Les agriculteurs saluent la décision de l'OMC sur l'étiquetage indiquant le pays d'origine (EPO)

OTTAWA, le 18 nov. 2011 /CNW/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) salue la décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) stipulant que la mesure sur l'étiquetage indiquant le pays d'origine (EPO), qui émane des États-Unis, va à l'encontre de ses obligations.

« Nos membres agriculteurs, surtout les producteurs de bétail et de porcs, se réjouissent de la décision de l'OMC, affirme Corinne Pohlmann, vice-présidente des affaires nationales à la FCEI. L'EPO a engendré beaucoup d'incertitude au sein de l'industrie et est une préoccupation de premier plan pour nos membres depuis plusieurs années. »

« Dans le cadre d'un sondage que la FCEI a mené auprès de ses membres agriculteurs sur l'obligation relative à l'étiquetage indiquant le pays d'origine, la majorité de nos membres éleveurs ont indiqué que l'EPO risque d'avoir des effets négatifs ou très négatifs sur leurs affaires, fait remarquer Mme Pohlmann. Les coûts de conformité et le lourd fardeau réglementaire que l'EPO a engendré ont eu un impact énorme sur les résultats de nos membres agriculteurs et sur leur capacité à affronter la concurrence sur le marché. »

« Nous félicitons le gouvernement fédéral pour les efforts qu'il a fournis et pour avoir adopté une position ferme relativement à ce différend commercial, ajoute Mme Pohlmann. D'après un récent sondage de la FCEI sur les programmes de gestion du risque d'entreprise, dans le cadre duquel nous demandions à nos membres agriculteurs quel rôle le gouvernement devrait assumer pour aider les producteurs à gérer les risques, les résultats étaient sans équivoque : 74 % d'entre eux ont effectivement signalé que les gouvernements devraient gérer les actions des gouvernements étrangers. »

« Cette décision apporte beaucoup d'espoir à nos membres agriculteurs de part et d'autre du Canada. Nous encourageons certainement les États-Unis à travailler rapidement afin de se conformer aux obligations de l'OMC », conclut Mme Pohlmann.

La FCEI est la voix des entreprises agroalimentaires, représentant 7 200 propriétaires d'exploitations agricoles indépendantes à l'échelle du Canada, dont la majorité sont des producteurs primaires.

SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour obtenir plus de renseignements ou organiser une entrevue avec Corinne Pohlmann, veuillez contacter Linnet Forand au 613 235-2373 ou à  affaires.publiques@fcei.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.