L'entretien d'une portion de l'autoroute 50 en voie d'être confié à l'entreprise privée du ministre David Whissell - Les ouvriers du ministère des Transports écopent



    QUEBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le SFPQ dénonce la décision du ministère
des Transports de confier en sous-traitance l'entretien d'une portion de
l'autoroute 50 dans les secteurs de Lachute et de Mirabel. Selon ce qui a été
permis d'apprendre, c'est la compagnie du ministre David Whissel qui est le
plus bas soumissionnaire, en marge des appels d'offres qui viennent de se
terminer. ABC Rive-Nord, une compagnie dans laquelle le ministre du Travail
détient des parts, pourrait donc se voir octroyer le contrat de déneigement et
de déglaçage d'une portion d'autoroute qui est actuellement sous la
responsabilité des ouvriers du ministère des Transports. La présidente
générale du Syndicat de la fonction publique, Lucie Martineau, n'en revient
pas : "Il y a apparence de conflit d'intérêts. On enlève du travail à des
employés de l'Etat, pour permettre à la firme appartenant à un ministre
d'obtenir un contrat avec le gouvernement!".
    Par ailleurs, le SFPQ a expédié une mise en demeure au responsable
régional du ministère des Transports et a avisé, par le fait même,
l'entreprise sur le point de décrocher le contrat ABC Rive-Nord, que le
ministère des Transports a violé, aux yeux du Syndicat, une entente de la
convention collective. Celle-ci spécifie qu'avant de procéder à des appels
d'offres, le sous-ministre se doit de consulter le Syndicat, et ce, dans un
délai d'au moins trente jours avant l'appel d'offres pour lui permettre de
formuler ses recommandations. " Si nous avions été consultés, nous aurions pu
comparer avec les coûts à l'interne pour voir si cela n'aurait pas été moins
cher pour les contribuables, mentionne Lucie Martineau. Rien n'a été fait dans
les règles comme si l'on voulait cacher des choses."
    Cette décision de confier à la firme ABC Rive-Nord l'entretien de cette
portion de l'autoroute 50 aura pour effet, dénonce le Syndicat, de déplacer
une dizaine d'ouvriers de Lachute vers St-Jérome et ainsi vider les
installations du centre de services de Lachute. "L'Etat doit gérer les deniers
publics efficacement. Si on peut démontrer que c'est moins cher avec nos
syndiqués, mais qu'il manque d'ouvriers pour faire le travail, que le
ministère en embauche!", poursuit madame Martineau.
    Cette nouvelle affaire d'octroi de contrat entre l'Etat québécois et une
compagnie appartenant à un ministre du gouvernement Charest, amène la
présidente générale du SFPQ à cette conclusion : "Les ministres ne devraient
pas détenir d'actions dans des entreprises qui font des affaires avec le
gouvernement, malheureusement, avec la loi qui le permet, c'est loin d'être la
dernière affaire de ce genre".




Renseignements :

Renseignements: Eric Lévesque, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.