Les Canadiens épargnent beaucoup plus selon un sondage de la HSBC



    VANCOUVER, le 15 avr. /CNW/ - Les Canadiens se sont acquis depuis
longtemps une réputation de grands épargnants. Un nouveau sondage de la Banque
HSBC Canada montre que ce trait de caractère s'est renforcé en raison de
l'incertitude économique que nous connaissons.
    Le sondage sur l'épargne réalisé par la HSBC a permis de constater que 84
% des répondants ont des économies. Il s'agit-là d'une proportion importante
si on la compare à celle obtenue dans un autre sondage parrainé par la HSBC,
en 2006, et selon lequel seulement 67 % des Canadiens avaient mis de l'argent
de côté pour des projets futurs ou à titre de fonds d'urgence.
    La proportion des Canadiens qui ont indiqué avoir des économies varie
d'un endroit à l'autre au pays:

    
    -   les Albertains sont ceux qui présentent le taux le plus élevé
        d'épargnants avec 92 % des répondants affirmant qu'ils ont des
        économies
    -   les provinces de l'Atlantique affichent le taux le plus bas avec une
        proportion d'épargnants de 77 %
    -   le pourcentage obtenu pour le Québec est de 80 %
    -   la proportion des répondants ayant des économies en Colombie-
        Britannique est de 84 %, soit le même pourcentage que la moyenne
        nationale
    -   89 % des résidents du Manitoba et de la Saskatchewan affirment avoir
        des économies
    -   cette proportion est de 86 % chez les résidents de l'Ontario
    

    Rick Kelln, premier vice-président, Banque HSBC Canada, a déclaré: "Il ne
faut pas s'étonner du fait que les Canadiens sont de plus en plus prudents,
non seulement dans la façon dont ils dépensent leur argent durement gagné,
mais aussi dans la façon dont ils épargnent et choisissent où ils déposeront
leurs économies. Ainsi, on constate qu'en plus d'augmenter leur épargne, les
Canadiens sont de plus en plus au fait des options qui leur sont offertes,
comme les comptes d'épargne libres d'impôt et les comptes à intérêt élevé,
lorsqu'il s'agit d'épargner."
    Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) s'est avéré un véhicule
d'épargne particulièrement populaire suite aux campagnes de publicité menées
par le gouvernement fédéral et par plusieurs banques, dont la HSBC. Selon les
résultats du sondage, 88 % des Canadiens affirment connaître les CELI et 68 %
des répondants prévoient ouvrir un compte de ce genre.
    Parmi ceux qui prévoient ouvrir un CELI, 70 % ont déclaré qu'ils
l'utiliseraient à des fins d'épargne générale et pour la planification de leur
retraite tandis que 23 % d'entre eux y voyaient un véhicule intéressant pour
créer un fonds en cas d'urgence.
    Les jeunes adultes, définis ici comme les 18 à 34 ans, qui ont
l'intention d'ouvrir un CELI, prévoient l'utiliser pour des fins d'épargne
générale, d'urgence ou de financement des études. Ces résultats diffèrent de
ceux des Canadiens plus âgés, soit les 34 à 54 ans, qui, selon le sondage,
sont plus nombreux à envisager le CELI comme outil d'épargne-retraite.
    Parmi ceux qui prévoient ouvrir un CELI, 34 % songent à un compte à
intérêt élevé. C'est le cas notamment pour les répondants plus jeunes (les 18
à 34 ans) et les résidents de l'Ontario.
    Parmi les personnes intéressées à un CELI, 15 % utiliseraient leur compte
pour investir dans un certificat de placement garanti (CPG) ou un dépôt à
terme, 16 %, pour investir dans des fonds communs de placement ou des actions
et des obligations, tandis qu'un autre 36 % opteraient pour une combinaison de
tous ces instruments de placement et d'épargne.
    Les conditions économiques actuelles semblent avoir un effet sur la
pertinence des CELI puisque 20 % des répondants ont indiqué qu'à cause de ces
conditions, ils étaient plus susceptibles d'ouvrir un CELI dans un avenir
rapproché.
    Le sondage sur l'épargne de la HSBC a été mené auprès de 1 000 Canadiens,
en février 2009, par la firme de sondage Opinion Search.

    La Banque HSBC Canada, une filiale de HSBC Holdings plc, est le chef de
file des banques internationales au Canada et possède plus de 290 bureaux au
pays, dont plus de 140 succursales bancaires. Avec un actif de 2 527 milliards
de $US au 31 décembre 2008, le Groupe HSBC, qui compte environ 9 500 bureaux
répartis dans 86 pays et territoires, se classe parmi les consortiums de
services bancaires et financiers les plus importants au monde.





Renseignements :

Renseignements: Ernest Yee, Vice-président, relations d'entreprise,
Banque HSBC Canada, (604) 641-2973; Michael Edmonds, Premier directeur,
relations publiques, Banque HSBC Canada, (416) 868-8282

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.