Les armateurs canadiens appellent les chefs des partis fédéraux à miser sur transport maritime du Canada pour favoriser la croissance économique

OTTAWA, le 22 sept. 2015 /CNW/ - L'élection fédérale offre une importante occasion d'appuyer manifestement l'industrie maritime comme moyen de soutenir une croissance durable dans notre pays. Durant la période électorale et postélectorale, les chefs politiques sont invités à miser sur le transport intérieur en faveur de l'économie canadienne et de la croissance économique durable. « L'industrie maritime canadienne relie la capacité économique du Canada au reste du monde, a affirmé le président de l'Association des armateurs canadiens (AAC), Robert Lewis-Manning. Non seulement elle génère chaque année 34 milliards de dollars en revenus, mais elle crée aussi 98 000 emplois directement et indirectement pour les Canadiens dans la seule région des Grands Lacs et du Saint-Laurent. »

On peut accroître la capacité et le potentiel d'utilisation d'un transport maritime durable et sûr, si les partis fédéraux tiennent compte de la plateforme électorale fédérale de 2015 de l'AAC, qui consiste notamment en ce qui suit :

  1. Investir dans une infrastructure maritime comme les ports et la Voie maritime du Saint-Laurent et répondre au besoin urgent de fournir et/ou d'affréter des brise-glace pour la Garde côtière canadienne;
  2. Promouvoir les emplois et la protection de l'environnement au Canada en misant sur une industrie du transport maritime canadienne robuste, qui emploie des gens de mer canadiens chevronnés;
  3. Favoriser la croissance économique par une réglementation harmonisée et cohérente qui promeut une chaîne d'approvisionnement efficiente, notamment en remédiant sans tarder au manque d'harmonisation des règlements sur l'eau de ballast entre le Canada et les États-Unis.

Soulignons que le transport maritime représente la forme de transport la plus sûre et la plus durable. « Les navires canadiens et leurs marins canadiens très qualifiés transportent des marchandises en toute sécurité depuis des décennies, et ce, en ayant un impact minime sur l'environnement dans les eaux canadiennes, a précisé M. Lewis-Manning. Les compagnies canadiennes investissent des sommes considérables dans de nouveaux navires, technologies et formation. Nos compagnies membres s'efforcent sans cesse d'améliorer les pratiques en matière de sécurité, de réduire l'empreinte environnementale et d'appuyer le commerce. » Les navires canadiens ont une incidence minime sur le personnel et sur l'environnement. Le taux de blessures causées par des collisions en ce qui concerne la navigation dans les Grands Lacs est 17 fois moins élevé que le taux national des transporteurs ferroviaires de marchandises au Canada et 70 fois moins élevé que celui des transporteurs ferroviaires de marchandises de classe 1 aux États-Unis.

La gérance environnementale et le transport écologique constituent de plus en plus un impératif économique et environnemental, et le fait qu'un seul vraquier dans les Grands Lacs puisse transporter le même volume de marchandises que 963 camions ou que 301 wagons démontre que le transport maritime est le mode de transport le plus économe en carburant. Le transport maritime, dont l'empreinte carbone est la plus faible, émet 11,9 grammes de carbone/tonne métrique/km, alors que l'empreinte du transport ferroviaire est de 14,2 grammes et celle des camions, de 75,5 grammes. Opter pour le transport maritime permet de réduire les émissions, tout en retirant des camions des routes congestionnés et en produisant par le fait même une incidence sociale et environnementale positive.  

L'Association des armateurs canadiens représente les navires intérieurs canadiens qui sillonnent les Grands Lacs, le fleuve Saint-Laurent et l'Arctique canadien. Plus de la moitié des marchandises commerciales sont transportées entre le Canada et les États-Unis. L'avantage économique annuel du transport maritime à courte distance s'élève à environ 34 milliards de dollars, créant 227 000 emplois au Canada et aux États-Unis.

 

SOURCE Association des armateurs canadiens

Bas de vignette : "Logo (Groupe CNW/Association des armateurs canadiens)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150922_C6044_PHOTO_FR_502352.jpg

Renseignements : Robert Lewis-Manning, président, Canadian Shipowners Association Association des armateurs canadiens, 613-232-3539, poste1

RELATED LINKS
www.shipowners.ca

Profil de l'entreprise

Association des armateurs canadiens

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.