L'Enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi révèle un climat positif d'embauche au Canada pour le quatrième trimestre 2007



    TORONTO, le 11 sept. /CNW/ - Les employeurs canadiens s'attendent à un
climat de recrutement favorable pour la période d'octobre à la fin de
décembre 2007, et ce, d'après les derniers résultats de l'enquête de Manpower
sur les perspectives d'emploi, la plus vaste enquête prospective au monde en
matière d'emploi.
    En effet, l'enquête menée auprès de plus de 1700 employeurs partout au
pays révèle que 25 pour cent d'entre eux ont l'intention d'engager du
personnel au cours des trois prochains mois, alors que seuls neuf pour cent
envisagent de réduire leur effectif, ce qui donne un taux net d'emploi
potentiel de 16 pour cent. Enfin, un autre 64 pour cent des répondants
n'envisagent aucun changement et deux pour cent n'ont toujours pas fixé leurs
intentions en matière de dotation.
    Une fois les variations saisonnières éliminées des données de l'enquête,
le taux net d'emploi potentiel de 19 pour cent représente une hausse de un
point de pourcentage en comparaison du trimestre précédent, ce qui indique que
les intentions de recrutement devraient continuer à être optimistes pour le
dernier trimestre de 2007.
    "Le taux net d'emploi potentiel pour le prochain trimestre permet de
croire que les activités de recrutement favorables que l'on a connues au
dernier trimestre devraient se poursuivre", a annoncé Mme Lori Rogers,
vice-présidente des opérations de Manpower Canada. "Il s'agit évidemment d'une
excellente nouvelle pour les chercheurs d'emploi, puisque les employeurs
pensent accroître leurs effectifs à un rythme un peu plus élevé que lors de la
période précédente."
    "Ce sont encore une fois les employeurs dans l'Ouest canadien et dans les
provinces de l'Atlantique qui ont les prévisions les plus optimistes de
l'ensemble du pays, ajoute Mme Rogers. Les employeurs de l'Ouest s'attendent
en effet à un climat de recrutement résolument actif, avec un taux net
d'emploi potentiel de 31 pour cent. Ceux de l'Atlantique prévoient également
un trimestre optimiste et un taux net d'emploi potentiel de 20 pour cent. En
Ontario et au Québec, les prévisions sont toutefois plus modérées, mais tout
de même positives, alors que les employeurs de ces provinces annoncent des
taux nets d'emploi potentiel de 13 et de trois pour cent, respectivement."
    Sous la poussée des fortes prévisions d'embauche dans l'Ouest canadien,
le secteur des mines et celui de la construction s'attendent à un trimestre
prospère avec des taux nets d'emploi potentiel de 40 et de 32 pour cent,
respectivement. Les prochains trois mois s'annoncent également très solides
dans les finances, assurances et immobilier, puisque les employeurs de ce
secteur révèlent un taux net d'emploi potentiel de 25 pour cent pour cette
période.

    Administration publique

    Les employeurs dans le secteur de l'Administration publique envisagent de
nouveau un climat de recrutement actif et un taux net d'emploi potentiel de
22 pour cent. Ce résultat est identique à celui du trimestre précédent, mais
dénote un recul de cinq points sur les prévisions de l'année dernière.

    Construction

    Dans le secteur de la construction, les chercheurs d'emploi compteront
sur d'excellentes perspectives d'embauche, ce secteur affichant un taux net
d'emploi potentiel désaisonnalisé de 32 pour cent. Les prévisions d'embauche
sont en fait identiques à celles du trimestre précédent et représentent une
légère baisse de trois points de pourcentage sur les données de l'année
dernière.

    Education

    Les employeurs dans le secteur de l'éducation prévoient un assez bon
trimestre avec un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de 12 pour cent.
Ceci représente toutefois un recul substantiel par rapport au taux de
23 pour cent annoncé au trimestre précédent, ainsi qu'une baisse en
comparaison de l'année dernière.

    Fabrication de biens durables

    Dans le secteur de la fabrication des biens durables, les employeurs
annoncent une période de recrutement respectable au cours des trois prochains
mois avec un taux net d'emploi potentiel de 11 pour cent, une fois les
variations saisonnières éliminées des données de l'enquête. Il s'agit d'une
hausse de deux points de pourcentage par rapport au dernier trimestre et de un
point sur les prévisions de l'année précédente.

