L'Ecole Polytechnique de Montréal ouvre une nouvelle maîtrise en gestion des projets d'ingénierie civile



    MONTREAL, le 19 févr. /CNW Telbec/ - Réhabilitation de ponts, de routes
et de réseaux d'aqueducs, projets énergétiques, restauration de
l'environnement... Au cours des cinq prochaines années, c'est quelque 40
milliards de dollars que le gouvernement du Québec prévoit investir dans
l'entretien, la réfection, la rénovation ou la construction d'infrastructures.
En réponse aux nombreux défis qu'aura à relever le Québec dans ce domaine,
l'Ecole Polytechnique lance une nouvelle maîtrise en gestion des projets
d'ingénierie civile destinée aux ingénieurs en exercice.
    "Notre objectif est de former des décideurs de haut niveau, en mesure de
diriger des projets de génie civil de grande ampleur, de prendre les bonnes
décisions et de les justifier", explique Guy Leclerc, professeur titulaire au
Département des génies civil, géologiques et des mines (CGM) de Polytechnique
et responsable du nouveau programme. "Le besoin nous est apparu criant au
cours des dernières années, alors que nous recevions de nombreuses demandes de
nos jeunes diplômés pour une formation de 2e cycle ciblant de façon spécifique
la gestion des projets de génie civil", ajoute-t-il. Besoin par ailleurs
confirmé par les municipalités de la région métropolitaine, de grandes firmes
de génie conseil, des entrepreneurs en construction et en réhabilitation, des
municipalités et de grands donneurs d'ouvrages comme Hydro-Québec.
    "A l'heure où les annonces de projets d'ingénierie civile se multiplient,
l'industrie a un besoin de plus en plus grand d'ingénieurs formés à la gestion
de projets. La nouvelle maîtrise que lance l'Ecole Polytechnique arrive à
point nommé pour les organismes publics et les firmes de génie qui doivent
réaliser des projets complexes dans un souci de rentabilité et de
développement durable", souligne Thierry Vandal, pdg d'Hydro-Québec et
porte-parole du nouveau programme.
    Le président de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Zaki Ghavitian, prévoit
beaucoup de pain sur la planche pour les ingénieurs en génie civil. "Au cours
des dix ou quinze prochaines années, nous devrons rattraper le retard accumulé
pendant des dizaines d'années de laisser-aller et répondre aux besoins,
notamment dans le domaine des transports. Ce sera le cas pour les routes et
les structures routières, très importantes pour l'économie, mais aussi pour
les bâtiments publics, le transport en commun, l'énergie et plus
particulièrement les infrastructures municipales. Les besoins sont grands en
gestion de projets de toutes tailles".
    "Alors que tous les pays misent sur la construction et la réfection
d'infrastructures pour relancer leur économie, nos entreprises québécoises,
particulièrement en génie-conseil et en génie civil, peuvent se tailler une
place encore plus importante dans le monde. Notre nouveau programme de
maîtrise leur permettra d'avoir accès à un bassin plus large d'ingénieurs
spécialistes de la gestion de projet", souligne Christophe Guy, directeur
général de l'Ecole Polytechnique.
    Développé depuis plus de deux ans en collaboration avec un comité conseil
formé d'ingénieurs d'expérience actifs en gestion de projets de génie civil,
le programme de maîtrise qu'ouvre Polytechnique s'adresse à des ingénieurs qui
possèdent au moins trois ans d'expérience et qui souhaitent devenir les
leaders de demain. Le programme vise de façon spécifique la gestion de projets
d'ingénierie civile dans toute leur complexité : collaborations
internationales, impacts environnementaux et sociaux, partenariats
publics-privés (PPP), durée des projets, etc.
    "Cette maîtrise est unique dans le paysage universitaire québécois parce
qu'elle couvre toutes les étapes des projets de génie civil, de la conception
à la réalisation, en passant par le montage et la planification des travaux",
estime Louise Millette, directrice du Département CGM. "La formation permettra
aux ingénieurs d'acquérir une bonne compréhension de toutes les interactions à
l'oeuvre dans les grands projets d'ingénierie civile, qu'elles concernent le
financement, la législation ou encore les impacts sociaux, économiques,
environnementaux et politiques des projets".

    Structure du programme

    La maîtrise est composée de trois modules de 15 crédits chacun : un
premier de base permettant l'acquisition des connaissances et des compétences
fondamentales à tout gestionnaire de projet majeur, comme défini par le
Project Management Institute; un second de spécialité, visant le développement
d'habiletés particulières inhérentes à la gestion de projets complexes, dont
celles liées au montage et à la mise en oeuvre des projets d'ingénierie
civile, aux négociations, à la gestion de l'information et à la prise de
décision; et enfin, un troisième module permettant l'intégration des
connaissances et des compétences par des cours-projets.

    Régime pédagogique

    La maîtrise sera offerte dès l'automne 2009. Le programme est contingenté
à 24 étudiants par cohorte afin d'assurer un encadrement optimal. Il sera
offert à temps partiel afin de tenir compte des horaires des professionnels.
Les cours seront enseignés de façon semi-intensive (un vendredi et un samedi,
fréquence bihebdomadaire). Des cours seront également donnés pendant la
session d'été afin de favoriser une diplomation en deux ans et demi. Les
enseignements seront assurés par des professeurs et des professionnels
d'expérience.
    Pour de plus amples renseignements sur la nouvelle maîtrise en gestion
des projets d'ingénierie civile et les conditions d'admission, on peut
consulter le site Web de Polytechnique au www.polymtl.ca. Les ingénieurs
intéressés ont jusqu'au 20 avril 2009 pour déposer une demande d'admission.

    A propos de l'Ecole Polytechnique de Montréal

    Fondée en 1873, l'Ecole Polytechnique de Montréal est l'un des plus
importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada et
elle occupe le premier rang au Québec par le nombre de ses étudiants et
l'ampleur de ses activités de recherche. Polytechnique donne son enseignement
dans 14 spécialités de l'ingénierie et réalise près du quart de la recherche
universitaire en ingénierie au Québec. L'Ecole compte 230 professeurs et près
de 6000 étudiants. A son budget annuel de fonctionnement de 85 millions de
dollars s'ajoute un fonds d'opération et d'infrastructure de recherche de 68
millions de dollars, y inclus des subventions et contrats de 38 millions de
dollars.




Renseignements :

Renseignements: Annie Touchette, Ecole Polytechnique de Montréal, (514)
340-4711, poste 4415, (514) 231-8133, annie.touchette@polymtl.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.