L'économie du Québec reste à flot, selon RBC



    TORONTO, le 8 oct. /CNW/ - Après avoir évité de justesse une récession au
premier semestre de cette année, l'économie du Québec devrait prendre du mieux
pour s'établir à 1,4 % en 2009, suivant une croissance anémique de 0,7 % en
2008, selon les toutes dernières prévisions économiques des provinces publiées
aujourd'hui par RBC.
    "La vigueur des dépenses des consommateurs et des gouvernements a permis
au Québec de rester à flot jusqu'à présent en 2008, contrebalaçant ainsi la
faiblesse des exportations nettes, du secteur des produits forestiers et d'une
part importante du secteur de la fabrication et de la construction
domiciliaire, affirme Craig Wright, premier vice-président et économiste en
chef de la Banque Royale. Toutefois, les préoccupations quant au
ralentissement de l'économie québécoise ne se dissiperont pas à court terme
puisque les marchés, tant locaux qu'étrangers, font encore face à d'importants
défis.
    "Compte tenu des fortes turbulences qui secouent les économies des
Etats-Unis et de l'Ontario, le commerce extérieur du Québec est peu
susceptible de s'améliorer. A l'échelle locale, le recul de la création
d'emploi et la hausse du taux de chômage saperont la confiance des Québécois
et ralentiront les dépenses de consommation et l'activité immobilière
résidentielle. Bref, c'est toute l'activité économique qui ralentira la
cadence", note M. Wright.
    Néanmoins, l'économie de la province devrait rester à flot grâce à la
hausse soutenue des investissements en machines et matériel et à l'essor
continu des projets d'immobilisations dans le secteur public.
    Le rapport indique que la croissance économique du Québec devrait
s'apprécier légèrement en 2009. Alors que le contexte local est peu
susceptible de varier pour le reste de l'année, nous nous attendons à une
certaine amélioration en provenance de l'extérieur l'an prochain. En effet, la
reprise de la demande aux Etats-Unis et la dépréciation graduelle du dollar
canadien devraient stabiliser les exportations du Québec et alléger le poids
qui pèse sur l'économie.
    Les perspectives pour les provinces canadiennes se sont assombries en
raison de la récente aggravation spectaculaire de la crise des marchés
financiers. L'économie américaine semble avoir succombé à une récession et
l'Europe, le Royaume-Uni et le Japon sombrent rapidement. Si le Canada est en
meilleure posture grâce à un secteur financier moins durement touché, sa
croissance générale a été nettement plus faible que prévu.
    Parmi toutes les provinces, c'est la Saskatchewan qui se maintiendra à la
tête du peloton cette année et l'an prochain pour ce qui est de la croissance
économique. Le Manitoba suivra de près. L'économie de la région de
l'Atlantique devrait continuer de résister à la tourmente qui fait rage
ailleurs et conserver un rythme d'expansion modéré. Dans l'ouest du pays, la
situation va de mal en pis. L'érosion de la situation de l'immobilier
résidentiel et la croissance de plus en plus lente des dépenses de
consommation nous ont poussés à revoir à la baisse nos prévisions pour la
Colombie-Britannique et l'Alberta. Alors que l'atonie du commerce extérieur
continue d'exercer une pression sur les économies de l'Ontario et du Québec,
des fissures commencent à apparaître dans les fondements de leurs économies
intérieures. L'Ontario risque même de connaître une croissance économique
nulle.

    Les perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les
provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de
taux de chômage, de croissance du revenu des particuliers, de ventes au
détail, de mises en chantier et d'indice des prix à la consommation.
    Selon le rapport (disponible en ligne à compter de 8 h 00 HAE à l'adresse
www.rbc.com/economie/marche/pdf/provf.pdf) les détails des prévisions
provinciales sont les suivants :

    
                    PIB réel            Mises en            Ventes au
                                        chantier              détail
                                       (milliers)

                07     08     09      07     08     09      07     08     09
                --     --     --      --     --     --      --     --     --
    T.-N.      9,1    0,2    1,3     2,6    2,8    3,0     9,0    8,0    4,0
    I.-P.-E.   2,0    1,9    1,4     0,8    0,7    0,5     7,7    5,5    3,5
    N.-E.      1,6    2,0    2,0     4,8    4,2    3,2     4,2    5,5    4,0
    N.-B.      1,6    2,0    2,5     4,2    4,1    3,3     5,7    5,5    4,0
    QUE        2,4    0,7    1,2    48,6   45,7   39,0     4,6    5,5    3,5
    ONT        2,1    0,0    0,4    68,1   75,0   66,5     3,9    5,0    2,8
    MAN        3,3    3,1    2,3     5,7    5,4    5,4     8,8    8,0    5,5
    SASK       2,8    3,9    3,5     6,0    6,8    5,3    13,0   12,0    7,5
    ALB        3,3    2,2    3,0    48,3   30,2   31,3     9,3    1,5    6,5
    C.-B.      3,1    1,2    2,1    39,2   34,8   26,0     6,7    3,0    6,5
    CANADA     2,7    0,9    1,5     228    209    183     5,8    4,7    4,3


                     Emploi               IPC


                07     08     09      07     08     09
                --     --     --      --     --     --
    T.-N.      0,7    2,0    0,6     1,4    3,1    2,1
    I.-P.-E.   1,1    1,7    0,5     1,8    3,8    2,4
    N.-E.      1,3    1,1    0,9     1,9    3,6    2,3
    N.-B.      2,1    0,9    0,9     1,9    2,2    2,1
    QUE        2,3    0,8    1,1     1,6    2,5    2,0
    ONT        1,6    1,5    1,2     1,8    2,6    2,0
    MAN        1,6    1,8    1,5     2,1    2,5    2,6
    SASK       2,1    1,6    2,0     2,9    3,4    2,7
    ALB        4,7    2,6    2,1     4,9    3,7    2,9
    C.-B.      3,2    2,4    1,4     1,7    2,5    2,0
    CANADA     2,3    1,6    1,3     2,1    2,7    2,2
    





Renseignements :

Renseignements: Craig Wright, Services économiques RBC: (416) 974-7457;
Robert Hogue, Services économiques RBC: (416) 974-6192; Raymond Chouinard,
Relations avec les médias, RBC: (514) 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.