 $ par année s'ils étaient
ministre des Finances. En tout, 22 p. cent des répondants ont indiqué qu'ils
souhaiteraient une augmentation du montant d'exemption personnelle. Ces deux
suggestions seraient avantageuses, avant tout, aux Canadiens aux revenus moins
élevés avant tout.
    Bien que les répondants soient majoritairement en faveur d'une réduction
des taux d'imposition pour les particuliers, les autres taxes attiraient peu
l'attention des Canadiens sondés. Seuls sept p. cent des répondants
indiquaient qu'une réduction de la TPS serait une mesure prioritaire à
envisager, quatre p. cent souhaitaient une réduction des cotisations à
l'assurance-emploi et 16 p. cent appuyaient une réduction des taxes sur
l'essence.
    "Le sondage a démontré que les Canadiens se fient au gouvernement fédéral
pour aider à mousser l'économie, a indiqué Mme Hamel. Par exemple, la moitié
des Canadiens sondés (50 p. cent) étaient d'avis que le gouvernement fédéral
aurait intérêt à accroître les limites de cotisation au Régime enregistré
d'épargne-retraite (REER) afin de donner de l'essor au secteur de
l'investissement. Ce serait une excellente réduction d'impôt pour les
contribuables et elle aiderait également l'économie en général."

    
    Résultats du sondage par région :

    QUEBEC
    -   Les Québécois étaient quelque peu énigmatiques. Ils étaient les plus
        nombreux au Canada (76 %) à se dire en faveur de l'adoption de
        réductions d'impôt ou de nouveaux crédits d'impôt, mais étaient les
        moins nombreux à être en faveur d'une réduction des taux d'imposition
        des particuliers (24 % comparativement à la moyenne nationale de 31
        p. cent).

    COLOMBIE-BRITANNIQUE
    -   Les contribuables en Colombie-Britannique étaient les plus nombreux à
        appuyer un crédit d'impôt touchant les intérêts hypothécaires (14 p.
        cent).

    CANADA ATLANTIQUE
    -   Le plus faible pourcentage de répondants en faveur de nouvelles
        réductions d'impôt ou de crédits était dans le Canada atlantique (68
        p. cent).

    ALBERTA
    -   Les résidents de l'Alberta étaient les plus nombreux à se dire en
        faveur d'une augmentation des limites de cotisation au REER (57 %).

    MANITOBA ET SASKATCHEWAN
    -   En tout, 30 p. cent des résidents du Manitoba et de la Saskatchewan
        étaient d'avis qu'une augmentation de l'exemption personnelle devrait
        être une mesure prioritaire. La mesure obtenait ainsi le meilleur
        appui dans cette région comparativement au reste du Canada.

    ONTARIO
    -   Trente-six p. cent des Ontariens étaient d'avis qu'une réduction des
        taux d'imposition des particuliers devait être la mesure prioritaire
        (moyenne nationale de 31 p. cent).
    -   Seul 14 p. cent des Ontariens appuyaient une augmentation du montant
        d'exemption personnelle comparativement à la moyenne nationale de 22
        p. cent.

    Ce sondage de l'opinion publique canadienne a été réalisé en ligne par
Angus Reid Strategies, les 15 et 16 décembre 2008 auprès de 1 010 Canadiens
d'âge adulte choisis au hasard. La marge d'erreur pour tout l'échantillon est
de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.

    Au sujet de H&R Block Canada
    ----------------------------
    

    H&R Block Canada prépare plus de 2 millions de déclarations de revenus
annuellement, faisant d'elle le chef de file de l'industrie de la préparation
des déclarations de revenus au Canada. Avec son bureau national situé à
Calgary, Alberta, la compagnie sert les contribuables canadiens dans plus de 
1 200 bureaux à travers le Canada. H&R Block Canada Inc., est une filiale de
H&R Block, Inc., une compagnie à exploitation diversifiée avec filiales,
fournissant une gamme étendue de produits et services financiers. D'autres
informations au sujet de H&R Block Canada sont disponibles sur le site de la
compagnie à www.hrblock.ca, ou en appelant 1-800-HRBLOCK.





Renseignements :

Renseignements: Martine Geoffrion, T: (514) 894-1703,
mgeoffrion@ddmg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.