L'économie québécoise en difficulté - LE GOUVERNEMENT DOIT INTERVENIR EFFICACEMENT POUR QUE L'ECONOMIE QUEBECOISE TRAVERSE PLUS FACILEMENT LA CRISE FINANCIERE ACTUELLE



    QUEBEC, le 20 oct. /CNW Telbec/ - Prenant la parole devant les membres de
la Chambre de commerce de Lévis ce midi, la chef du Parti Québécois et députée
de Charlevoix, Pauline Marois, a énoncé les défis fondamentaux que devra
relever le Québec pour faire face aux problèmes structurels de son économie,
surtout dans un contexte de crise financière mondiale.
    "La crise financière actuelle n'a rien pour rassurer les citoyens mais
également nos entrepreneurs. Le gouvernement Charest n'a pas pris en charge
correctement les problèmes structurels de notre économie, de sorte que nous
sommes actuellement mal préparés pour y faire face", a déclaré Pauline Marois.

    
    La chef du Parti Québécois a fait état des problèmes structurels de
    l'économie québécoise :
      - le niveau de richesse des Québécois demeure moins élevé que celui des
        Canadiens, qui est lui-même moins élevé que celui des Américains;
      - le niveau des investissements privés demeure faible, malgré la force
        du dollar et des taux d'intérêt avantageux;
      - la balance commerciale du Québec est déficitaire de 11 G$, alors
        qu'elle était en surplus il y a quelques années;
      - les exportations internationales de marchandises du Québec sont en
        baisse;
      - la dette du Québec nous expose aux conséquences d'une variation
        significative des taux d'intérêt.
    

    "Nous avons des défis fondamentaux à relever et ces défis doivent
rapidement trouver des relais politiques efficaces. Si nous ne nous
ressaisissons pas, la côte sera encore plus difficile à remonter", a poursuivi
Mme Marois.
    Elle a fait un important plaidoyer pour que le Québec accélère la
création de la richesse, dans une perspective de développement durable,
notamment en haussant la productivité des entreprises et en haussant la
croissance des exportations par la diversification des marchés. Elle souhaite
également que le gouvernement accentue son rôle et accompagne les entreprises
qui se positionnent dans des créneaux porteurs.
    "Nous voulons concurrencer les économies émergentes non pas sur la base
des salaires, mais jouer à fond les leviers du savoir-faire pour la
qualification de notre main-d'oeuvre. Il faut par ailleurs créer un
environnement fiscal très compétitif, créer un climat d'affaires propice aux
investissements et favoriser davantage les initiatives en recherche et
développement. C'est une approche qui a fait ses preuves ailleurs dans le
monde. Il faut s'en inspirer si nous voulons avoir les moyens de financer
adéquatement nos services publics", a insisté la chef du Parti Québécois.
    "Mais pour y parvenir, l'ensemble de l'action gouvernementale doit être
guidée par la cohérence, le pragmatisme et le courage et s'appuyer sur une
équipe solide dont sa qualité première reposera sur sa capacité à mobiliser
tous les talents de tous les acteurs sociaux et économiques. D'ici là, nous
offrons notre collaboration au gouvernement Charest dans la recherche de
solutions à court terme pour soulager et supporter nos citoyens et
entreprises", a conclu la chef du Parti Québécois.
    -%SU: CPN,TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, Cabinet de la chef
du Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.