Les assistés sociaux font la chasse aux quarante voleurs!



    MONTREAL, le 7 mai /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Semaine des
personnes assistées sociales, l'Organisation populaire des Droits Sociaux de
la Région de Montréal (OPDS-RM) manifeste aujourd'hui dans les rues de
Montréal afin d'exiger un véritable partage des richesses collectives. Plus de
deux cents personnes sont présentes afin de dénoncer les privilèges indus
d'une minorité et effectuent une visite surprise à un de ces "quarante
voleurs" du bien commun, un de ces hauts dirigeants, PDG et autres grands
gestionnaires.
    L'OPDS dénonce le système économique et politique actuel, le système du
profit à tout prix et du tout-à-l'argent. Le capitalisme opprime une grande
partie de la population et vit de sa misère, pendant qu'une minorité
privilégiée, avec la complicité du gouvernement, s'en met plein les poches,
bénéficie d'abris fiscaux, joue à sabrer dans les programmes publics et
encense le profit. "Les personnes assistées sociales doivent tirer le diable
par la queue et courir les banques alimentaires pour ne pas mourir de faim!
Pendant ce temps-là, les "quarante voleurs" et leurs accolytes se votent des
primes de départ faramineuses et reçoivent des salaires et bonus indécents! La
richesse existe; le problème, c'est qu'elle n'est pas partagée!" s'exclame
Marie-Christine Latte, porte-parole de l'Organisation. Actuellement, une
personne à l'aide sociale considérée sans contraintes à l'emploi par le
ministère de la Solidarité sociale doit composer avec un maigre 588,92$ (TVQ
incluse) par mois pour survivre.
    Depuis des années, on demande aux personnes ayant des revenus précaires
de se serrer la ceinture. Atteinte du déficit zéro ou crise économique, tous
les prétextes sont bons! Pourtant, alors qu'on coupe dans les programmes
sociaux, que les soins de santé se détériorent et que les frais de scolarité
augmentent, sous prétexte de manque de fonds, les gouvernements trouvent de
l'argent pour subventionner les banques ou rénover un casino! "Aujourd'hui, ce
que nous voulons, c'est envoyer un message clair : de la richesse, il y en a.
Et nous allons dénoncer ceux qui en profitent, qui refusent de la partager, et
qui s'engraissent grâce à l'exclusion et la précarité!!" rajoute
Marie-Christine Latte.
    Ce midi, nous visitons Thierry Vandal, PDG d'Hydro-Québec, qui encaisse
plus d'un demi-million de dollars en salaire et prime, sans compter tous les
bénéfices marginaux annexes qu'il peut recevoir. Il est un éminent symbole de
ce système économique injuste, boiteux, inacceptable. Alors qu'Hydro-Québec,
une société d'Etat mise sur pied pour gérer des ressources collectives, a
enregistré un bénéfice net de 3,14 milliards de dollars en 2008, la population
a subi une 7e hausse de tarif d'électricité depuis 2003 et les comptes
d'électricité ont augmenté de 18,2 % durant cette période.
    Sus aux quarante voleurs!!! Exigeons un véritable partage des richesses
collectives! Exigeons un revenu de citoyenneté inconditionnel et universel,
atteignant le seuil de faible revenu (en 2007, ce seuil était de 21 666$ selon
Statistique Canada)!!

    L'OPDS est un organisme de défense des droits des personnes assistées
sociales qui rejoint une dizaine de millier de personnes par année dans la
grande région de Montréal.

    Rendez-vous pour le départ : 10h30, 7 mai 2009, Parc Emilie-Gamelin.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Christine Latte, (514) 432-0282; Jean-Paul Seguin,
(514) 524-6996


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.