Les actuaires canadiens applaudissent l'annonce des premiers ministres concernant la tenue d'un sommet national sur le revenu de retraite



    OTTAWA, le 7 août /CNW Telbec/ - L'Institut canadien des actuaires (ICA)
est ravi d'entendre que les premiers ministres provinciaux et territoriaux
préconisent la tenue d'un sommet national sur le revenu de retraite, prenant
ainsi des mesures concrètes pour s'attaquer aux enjeux cruciaux concernant les
régimes de retraite à long terme et l'épargne-retraite.
    Les actuaires du Canada préconisent depuis plusieurs années la tenue d'un
tel sommet. "Cette annonce démontre sans équivoque que les ministres des
finances, les ministres responsables des pensions et les premiers ministres
s'entendent pour dire que les difficultés auxquelles fait face depuis de
nombreuses années le système de pensions défaillant du pays doivent être
abordées dans un cadre national et non de façon fragmentaire par chacun des
territoires de compétence. Les Canadiens devraient être ravis que les
dirigeants du pays aient entendu le message. Il s'agira d'une excellente
occasion de se pencher sur la mise en oeuvre de solutions concrètes", affirme
Robert Howard, président de l'ICA.
    "Le moment ne pourrait être mieux choisi pour la tenue d'une telle
rencontre. Plusieurs gouvernements provinciaux de même que le gouvernement
fédéral ont procédé à un examen de la réglementation et de la législation
relatives aux pensions. Plutôt que de poursuivre un processus dans lequel
chaque province ou territoire met en place ses propres changements, un sommet
permettra d'ouvrir la voie à l'élaboration de solutions nationales appropriées
pour résoudre les problèmes liés à l'épargne-retraite et de contribuer à
accroître la compétitivité du pays dans le contexte mondial", ajoute M.
Howard.
    Il y a plusieurs questions à résoudre; chacune exerce une incidence
négative sur le système d'épargne-retraite. A titre d'exemple, mentionnons :

    
    1.  Les Canadiens n'épargnent pas suffisamment en vue de s'assurer
        l'indépendance financière à la retraite. Selon une étude menée par
        l'Université de Waterloo en 2007, deux tiers des Canadiens qui
        prévoient prendre leur retraite en 2030 n'épargne pas suffisamment
        pour couvrir ses frais de subsistance de base pendant la retraite, et
        la moitié d'entre eux ne possède aucune économie en vue de la
        retraite.

    2.  La crise économique mondiale qui sévit actuellement aura un effet
        sérieux et profond sur le système de pensions.

    3.  La protection offerte par les régimes de retraite à prestations
        déterminées du secteur privé s'érode.

    4.  Le système de pensions actuel comporte des caractéristiques qui
        dissuadent les promoteurs de régime d'opter pour un financement
        dépassant les exigences minimales réglementaires.

    5.  Les participants des régimes et les retraités veulent qu'on leur
        garantisse la sécurité de leurs prestations.

    6.  La législation et la réglementation sur les pensions ne sont pas
        harmonisées d'une province à l'autre.
    

    Un sommet devrait permettre de convenir d'un échéancier et d'une feuille
de route afin d'élargir la couverture des régimes de retraite à prestations
déterminées dans le secteur privé, ainsi que d'un délai pour l'harmonisation
des lois et règlementations relatives aux pensions à l'échelle du pays.
    "L'Institut canadien des actuaires se réjouit de collaborer avec les
gouvernements afin de mettre en oeuvre des solutions concrètes", affirme M.
Howard.

    L'Institut canadien des actuaires (ICA) est l'organisme national de la
profession actuarielle au Canada. Dirigé par ses membres, l'Institut est voué
au service de la population en veillant à ce que les services et les conseils
actuariels fournis par la profession soient de la plus haute qualité.
L'Institut fait passer l'intérêt du public avant les besoins de la profession
et de ses membres. Les actuaires font appel à leurs connaissances spécialisées
des mathématiques de la finance, des statistiques et de la théorie du risque
pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les régimes de retraite,
les organismes de réglementation gouvernementaux, les sociétés d'assurances
(assurance-vie et assurances IARD), les programmes sociaux et les
particuliers.

    actuaires.ca




Renseignements :

Renseignements: Roxanne Vezina, (613) 236-8196, poste 101

Profil de l'entreprise

Institut Canadien des Actuaires

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.