L'économie en période trouble - JEAN CHAREST A MAL PREPARE LE QUEBEC



    QUEBEC, le 8 oct. /CNW Telbec/ - La députée de Charlevoix et chef du
Parti Québécois, Pauline Marois, accompagnée du député de Rousseau et
porte-parole en matière de développement économique et de finances, François
Legault, reproche au gouvernement libéral de Jean Charest d'avoir mal préparé
le Québec à l'approche d'une crise économique.
    "En voyant ce qui se passe du côté américain, les Québécois sont inquiets
et se préoccupent actuellement de leur plan de retraite, de leurs épargnes, de
leur hypothèque. Jumelée au fait que le prix de l'essence atteint des niveaux
rarement inégalés et que les prix de différents biens de consommation sont à
la hausse, la confiance des consommateurs s'effrite. Or, Jean Charest préfère
se fermer les yeux et refuse de reconnaître la crise, probablement pour cacher
les mauvais choix qu'il a faits", a déclaré Pauline Marois.

    Les mauvais choix libéraux

    La chef du Parti Québécois a énuméré la série de mauvaises décisions
prises par le gouvernement libéral depuis son arrivée au pouvoir en 2003 :

    
    - réduction de plus de 1 G$ dans les mesures de développement économique
      (incitatifs à la R&D, annulation du plan de réduction de la taxe sur le
      capital);
    - mise en veilleuse des outils de développement et d'investissement
      (Investissement Québec, SGF, modification du rôle de la Caisse de
      dépôt);
    - échec de la stratégie libérale de développement régional et des FIER;
    - diminution des fonds pour le capital de risque (privatisation des
      Innovatechs).
    

    "Le gouvernement Charest a mis au rancart la stratégie gouvernementale,
initiée par le gouvernement du Parti Québécois et qui vise à faire augmenter
la productivité du Québec. Depuis 2003, les libéraux ont fait quelques
volte-face pour corriger leurs propres erreurs. Or, je crains que ce soit trop
peu trop tard. Le retard que nous avons accumulé nous rend plus vulnérables",
a ajouté Pauline Marois.
    Aujourd'hui, la situation n'est pas rose : le Québec enregistre une
croissance économique anémique, les investissements privés sont les plus
faibles au Canada, des citoyens en ont moins dans leurs poches. La chef du
Parti Québécois a aussi tenu à préciser que, même si les Américains sont plus
durement touchés que nous, il ne faut pas oublier qu'au point de départ, le
Québec part de loin : le revenu par habitant d'un Américain est 40 % plus
élevé que celui d'un Québécois. Comble de tout, l'état des finances publiques
est à ce point précaire que le budget dépasse de 1,4 G$ les revenus de l'Etat.
    "Malgré tout, le premier ministre du Québec radote et préfère conserver
ses lunettes roses. Pourtant, son rôle l'oblige à nous préparer à traverser
cette tempête. Il doit donc nous présenter un plan qui permettra aux Québécois
de retrouver leur quiétude", a conclu Pauline Marois.

    Pour consulter le graphique "Croissance du revenu personnel 2004-2007"
cliquez sur ce lien: http://files.newswire.ca/649/Tableau.xls
    -%SU: CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, Aile parlementaire
du Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.