Les avis publics doivent continuer à être publiés dans les journaux locaux

LONGUEUIL, QC, le 8 sept. 2014 /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec, section Montérégie (FPJQ-Montérégie), considère que les municipalités doivent continuer à publier leurs avis publics dans les hebdomadaires régionaux.

La FPJQ-Montérégie réagit ainsi à un article paru le 5 septembre dernier sur le site de Radio-Canada.ca intitulé "Des villes ne veulent plus être obligées d'acheter de l'espace dans les médias locaux". Dans le texte, la journaliste cite la mairesse de Châteauguay Nathalie Simon qui, appuyée par une dizaine de ses confrères de la MRC de Roussillon, demande au gouvernement de revoir la loi qui oblige les Villes à publier des avis publics dans les journaux. Elle propose que cette information soit plutôt publiée sur les sites web des municipalités.

La FPJQ-Montérégie juge que les journaux locaux restent la meilleure façon d'informer les citoyens sur des modifications de zonage ou sur l'adoption d'un nouveau règlement, par exemple. Elle estime que les citoyens n'ont pas nécessairement le réflexe ni le temps de se rendre quotidiennement sur le site web de leur Ville pour y prendre connaissance des avis publics. Les journaux locaux, qui sont distribués gratuitement chaque semaine à la porte des lecteurs, est la meilleure façon d'informer la population.

De plus, la FPJQ-Montérégie croit que si le gouvernement adopte la demande des municipalités, cela pourrait mettre en péril la survie de certains hebdomadaires. Rappelons que ces journaux survivent uniquement par l'achat d'espace publicitaire. Ceux qui vivent une situation précaire et les publications indépendantes pourraient en souffrir. Dans un contexte où plusieurs médias coupent déjà dans leur effectif et où d'autres ferment leur porte, la FPJQ-Montérégie croit qu'il ne serait pas sain pour la diversité de l'information de diminuer d'avantage leurs revenus publicitaires.

La section comprend l'opinion des municipalités, qui elles aussi doivent gérer leur ville avec des budgets restreints. Cependant, nous croyons que d'autres solutions doivent être envisagées.

En conclusion, la FPJQ-Montérégie demande aux maires et mairesses de la MRC de Roussillon ainsi qu'au ministère des Affaires municipales de tout faire afin de permettre aux citoyens de rester informés via les avis publics et ainsi de contribuer à la survie des hebdomadaires, si essentiels à l'information locale.

 

SOURCE : FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements : FPJQ-Montérégie, Gabrielle Lachance, présidente, 438 394-7273


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.