L'Enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi révèle un climat de recrutement stable au Canada pour le premier trimestre de 2008



    TORONTO, le 11 déc. /CNW/ - Les employeurs du Canada s'attendent à un bon
climat de recrutement pour la période de janvier à la fin mars 2008, et ce,
d'après les derniers résultats de l'enquête de Manpower sur les perspectives
d'emploi, l'enquête prospective la plus vaste au monde en matière d'emploi.
    En effet, l'enquête menée auprès de plus de 1700 employeurs partout au
pays révèle que 16 pour cent d'entre eux ont l'intention d'embaucher du
personnel au cours des trois prochains mois, alors que dix pour cent pensent
devoir réduire leur effectif, ce qui donne un taux net d'emploi potentiel de
six pour cent. Un autre 72 pour cent des répondants n'envisagent aucun
changement et deux pour cent n'ont pas encore fixé leurs intentions en matière
de dotation.
    Une fois les variations saisonnières éliminées des données de l'enquête,
le taux net d'emploi potentiel de 21 pour cent constitue en fait une
amélioration de deux points de pourcentage sur les prévisions du trimestre
précédent. Le rythme d'embauche devrait donc poursuivre son élan au premier
trimestre de 2008.
    "Ce taux net d'emploi potentiel démontre que les activités que nous avons
connues en termes de recrutement au dernier trimestre devraient se maintenir
pour les trois premiers mois de l'année" a pour sa part déclaré Mme Lori
Rogers, vice-présidente des opérations de Manpower Canada. "Il s'agit
évidemment d'une excellente nouvelle pour les chercheurs d'emploi, puisque les
employeurs s'attendent à continuer d'accroître leurs effectifs au cours des
trois prochains mois."
    "Dans l'Ouest canadien et au Québec, les perspectives sont encore plus
élevées que la moyenne nationale, ajoute Mme Rogers. En effet, les employeurs
de l'Ouest prévoient un climat de recrutement résolument actif, avec un taux
net d'emploi potentiel de 22 pour cent. Leurs collègues du Québec font
également preuve d'un assez bon optimisme, indiquant un taux net d'emploi
potentiel de huit pour cent. Enfin, dans les provinces de l'Atlantique et en
Ontario les prévisions d'embauche sont légèrement plus prudentes alors que les
employeurs de ces régions annoncent des taux nets d'emploi potentiel de cinq
et de zéro pour cent, respectivement."
    Sous la poussée des fortes prévisions d'embauche dans l'Ouest canadien,
le secteur des mines et celui de la construction comptent connaître un
trimestre prospère avec des taux nets d'emploi potentiel de 35 et de
40 pour cent, respectivement. Les employeurs dans le secteur du commerce de
gros et de détail prévoient également un excellent début d'année avec un taux
net d'emploi potentiel de 29 pour cent, pour l'ensemble du Canada.

    Administration publique

    Les employeurs dans le secteur de l'Administration publique prévoient une
    saine conjoncture de l'emploi pour le premier trimestre de 2008 et un
    taux net d'emploi potentiel de 20 pour cent. Ces attentes constituent
    cependant un léger recul par rapport aux prévisions du trimestre
    précédent ainsi qu'une baisse de six points de pourcentage en comparaison
    de l'année dernière.

    Construction

    Dans le secteur de la construction, les chercheurs d'emploi compteront
    sur d'excellentes perspectives d'embauche, ce secteur affichant un taux
    net d'emploi potentiel désaisonnalisé de 40 pour cent. Cela représente
    une hausse de sept points par rapport au trimestre précédent et un bond
    de 26 points en comparaison de l'année dernière.

    Commerce de gros et de détail

    Les employeurs dans le secteur du commerce de gros et de détail
    envisagent un climat de recrutement actif avec un taux net d'emploi
    potentiel de 29 pour cent. Ce taux constitue en effet une hausse de
    quatre points de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de
    11 points par rapport à l'année dernière.

    Education

    Les employeurs dans le secteur de l'éducation prévoient un trimestre de
    recrutement positif avec un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de
    16 pour cent. Il s'agit d'une légère amélioration par rapport au
    trimestre précédent ou le taux net d'emploi potentiel était de
    12 pour cent. Par contre, les résultats représentent une baisse d'un
    point sur les prévisions de l'année dernière.

    Fabrication de biens durables

    Un trimestre prometteur se présente dans le secteur de la fabrication des
    biens durables, où les employeurs affichent un taux net d'emploi
    potentiel de 18 pour cent, une fois les variations saisonnières éliminées
    des données du sondage. Il s'agit d'une hausse de six points de
    pourcentage par rapport au dernier trimestre et d'un bond de dix points
    sur les prévisions de l'année précédente alors que le taux net d'emploi
    potentiel n'était que de huit pour cent.

    Fabrication de biens non durables

    Avec un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de 10 pour cent, les
    employeurs dans le secteur de la fabrication des biens non durables
    prévoient un rythme d'embauche encourageant. En effet, leurs attentes
    sont en hausse par rapport au taux de huit pour cent annoncé pour le
    trimestre précédent, et sont également légèrement plus élevées que celles
    de l'année dernière.

