L'entrepreneur Luc Poirier propose un nouveau lien pour relier la Rive-Sud et le centre-ville

Un investissement sans fonds publics visant à améliorer la fluidité de la circulation dans la région métropolitaine

MONTRÉAL, le 30 nov. 2011 /CNW Telbec/ - L'entrepreneur Luc Poirier annonce qu'il souhaite investir dans la construction d'un nouveau tunnel reliant la Rive-Sud et l'île Notre-Dame, créant ainsi un nouveau lien en direction du centre-ville de Montréal. Il s'agit d'un projet entièrement financé par des capitaux privés.

L'objectif est de réaliser le Tunnel centre-ville en moins de deux ans suivant l'obtention des autorisations gouvernementales. En plus d'ajouter un 6e lien inter-rives entre Montréal et la Rive-Sud, il contribuerait grandement à améliorer les déplacements, à réduire la pression sur les infrastructures existantes et à amoindrir l'impact sur la circulation des travaux qui s'annoncent dans le pont-tunnel Louis-H. Lafontaine ainsi que sur les ponts Champlain et Mercier, sans compter les travaux majeurs prévus à l'échangeur Turcot.

« Un des grands enjeux des prochaines années dans la région métropolitaine concerne la capacité du réseau routier à faire face aux besoins de déplacement des personnes et des biens. La capacité de notre région de se développer sur le plan économique et la qualité de vie de centaines de milliers de personnes sont en cause. L'augmentation de l'utilisation du transport en commun demeure un objectif louable, mais il faut être réaliste et tenir compte du fait qu'une majorité de personnes devront continuer à utiliser une automobile pour circuler entre les deux rives », déclare M. Poirier, qui est président d'Investissement Luc Poirier.

Passant sous la Voie maritime et le Bassin olympique, le tunnel proposé relierait l'A-132, à la hauteur de St-Lambert, à l'île Notre-Dame. Il permettrait ensuite d'accéder au centre-ville par le pont de la Concorde, l'avenue Pierre Dupuy et l'autoroute Bonaventure.  Le type de construction envisagé, en tunnel foré, limite pratiquement tout impact sur les milieux naturels et ne modifie presque pas l'environnement visuel.

Le projet de tunnel ferait appel à un système de péage électronique. Il offrirait un accès gratuit aux véhicules de transport en commun et aux véhicules d'urgence et favoriserait le transport actif en intégrant une piste multifonctionnelle (pour piétons et cyclistes). Le projet pourrait aussi contenir des mesures favorisant le transport en commun par l'aménagement de voies réservées et de feux prioritaires sur la Rive-sud et du côté de Montréal.

Luc Poirier est un entrepreneur qui a jusqu'ici fait sa marque avec des projets innovateurs dans plusieurs domaines tels que l'immobilier et le récréo-touristique. Il est entre autres à l'origine du projet Saint-Bruno sur le Lac, qui consistait à réhabiliter le site d'une ancienne carrière. Il est aussi l'initiateur des projets Saint-Lambert sur le Golf et de Bota Bota, spa-sur-l'eau.

Il est à l'origine du projet Le Griffix, un immeuble résidentiel de 20 étages présentement en vente au cœur du quartier montréalais de Griffintown, et de L'Oasis, un immeuble de 12 étages situé à Candiac/Delson. Investissement Luc Poirier a récemment accepté de céder au gouvernement du Québec un terrain de l'Île Charron qui sera annexé au Parc national des Îles-de-Boucherville, renonçant ainsi à un important potentiel de plus-value et protégeant à perpétuité la vocation d'espace naturel du parc.

« Les travaux à venir sur les différentes infrastructures routières diminueront la fluidité entre la Rive-Sud et le centre-ville pendant un certain nombre d'années. Un échéancier de 10 à 15 ans est même envisagé pour construire le nouveau pont Champlain. Mon intention est donc développer un projet dans des délais relativement rapides, soit une période de deux ans suivant les autorisations, afin de contribuer à diminuer la pression sur le pont Champlain et les autres liens », précise M. Poirier.

Étude de préfaisabilité concluante
Une étude de préfaisabilité réalisée par la firme d'ingénierie Dessau démontre le réalisme technique du projet, tenant compte des normes actuelles et des règles de l'art en matière de construction de tunnel. « L'étude d'experts confirme le sérieux de mon projet. Je souhaite maintenant le développer en collaboration avec les autorités gouvernementales, qui seront appelées à accorder les autorisations requises, et les communautés limitrophes. Toutes les exigences en matière de normes environnementales et de sécurité seront suivies à la lettre », affirme M. Poirier.

Une autre étude, réalisée par les experts en circulation de Dessau, démontre que les déplacements entre la Rive-sud et l'île de Montréal entraînent des files d'attente de plus en plus longues et que ce phénomène ira en augmentant en raison de la croissance démographique, même en tenant compte d'un transfert des déplacements de l'automobile vers le transport en commun. Selon cette étude, le réseau est déjà particulièrement encombré. L'étude conclut que, dès sa première année de mise en service, le Tunnel centre-ville pourrait recevoir 2 500 véhicules en période de pointe et que l'achalandage quotidien pourrait atteindre 25 000 véhicules dès sa troisième année d'exploitation, dont 5 000 véhicules aux périodes de pointe.

Rappelons que la réfection envisagée du pont Champlain ne se traduira pas par un accroissement de la capacité du réseau routier, mais possiblement par un ajout de l'offre en transport en commun (voies réservées ou SLR). Les infrastructures existantes devront donc absorber la croissance des déplacements en automobile durant les périodes de pointe, estimée à 0,6 % par année, ce qui représente un accroissement de l'ordre de 10 % sur une période de 15 ans. « Ces projections démontrent que le projet de tunnel est une solution incontournable qui va permettre d'éviter une dégradation de la situation dans les années à venir », conclut M. Poirier.

Pour prendre connaissance de l'étude de préfaisabilité technique, de l'étude du potentiel du Tunnel du centre-ville et suivre l'évolution du projet, visitez le www.investissementlucpoirier.com.

Des photos, une fiche de renseignements, des notes biographiques, l'étude de préfaisabilité ainsi que l'étude du potentiel du projet sont disponibles sur le site ftp://ftp.national.ca/medias/Investissement_Luc_Poirier/20111130/, code d'usager : presse, mot de passe : media 



 

SOURCE Investissement Luc Poirier

Renseignements :

SOURCE :
Luc Poirier
Président
Investissement Luc Poirier
www.investissementlucpoirier.com
RENSEIGNEMENTS :
Serge Vallières
514-843-2310
514-589-7214
svallieres@national.ca
RENSEIGNEMENTS :
Roch Landriault
514-843-2345
rlandriault@national.ca

 

Profil de l'entreprise

Investissement Luc Poirier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.