Les bonnes clôtures ne font pas nécessairement les bons voisins! - Déménager est synonyme de nouveaux départs, de nouveaux voisins et (possiblement) de nouveaux risques - Par Laurent Nadeau



    MONTREAL, le 25 juin /CNW Telbec/ - C'est le poète américain Robert Frost
qui a écrit un jour "Les bonnes clôtures font les bons voisins". Pour la
majorité d'entre nous, cette citation reflète la réalité. Mais, à l'aube du
1er juillet, moment où plusieurs d'entre nous allons hériter de nouveaux
voisins, l'histoire pourrait s'avérer complètement différente.
    Selon un récent sondage réalisé pour le compte de Services de Titres FCT,
le chef de file en matière d'assurance titres au Québec, 16 pour cent des
propriétaires québécois ont déjà eu des disputes concernant les limites de
leurs propriétés. Plus de 20 pour cent de ces conflits ne sont toujours pas
résolus. Le problème? En dépit des meilleurs efforts, les limites de
propriétés ont tendance à devenir floues avec le temps.
    Imaginez que de nouveaux voisins vous annoncent, quelques mois après leur
arrivée, qu'ils vont entreprendre des travaux d'aménagement paysager majeurs
ou qu'ils vont installer une piscine. En jetant un coup d'oeil à votre
certificat de localisation, vous réalisez que les travaux d'agrandissement
effectués par votre vendeur il y a quelques années empiètent sur le terrain de
votre voisin.
    A moins que vous ne soyez muni d'une assurance titres qui protège les
propriétaires contre les problèmes d'empiètements sur des terrains contigus,
de non-conformité à la réglementation municipale, et de vices de titres non
décelés par la recherche de titres, le fardeau de la preuve se retrouvera sur
vos épaules et vous aurez à assumer les coûts associés à la révision des
limites des propriétés.
    Les problèmes entre voisins ne sont pas les seules surprises qui peuvent
hanter les propriétaires. Des situations aussi banales que des réparations
soudaines ou avoir à assumer les coûts rattachés à l'installation d'une
clôture peuvent s'avérer problématiques. Des problèmes majeurs, comme
l'empiètement de propriété, des charges impayées affectant l'immeuble, des
titres défectueux ou les coûts croissants découlant de problèmes liés au
non-respect de la réglementation municipale peuvent tous être compensés par
une assurance titres qui peut être achetée pour une somme modique auprès des
notaires en un versement unique.
    Le sondage de Services de Titres FCT demandait aussi aux Québécois
quelles mesures ils choisissent pour protéger leur maison et pendant que
97 pour cent d'entre eux ont indiqué avoir une assurance maison, seulement
54 pour cent ont dit avoir un système d'alarme et 37 pour cent, une assurance
titres.
    La bonne nouvelle, c'est que Services de Titres FCT a découvert que les
Québécois sont les voisins les plus amicaux au pays. En effet, 72 pour cent
des Québécois considèrent leurs voisins comme de très bons amis
comparativement à 61 pour cent, au niveau national.

    Faits saillants du sondage

    
    - 84 pour cent des propriétaires québécois demandent à leurs voisins de
      surveiller leur demeure lorsqu'ils sont en vacances.
    - 72 pour cent des propriétaires québécois considèrent leurs voisins
      comme de bons amis.
    - 57 pour cent des propriétaires québécois s'entraident dans leurs
      corvées quotidiennes, pour les réparations et dans les cas d'urgence.
    - 21 pour cent des propriétaires québécois prétendent avoir une vie
      sociale avec leurs voisins.
    

    - Laurent Nadeau est chef de la direction, Québec, Services de Titres FCT

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/





Renseignements :

Renseignements: Véronique Gabrysz, Allard Hervieu communication, (514)
499-3030, poste 773, vg@ahcom.ca; Stéphanie Fortin, Allard Hervieu
Communication, (514) 499-3030, poste 774, sf@ahcom.ca

Profil de l'entreprise

SERVICES DE TITRES FCT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.