Les cadres supérieurs canadiens investissent dans la formation technique pour se maintenir en tête de la concurrence mondiale

TORONTO, le 29 mars 2017 /CNW/ - Les organisations canadiennes réalisent la valeur de leurs investissements numériques et encouragent l'innovation pour se transformer et améliorer leurs résultats par le pouvoir de la technologie.

D'après le rapport de l'enquête sur le QI numérique de PwC Canada, paru aujourd'hui, les organisations canadiennes doivent se concentrer sur leur personnel pour redéfinir la transformation numérique, repenser leurs stratégies de gestion des talents et réorienter leur culture vers l'adoption de technologies émergentes.

Les cadres supérieurs canadiens considèrent la stratégie numérique, la cybersécurité et l'analytique de données comme des compétences assez importantes ou très importantes pour leur entreprise. À l'heure actuelle, 54 % des organisations canadiennes (c. 43 % à l'échelle mondiale) disposent d'une équipe spécialisée en innovation numérique. Pourtant, seulement 46 % d'entre elles (c. 63 % à l'échelle mondiale) classent le manque d'équipes spécialisées parmi les principaux obstacles à la réalisation des résultats escomptés de la technologie numérique. Cette conclusion révèle un besoin de formation. En effet, la faible préoccupation pour la formation ou l'embauche de talents compétents peut compromettre le succès d'une organisation et freiner sa compétitivité.

« Les organisations qui investissent dans les bons talents et qui favorisent l'épanouissement d'une solide culture numérique seront les gagnantes de l'ère numérique. La formation du personnel et l'attraction de talents compétents se traduit par de meilleures expériences pour les employés et une plus forte rétention des talents », explique Nadir Hirji, associé, Strategy& et chef des services numériques de PwC Canada. « Le numérique et la technologie ne sont pas des enjeux d'avenir. C'est maintenant que les dirigeants d'entreprises doivent créer une culture numérique s'ils veulent se maintenir en tête de la concurrence. Cela commence par l'élaboration d'une vision globale et concrète de la transformation. », ajoute-t-il.

Malgré la réalité de la disruption, une majorité de répondants canadiens considèrent les technologies obsolètes et l'intégration de nouvelles données et solutions comme les plus importants obstacles actuels et émergents à la réalisation des résultats escomptés de leurs initiatives de technologie numérique. Le rapport fait ressortir huit technologies essentielles que les organisations canadiennes devraient songer à intégrer à leur panoplie : l'Internet des objets (IdO), l'intelligence artificielle (IA), la robotique, la réalité augmentée (RA), les drones, le  « blockchain » et la réalité virtuelle (RV).

Aujourd'hui, l'Internet des objets et l'intelligence artificielle absorbent les investissements les plus importants dans les technologies émergentes. Au cours des trois prochaines années, on s'attend à ce que la croissance s'étende à un plus large spectre de technologies, la robotique, la RA et les drones étant positionnés pour la plus forte croissance à moyen terme. D'après le rapport, 28 % des cadres supérieurs canadiens disent que l'IA bouleversera leur secteur d'activité et leur entreprise au cours des cinq prochaines années. Par ailleurs, l'IdO (52 %) et la robotique (15 %) sont perçus comme les meilleurs moyens potentiels de faire des économies de coûts.

« À l'échelle de la planète, les résultats montrent que les organisations avec un plus fort QI numérique sont plus susceptibles d'obtenir une meilleure performance financière. La véritable transformation se produit lorsque les organisations intègrent à leur mesure tous les aspects du numérique et développent une approche équilibrée entre les composantes technologiques, expérientielles et d'affaires de l'entreprise », affirme Sébastien Doyon, associé, leader des services conseils pour le Québec de PwC Canada.

Au Canada, huit répondants sur dix désignent la croissance du revenu comme leur principale attente à l'égard des investissements numériques. Les cadres supérieurs canadiens considèrent le numérique comme une activité relevant principalement de l'interaction avec la clientèle, souvent aux dépens de son intégration à toutes les autres fonctions de l'entreprise. Le rapport indique néanmoins que le numérique devrait occuper une large place dans la stratégie organisationnelle et s'étendre bien au-delà de l'interaction avec la clientèle. Au Canada, sept cadres supérieurs sur dix intègrent déjà la stratégie numérique à la stratégie d'entreprise. Cependant, les cadres supérieurs canadiens ne se préoccupent pas autant qu'ils le devraient des détails de la mise en œuvre de la stratégie numérique, tels que l'élaboration de feuilles de route, la mesure des résultats et l'amélioration de la prise de décisions.

« Les organisations canadiennes limitent trop souvent leur conception du numérique aux initiatives d'interaction avec la clientèle. Elles n'exploitent alors que la moitié du potentiel technologique, et en négligeant la formation du personnel et la numérisation des opérations, elles s'exposent au risque de se retrouver à la traîne de la concurrence », ajoute Nadir Hirji

Pour accéder au rapport complet de l'enquête sur le QI numérique, cliquez ici. Le rapport français sera disponible sous peu.

Suivez PwC sur Twitter à l'adresse @PwC_Canada_LLP et sur Facebook à www.facebook.com/pwccanada.

À propos de PwC Canada
PwC aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu'ils recherchent. Plus de 6 700 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC qui compte plus de 223 000 employés dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/ca/fr

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, 2017. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)

Renseignements : Claudia Landry, Conseillère en relations publiques, T : 514 205-5261, Courriel : claudia.landry@pwc.com; Pierre Campeau, Directeur, Relations publiques, T : 416 687-8643, Courriel : pierre.campeau@pwc.com

LIENS CONNEXES
http://www.pwc.com/ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.