    Finances, assurances et immobilier

    Les employeurs dans le secteur des finances, assurances et immobilier
    prévoient un climat de recrutement positif avec un taux net d'emploi
    potentiel désaisonnalisé de 14 pour cent. Par contre, cela représente une
    diminution de 11 points de pourcentage par rapport au trimestre précédent
    et de sept points par rapport à la même période l'an dernier, où le taux
    net d'emploi potentiel était de 21 pour cent.

    Industrie minière

    Les employeurs dans le secteur des mines s'attendent à connaître un
    trimestre dynamique avec un taux net d'emploi potentiel de 35 pour cent,
    une fois les variations saisonnières éliminées. Les résultats
    représentent un léger recul par rapport aux prévisions du trimestre
    précédent (40 pour cent), mais demeurent toutefois sur un pied d'égalité
    avec les données obtenues l'année dernière.

    Services

    Avec un taux net d'emploi potentiel désaisonnalisé de 22 pour cent, les
    employeurs dans le secteur des services prévoient un rythme de
    recrutement soutenu au cours du prochain trimestre. Ce taux représente
    par contre une légère baisse par rapport au trimestre précédent et un
    recul de trois points de pourcentage par rapport à l'année dernière.

    Transport et services publics

    Les employeurs dans le secteur du transport et des services publics
    annoncent un climat d'embauche positif avec un taux net d'emploi
    désaisonnalisé de 17 pour cent. Les attentes sont légèrement meilleures
    qu'au trimestre précédent, où le taux annoncé était de 16 pour cent, et
    sont identiques aux prévisions de l'année dernière.

    Notes à l'intention des journalistes

    Full résultats de l'enquête pour chacun des 27 pays et territoires inclus
    dans l'enquête de ce trimestre, ainsi que les comparaisons régionales et
    mondiales, peut être trouvée dans la salle de presse Manpower à
    www.manpower.com/meos. En outre, tous les tableaux et de graphiques de la
    version intégrale du rapport sont disponibles pour être téléchargés pour
    une utilisation dans la publication ou la diffusion de Manpower site Web
    http://www.manpower.com/library.

    A propos de l'enquête

    L'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi est menée
trimestriellement dans le but de mesurer les intentions qu'ont les employeurs
d'augmenter ou de diminuer leurs effectifs au cours du trimestre suivant.
Cette enquête qui demande aux employeurs de prévoir le niveau d'emploi pour le
prochain trimestre est l'enquête prospective la plus vaste au monde en matière
d'emploi. Elle est menée depuis plus de 45 ans et est l'une des enquêtes les
plus fiables sur les activités reliées à l'emploi dans le monde. L'enquête de
Manpower sur les perspectives d'emploi au Canada est constituée de sondages
effectués auprès d'environ 1700 employeurs des secteurs public et privé dans
43 marchés de part et d'autre du pays et est considérée comme un indicateur
économique très respecté. La marge d'erreur de l'enquête au Canada est de
+/- 2,4 pour cent.

    A propos de Manpower Inc.

    Manpower Inc est un chef de file mondial dans l'industrie des services
d'emploi, créant et fournissant des services qui permettent à ses clients de
réussir dans le monde du travail en évolution. Evaluée à 18 milliards de
dollars, l'entreprise offre aux employeurs une gamme de services qui couvrent
le cycle complet de l'emploi et des affaires, y compris le recrutement
permanent, temporaire et contractuel; l'évaluation et la sélection des
employés; la formation; la réorientation; la sous-traitance et la
consultation. Grâce à son réseau mondial, formé de 4400 bureaux situés dans 73
pays et territoires, Manpower est en mesure de répondre année après année aux
besoins de ses 400 000 clients - qui vont d'un éventail de petites et de
moyennes entreprises oeuvrant dans tous les secteurs d'activités, jusqu'aux
plus grandes multinationales au monde. Le travail de Manpower se concentre à
augmenter la productivité en améliorant la qualité et l'efficacité et en
réduisant les coûts, permettant ainsi à ses clients de se concentrer sur leurs
activités fondamentales. Manpower Inc. offre ses services par l'entremise de
cinq marques : Manpower, Manpower Professional, Elan, Jefferson Wells et Right
Management. Pour de plus amples renseignements sur Manpower Inc., visitez le
site www.manpower.com.

    A propos de Manpower Canada

    Offerts à travers un réseau de plus de 50 bureaux situés dans des villes
stratégiques partout au pays, les services de dotation de Manpower Canada
comprennent le placement de personnel administratif, industriel, de métiers
spécialisés et de centre d'appels. L'affectation de professionnels
contractuels dans les secteurs des technologies de l'information, des
sciences, des finances, de l'ingénierie, des télécommunications et autres est
également assurée par l'entremise de sa division Manpower Professional. Vous
pouvez trouver de plus amples renseignements sur les sites Web de Manpower
Canada aux adresses manpower.ca et manpowerprofessional.ca.





Renseignements :

Renseignements: John Settino, The iPR Group, (416) 901-5963,
john@theiprgroup.ca

Profil de l'entreprise

Manpower Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.