L'eau du Canada est sur la table: nouvelle recherche



    Les ententes commerciales n'incluent pas les demandes des Etats-Unis,
    apprend un panel d'experts réunis au Centre Munk

    TORONTO, le 10 sept. /CNW/ - Contrairement à la croyance populaire, l'eau
du Canada n'est pas protégée par les ententes commerciales actuelles et les
demandes des Etats-Unis pour obtenir une plus grande quantité de cette
ressource ne devraient qu'augmenter, a appris un groupe d'experts aujourd'hui.
    Les accords commerciaux comme l'Accord de libre-échange nord-américain
(ALENA) étaient censés "retirer l'eau de la table" commerciale, mais les
stipulations à cet effet n'ont jamais été ratifiées, a-t-on appris lors d'un
forum d'une journée tenu au Centre Munk des études internationales de
l'Université de Toronto.
    Le panel, tenu à l'instigation du Programme sur l'eau offert au Centre
Munk, a pris connaissance d'un nouveau document de recherche publié
aujourd'hui et intitulé Sur la table, soulignant la pression constante de
faire de l'eau du Canada une denrée commerciale. Les transferts d'eau du
Canada deviennent une question litigieuse dans les discussions du SPP
(Security and Prosperity Partnership), un forum mis en place en 2005 par les
Etats-Unis, le Canada et le Mexique pour rehausser le commerce et la sécurité.
    "Le sujet du partage de l'eau "continentale" a fait surface dans les
discussions sur l'intégration", mentionne le nouveau document. Le mois
dernier, le Premier ministre Stephen Harper, le Président des E.U. George W.
Bush et le Président du Mexique Felipe Caldersn se sont rencontrés à
Montebello, Québec pour discuter du Partenariat sur la prospérité et la
sécurité (SPP).
    "Les nouvelles recherches et le panel d'aujourd'hui démontrent que les
Canadiens doivent être plus vigilants que jamais face aux demandes croissantes
sur notre eau" a déclaré Adèle Hurley, Directrice du Programme sur l'eau au
Centre Munk.
    Le document conclut en demandant que des mesures soient prises pour mieux
protéger l'eau du Canada:
    
    -  Transparence face au nébuleux processus de Partenariat sur la
       prospérité et la sécurité (SPP) et ses implications sur l'eau comme
       ressource pour permettre un examen approfondi et un débat public sur
       la question
    -  Plus d'informations de la part du Gouvernement fédéral sur la façon
       dont certaines actions d'intégration continentale déjà en cours comme
       le développement des sables bitumineux en Alberta affectera notre eau.
    -  Un message clair d'Ottawa aux Etats-Unis et au Mexique à l'effet que
       des retraits d'eau en vrac des principaux bassins-versants du Canada
       ne seront pas permis et que le sujet d'exportation de l'eau soit
       retiré de l'ordre du jour
    -  Législation fédérale contre les retraits d'eau en vrac des bassins-
       versants du Canada.
    





Renseignements :

Renseignements: Andrea Perez, (416) 802-0302

Profil de l'entreprise

CENTRE MUNK D'ETUDES INTERNATIONALES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.