Les camions tirant deux remorques seront bons pour l'économie, l'environnement et la sécurité routière



    
    Le gouvernement McGuinty approuve le programme pilote, moyennant
    certaines restrictions
    

    TORONTO, le 16 avr. /CNW/ -

    NOUVELLES

    Jusqu'à 100 véhicules vont participer à un programme pilote qui
autorisera les camionneurs à tirer deux remorques classiques.
    Les poids lourds qu'on appelle des "véhicules articulés allongés" (VAA)
transportent des marchandises volumineuses, mais légères, d'une façon plus
sécuritaire et moins coûteuse que les semi-remorques ordinaires, et en
rejetant moins de gaz à effet de serre. Ils circulent depuis des décennies
dans l'Ouest canadien, au Québec et dans plus de 20 Etats américains.
    Le programme pilote aura des restrictions quant aux endroits et aux
heures où les VAA pourront circuler, et quant aux marchandises qu'ils pourront
transporter. Il permettra aussi d'harmoniser les règlements de l'Ontario avec
ceux du Québec. Notons que les règles de sécurité de l'Ontario vont être plus
rigoureuses que celles de la plupart des autres territoires.
    Le programme est le fruit de consultations avec les municipalités, les
milieux de la sûreté publique et les porte-parole des secteurs du camionnage
et de la fabrication.

    CITATIONS

    "Nous examinerons de près les véhicules articulés allongés pour bien
déterminer leurs avantages. Les avantages supplémentaires qu'ils pourraient
avoir pour l'environnement et l'économie seraient les bienvenus."
    - Jim Bradley, ministre des Transports

    "C'est une bonne chose pour les détaillants et les fabricants ontariens.
Les VAA vont permettre de réduire le coût des transports, la consommation de
carburant et les rejets polluants associés au camionnage."
    - Bob Ballantyne, président de l'Association canadienne de transport
industriel

    "Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le ministère des
Transports pour que la sûreté des usagers des routes soit un facteur dont il
faut tenir compte pour le programme pilote."
    - Bill Grodzinski, surintendant en chef, Police provinciale de l'Ontario

    
    FAITS EN BREF

    -  Des études montrent que les VAA enregistrent 60 p. 100 moins de
       collisions que les semi-remorques ordinaires.
    -  Le programme pilote durera 12 mois. Y participeront les transporteurs
       qui adhèrent à l'Ontario Trucking Association et à l'Association
       canadienne du camionnage d'entreprise. Seules pourront conduire les
       véhicules les personnes qui ont obtenu un certificat les habilitant à
       conduire un VAA.
    

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Renseignez-vous sur le programme pilote et les règles de sécurité
(http://www.mto.gov.on.ca/french/trucks/).
    Lisez Ontario vert
(http://www.ene.gov.on.ca/fr/air/climatechange/doing.php) (le Plan d'action de
l'Ontario contre le changement climatique).
    Voyez comment l'Ontario, le Québec et le gouvernement fédéral collaborent
pour faciliter les échanges commerciaux internationaux grâce à la Porte
continentale (http://www.portecontinentale.ca/propos.html).

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                             ontario.ca/nouvelles-transports
                                                        Available in English


    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

               PROGRAMME PILOTE DE VEHICULES ARTICULES ALLONGES
    

    Dans le cadre d'un programme pilote qui commencera cet été, le ministère
des Transports va autoriser un nombre limité de camionneurs à tirer deux
remorques classiques au lieu d'une sur certaines autoroutes de l'Ontario. On
appelle ces trains routiers des "véhicules articulés allongés" (VAA).
    Le gouvernement de l'Ontario va surveiller de très près l'utilisation des
VAA. Le programme pilote va durer un an. Le ministère des Transports va
délivrer les permis progressivement durant cette période et pourrait autoriser
jusqu'à 100 VAA.

    
    Avantages pour l'économie

    -  Les VAA sont bons pour les fabricants et les consommateurs, car ils
       permettent aux détaillants et aux fabricants ontariens d'expédier vers
       leurs marchés, à moindre coût, des marchandises volumineuses, mais
       légères.

    Avantages pour l'environnement

    -  Les VAA consomment moins de carburant pour transporter un volume donné
       de marchandises. Cela réduit d'environ 30 p. 100 les émissions de gaz
       à effet de serre associées au transport routier de marchandises.

    Sécurité

    -  Les VAA circulent depuis plusieurs décennies sur des routes dans
       l'Ouest canadien, au Québec et dans plus de 20 Etats américains. Ils
       ont un excellent bilan de sécurité, ayant moins de collisions
       déclarées que les camions qui ne tirent qu'une remorque.
    -  Selon une étude réalisée en 2005, en Alberta, les VAA enregistrent 60
       p. 100 moins de collisions que les semi-remorques ordinaires.
    -  Un VAA remplace deux semi-remorques de 23 mètres. Cela réduit le
       nombre de camions sur les routes, ainsi que les risques de collision.

    Règles et restrictions

    Les VAA doivent observer les règles suivantes :
    -  Ils ne peuvent circuler que sur certaines autoroutes à chaussées
       séparées (principalement les autoroutes de la série 400).
    -  Ils ne peuvent généralement pas faire plus de deux kilomètres hors des
       autoroutes désignées, et ils ne doivent à ce moment-là circuler que
       sur des parcours approuvés.
    -  Ils doivent être munis de dispositifs de sécurité particuliers, dont
       un système de freinage renforcé et un système électronique de maîtrise
       de la stabilité.
    -  Ils ne peuvent pas circuler dans l'agglomération torontoise pendant
       les heures de pointe.
    -  Ils ne peuvent pas transporter une charge supérieure à celle que
       peuvent transporter les semi-remorques actuelles.
    -  Ils ne peuvent pas circuler au début ni à la fin des longs week-ends.
    -  Ils ne peuvent pas transporter le genre de marchandises dangereuses
       qui nécessiterait qu'ils aient, à l'extérieur, un panneau
       d'avertissement.
    -  Ils ne peuvent pas transporter d'animaux d'élevage.
    -  Ils ne peuvent pas circuler pendant l'hiver (décembre, janvier et
       février).
    -  Il leur est interdit de circuler par mauvais temps ou lorsque les
       routes sont glissantes.
    -  Ils ne peuvent pas rouler à une vitesse supérieure à 90 km/h.

    Règles particulières que doivent observer les conducteurs
    -  Les conducteurs doivent être expérimentés au volant d'une semi-
       remorque et avoir un bon bilan de sécurité.
    -  Ils doivent participer à une formation spécialisée et subir une
       épreuve pratique au volant d'un VAA.

    -------------------------------------------------------------------------
    Bob Nichols, Direction des communications, 416 327-1158

                                             ontario.ca/nouvelles-transports
                                                        Available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Nicole Lippa-Gasparro, bureau du ministre, (416)
327-1815; Bob Nichols, Direction des communications, (416) 327-1158

Profil de l'entreprise

Ministère des Transports de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.