    Fabrication de biens non durables

    Affichant un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de
huit pour cent, les employeurs dans le secteur de la fabrication des biens non
durables s'attendent à un ralentissement du rythme d'embauche. En effet, les
attentes accusent un recul de trois points de pourcentage sur les prévisions
du trimestre précédent et de l'année dernière, qui étaient toutes deux de
11 pour cent.

    Finances, assurances et immobilier

    Les employeurs dans le secteur des finances, assurances et immobilier
prévoient un climat de recrutement solide avec un taux net d'emploi potentiel
désaisonnalisé de 25 pour cent. Ceci représente en fait une augmentation de
cinq points de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de deux
points par rapport à l'année dernière.

    Industrie minière

    D'excellentes perspectives d'emploi s'annoncent au quatrième trimestre
dans le secteur des mines où l'on enregistre un taux net d'emploi potentiel de
40 pour cent, une fois les variations saisonnières éliminées. Cela constitue
en fait une forte hausse par rapport aux prévisions de 30 pour cent du
troisième trimestre, ainsi qu'un bond important en comparaison du taux de
23 pour cent attendu à cette date l'année dernière.

    Services

    Avec un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de 23 pour cent, les
employeurs dans le secteur des services prévoient un rythme de recrutement
soutenu au prochain trimestre. Ce taux représente une progression de cinq
points de pourcentage par rapport au troisième trimestre et se situe au même
niveau que celui de l'année dernière.

    Transport et services publics

    Les employeurs dans le secteur du transport et des services publics
annoncent un climat d'embauche positif avec un taux net d'emploi
désaisonnalisé de 15 pour cent. Les données se maintiennent donc au même
niveau que celles du trimestre précédent, mais représentent une légère chute
par rapport au taux net d'emploi potentiel de 22 pour cent, prévu à pareille
date l'an dernier.

    Commerce de gros et de détail

    Dans le secteur du commerce de gros et de détail, les employeurs
s'attendent de nouveau à une saine conjoncture de l'emploi pour le prochain
trimestre avec un taux net d'emploi potentiel de 24 pour cent. Ce taux
constitue en effet une augmentation de trois points de pourcentage par rapport
au trimestre précédent et de deux points par rapport à l'année dernière.

    Notes à l'intention des journalistes

    A propos de l'enquête

    L'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi est menée
trimestriellement dans le but de mesurer les intentions qu'ont les employeurs
d'augmenter ou de diminuer leurs effectifs au cours du trimestre suivant.
Cette enquête qui demande aux employeurs de prévoir le niveau d'emploi pour le
prochain trimestre est l'enquête prospective la plus vaste au monde en matière
d'emploi. Elle est menée depuis plus de 40 ans et est l'une des enquêtes les
plus fiables sur les activités reliées à l'emploi dans le monde. L'enquête de
Manpower sur les perspectives d'emploi au Canada est constituée de sondages
effectués auprès d'environ 1700 employeurs des secteurs public et privé dans
43 marchés de part et d'autre du pays et est considérée comme un indicateur
économique très respecté. La marge d'erreur de l'enquête au Canada est de
+/- 2,4 pour cent.

    A propos de Manpower Canada

    Offerts à travers un réseau de plus de 50 bureaux situés dans des villes
stratégiques partout au pays, les services de dotation de Manpower Canada
comprennent le placement de personnel administratif, industriel, de métiers
spécialisés et de centre d'appels. L'affectation de professionnels
contractuels dans les secteurs des technologies de l'information, des
sciences, des finances, de l'ingénierie, des télécommunications et autres est
également assurée par l'entremise de sa division Manpower Professional. Vous
pouvez trouver de plus amples renseignements sur les sites Web de Manpower
Canada aux adresses manpower.ca et manpowerprofessional.ca.





Renseignements :

Renseignements: John Settino, The iPR Group, (416) 901-5963,
john@theiprgroup.ca

Profil de l'entreprise

Manpower Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.