Legault et l'éducation postsecondaire : Une Coalition pour endetter l'avenir du Québec ! - La FECQ et la FEUQ

MONTRÉAL, le 12 avril /CNW Telbec/ - C'est un programme d'endettement de la relève québécoise que François Legault et sa coalition ont présenté aujourd'hui. « Cette coalition se dit être tournée vers l'avenir. Pourtant, en copiant presque mot pour mot la plateforme du gouvernement Charest et des recteurs, elle obtiendra exactement l'effet inverse », déclare Louis-Philippe Savoie, président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) lorsqu'il a pris connaissance du document.

« Pour une personne qui a profité de frais de scolarité très bas, dans les années 1980, c'est un peu insultant qu'il veuille faire payer la nouvelle génération. En plus, il le fait alors que les formations politiques fédérales multiplient les engagements pour réduire le fardeau assumé par les universitaires, après vingt ans de politiques de frais de scolarité élevés ! », ajoute Léo Bureau-Blouin, président de la Fédération collégiale du Québec en faisant référence à l'année de diplomation (MBA obtenu en 1984) de M. Legault.

Ajoutant l'insulte à l'injure, la Coalition propose aussi une modulation des frais de scolarité. « La différenciation des frais de scolarité proposée par François Legault n'est qu'une copie de la politique qui a cours dans le reste du Canada. Le résultat ? Le reste du Canada ne forme plus les meilleurs médecins, mais bien ceux qui sont capables de se payer la formation ! » rappelle M. Savoie.

La proposition de François Legault a un biais lourd envers certaines universités. « En différenciant les missions des universités, François Legault veut confiner les universités de région dans des domaines de second ordre ! » affirme M. Bureau-Blouin.

En terminant, la FECQ et la FEUQ tiennent à rappeler aux tenants des hausses de frais de scolarité, peu importe le parti politique dans lequel ils se retrouvent, que les étudiants n'accepteront jamais la dette qu'ils veulent leur refiler. « À la veille du XVIe congrès du Parti Québécois, les étudiants s'attendent à ce que le Parti Québécois défende fermement sa position de gel des frais de scolarité », concluent MM. Bureau-Blouin et Savoie.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 180 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca
Mathieu Morin, vice-président, FECQ, bureau : (514) 396-3320, cell. : (514) 554-0576, courriel : vpresidence@fecq.org

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.