Les bourses de la FDO seront axées sur les droits juridiques des personnes handicapées ainsi que sur l'accès à la justice

Une réception en l'honneur des boursiers aura lieu à Orillia

TORONTO, le 6 sept. 2011 /CNW/ - La Fondation du droit de l'Ontario (FDO) a accordé deux nouvelles Bourses du leadership communautaire en justice. Les deux projets collaboratifs visés examineront des questions ayant trait à l'accès à la justice et aux droits juridiques des personnes handicapées, et ils établiront des acquis importants pour les établissements postsecondaires qui en seront les hôtes.

La boursière Sheila Burns, spécialiste et porte-parole reconnue dans le domaine de l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF), séjournera 10 mois sur le campus Orillia du Georgian College. Son travail aura pour objet d'aider à empêcher que des personnes souffrant de l'ETCAF n'aient affaire au système de justice criminelle, à accroître les taux de déjudiciarisation de la justice criminelle pour ces personnes, et à améliorer les situations faites à ces personnes à l'issue des processus pratiqués.

Sheila Burns élaborera deux cours sur l'ETCAF. Un de ces cours sera donné à Georgian dans le cadre du programme de services sociaux et d'études de l'enfant de cet établissement; et l'autre sera offert en ligne à des policiers et à d'autres fournisseurs de services liés à la justice. Mme Burns élaborera aussi un programme de certificat d'études supérieures relativement à l'ETCAF à Georgian. Ce programme d'études sera le premier programme de son type en Ontario.

Mme Burns coordonnera des tables rondes réunissant diverses parties prenantes du domaine des services liés à la justice. Les participants à ces discussions viendront des quatre coins de la province. Les tables rondes aboutiront à une conférence. La bourse aura également les objets suivants : financer un projet de recherche axé sur l'efficacité des services de soutien dans le système de justice; mettre à profit l'expérience des personnes souffrant de l'ETCAF; et établir un centre de ressources pour l'ETCAF à Georgian, en faisant de cet établissement un chef de file de l'enseignement dans ce domaine émergent.

Suivant Sheila Burns, « l'ETCAF est la déficience développementale la plus répandue au Canada et elle touche environ 130 000 Ontariens ». De plus : « Dans le contexte de l'administration de la justice, nous devons privilégier la dispensation d'un soutien et de services durables plutôt que l'incarcération. Il faut changer d'approche et, en offrant une formation spécialisée aux représentants de l'autorité agissant en première ligne, nous effectuerons un pas important dans la bonne direction. »

De l'avis de Linda Love, vice-présidente, Enseignement à Georgian, la bourse constituera une ressource exceptionnelle. « Le travail de Sheila sera extrêmement avantageux pour notre faculté, nos étudiants et nos collectivités au cours des prochaines années, qui nous verront élaborer de nouveaux programmes et créer notre centre de ressources », déclare Mme Love.

Une seconde bourse a été accordée à Marian MacGregor, directrice du Programme de services communautaires et d'aide juridique à l'école de droit Osgoode Hall de l'Université York. Sur une période de sept mois, Mme MacGregor s'emploiera à mettre au point, pour la clinique juridique, un programme intensif sur le régime juridique de l'invalidité. Ce programme sera offert aux étudiants d'Osgoode dès 2013.

En plus de mettre à profit le leadership reconnu à Osgoode en ce qui concerne l'éducation juridique offerte dans le cadre des cliniques, ce programme accroîtra les capacités dans ce domaine juridique spécialisé et faible en ressources. Le programme devrait comprendre deux placements : un premier à l'ARCH Disability Law Centre, une clinique juridique communautaire du centre de Toronto; et un second dans un organisme non gouvernemental effectuant un travail pertinent dans le domaine des politiques.

« Souvent conjuguées à la pauvreté, les conséquences d'un handicap peuvent créer des obstacles de taille à l'accès à la justice, » affirme Mme MacGregor, qui a exercé en droit de la pauvreté pendant de nombreuses années. « Ce nouveau programme formera des avocats plus aptes à répondre aux besoins particuliers des clients handicapés. De plus, il amènera des étudiants à participer à l'instauration du changement qui est nécessaire dans le domaine. ».

Selon Lorne Sossin, doyen d'Osgoode Hall, le nouveau programme clinique pourrait, à la fois : « enrichir l'expérience universitaire de nos étudiants; améliorer l'accès à la justice; et consolider la réputation de leadership d'Osgoode Hall en ce qui concerne l'élaboration d'initiatives d'apprentissage expérientiel. »

La FDO compte plusieurs programmes de subventions, et les bourses du leadership communautaire en justice constituent l'un de ceux-ci. Deux bourses ou plus de ce type sont accordées chaque année depuis 2006. Ces bourses mobilisent le potentiel des liens entre la collectivité et le secteur universitaire pour faire progresser des objectifs reliés à la justice et à l'éducation. Les boursiers sont en règle générale des experts et des innovateurs éminents. Chaque printemps, la FDO sollicite la présentation de demandes conjointes par des groupes d'intérêt public et des institutions d'enseignement constituant des hôtes éventuelles.

La Fondation du droit de l'Ontario aide les gens à comprendre le droit et à y avoir recours pour améliorer leur vie. Elle accorde ses subventions à divers organismes œuvrant à améliorer l'accès à la justice; elle accorde des bourses; et elle appuie des initiatives visant à promouvoir l'excellence professionnelle ou à promouvoir la pratique du droit dans l'intérêt public.


SOURCE The Law Foundation of Ontario

Renseignements :

Ayumi Bailly
Fondation du droit de l'Ontario
647 288-8072

Sheila Burns
905 426-6453

Marian MacGregor
416 736-2100, poste 33149

Profil de l'entreprise

The Law Foundation of Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.