L'EQUITE SALARIALE DIX ANS PLUS TARD : UNE VALEUR COLLECTIVE



    QUEBEC, le 21 nov. /CNW Telbec/ - Il y a dix ans, la Loi sur l'équité
salariale entrait en vigueur au Québec. Adoptée un an plus tôt, à l'unanimité
de l'Assemblée nationale, cette Loi vise à donner aux personnes qui occupent
des emplois traditionnellement féminins un salaire égal à celui d'emplois
traditionnellement masculins, et ce, même si ces emplois sont différents.
    La présidente de la Commission de l'équité salariale, Me Louise Marchand,
a souligné aujourd'hui l'événement en présence du ministre du Travail,
monsieur David Whissell, de représentants de tous les partis siégeant à
l'Assemblée nationale et de plusieurs partenaires qui ont travaillé à la
préparation, l'adoption et la mise en oeuvre de la Loi sur l'équité salariale.
    "La Commission de l'équité salariale salue aujourd'hui la contribution de
toutes celles et de tous ceux qui ont participé à l'élaboration, l'adoption et
la mise en oeuvre de cette loi essentielle, pour être à l'avant-garde en
matière d'équité salariale. Sur les bases établies, la Commission prend le
relais de ses prédécesseures pour aller plus loin et s'assurer que l'équité
salariale soit pleinement réalisée", a tenu à indiquer la présidente. Elle
s'est aussi réjouie que l'on puisse dorénavant s'appuyer sur des acquis,
notamment sur la conviction que la société québécoise considère que cette
législation est désormais une valeur collective, qu'elle est intégrée à notre
tissu social et que dans la mesure où elle s'inscrit dans le droit fil de
l'égalité entre les hommes et les femmes, il serait inconcevable de la
remettre en question.

    Un bilan réaliste et encourageant

    Environ la moitié des entreprises assujetties à la Loi sur l'équité
salariale se sont conformées à leurs obligations. Le pourcentage moyen des
ajustements salariaux versés aux travailleuses est de 6,5 % et dans 70 % des
cas, l'impact sur la masse salariale de l'entreprise est inférieur à 1,5 %.
Jusqu'à présent, si on inclut l'employeur gouvernemental, plus de
800 000 travailleuses ont été couvertes par un exercice d'équité salariale et
près d'un demi-million d'entre elles ont profité d'ajustements salariaux.
Selon les estimations, dans les entreprises qui ne se sont pas encore
conformées à la Loi, l'exercice devrait être fait pour un peu plus de
400 000 personnes et, si la tendance observée dans les entreprises privées se
maintient, 115 000 personnes pourraient recevoir des ajustements.
    En plus de reconnaître aux travailleuses qui occupent des emplois comme
ceux d'infirmières, d'éducatrices, de secrétaires, de caissières ou de
couturières, le droit fondamental à une rémunération équitable, l'exercice
peut devenir un formidable outil de gestion des ressources humaines. Plusieurs
entreprises témoignent de l'augmentation du sentiment d'équité et de
reconnaissance, de l'amélioration du climat de travail et de la productivité,
d'une meilleure connaissance des emplois et de la mise en place ou de
l'actualisation d'une politique salariale. Elles font ainsi écho à une récente
étude du Bureau international du Travail réalisée par la professeure
québécoise Marie-Thérère Chicha, qui recensait les effets positifs d'une telle
législation.

    La Commission de l'équité salariale

    Le rôle de la Commission de l'équité salariale est de veiller à
l'établissement et au maintien de l'équité salariale. Elle doit soutenir les
entreprises qui ont la responsabilité d'appliquer la Loi dans leurs
organisations, notamment par l'information et la formation. Ce travail est
d'autant plus important que l'iniquité salariale est généralement involontaire
et pire, très souvent invisible à l'oeil nu, tant pour les employeurs que pour
les salariées elles-mêmes. La Commission entend donc poursuivre et intensifier
ses initiatives pédagogiques; elle renforcera de même son offre de services de
conseil et d'assistance et elle concevra d'autres outils, adaptés à la
nouvelle technologie. Elle continuera de s'acquitter de sa mission de
surveillance en maintenant ses vérifications de conformité et en rendant les
décisions qui s'imposent lorsque des plaintes portées devant elle sont
fondées. "Nous en venons à la conclusion qu'il faut accroître les efforts
pédagogiques. Le concept de l'équité salariale doit être expliqué et compris
et comme son implantation change fondamentalement les pratiques et les usages,
tout en acceptant qu'il soit normal que la mise en oeuvre de la Loi ne se
fasse pas aussi rapidement qu'on l'ait souhaité, il faut redoubler d'ardeur",
a précisé la présidente.
    La Commission ne peut toutefois agir seule et, puisque l'équité salariale
est désormais une valeur de société, elle s'appliquera à renforcer ses liens
avec tous les relayeurs, les partenaires économiques et sociaux qui adhèrent à
la philosophie de justice que sous-tend la Loi.
    "Beaucoup de travail reste à accomplir mais rien n'est impossible si nous
y consacrons les énergies requises. Le Québec s'est placé à l'avant-garde et
même s'il n'est pas toujours facile d'ouvrir la voie, même si la Loi n'est pas
encore comprise et appliquée partout où elle devrait l'être, les acquis sont
là. L'équité salariale est intégrée dans nos valeurs collectives, dans le
tissu social du Québec qui ne tolère plus la discrimination. L'équité
salariale doit être mise en oeuvre dans toutes les entreprises et se traduire
sereinement dans la réalité des femmes qui sont sur le marché du travail. Le
Québec peut être fier de cette loi qui fait désormais partie de son
patrimoine", a conclu la présidente de la Commission, Me Louise Marchand.
    -%SU: LAW,INF
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Johanne Tremblay, Service des communications, (418)
646-0102; Source: Commission de l'équité salariale

Profil de l'entreprise

Commission de l'équité salariale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.