Le vieillissement de la population et les maladies chroniques exercent une pression sur le système de santé: Sondage national des médecins



    OTTAWA, le 11 juin /CNW Telbec/ - De nouvelles données du Sondage
national des médecins (SNM) de 2007 diffusées aujourd'hui révèlent que les
médecins canadiens doivent composer avec un système de santé subissant les
pressions de patients ayant des besoins complexes en matière de soins, des
salles d'urgence débordées et un nombre insuffisant de médecins en raison du
manque de médecins généralistes qui sont si essentiels aux soins des
populations âgées atteintes de multiples maladies chroniques. Tous ces
éléments indiquent qu'il y a urgence d'agir.
    Selon le sondage SNM, 80 % des médecins en général ont indiqué que les
besoins croissants en matière de soins aux patients chroniques prennent la
plus grande partie de leur temps. Ils voient de plus en plus de Canadiens et
Canadiennes souffrant de diabète, de cancer, de maladies du coeur et de
problèmes de santé mentale.

    
    - Quatre-vingt-six pour cent des médecins de famille (MF) prodiguent des
      soins à des patients atteints d'une maladie mentale chronique.
    - Quatre-vingt-huit pour cent des MF traitent des patients atteints d'une
      maladie du coeur et des patients souffrant d'hypertension.
    - Soixante-seize pour cent et 71 % des oncologues médicaux indiquent
      respectivement que le financement du système et le manque de
      disponibilité du personnel sont des obstacles importants au traitement
      des patients cancéreux.
    - Cinquante pour cent des endocrinologues ont qualifié l'accès aux MF
      pour leurs patients de faible, comparativement à 29 % pour l'ensemble
      des autres spécialistes.

    Le système n'est malheureusement pas bien organisé pour fournir des soins
à ces patients dans des délais raisonnables. "Le Canada devrait mettre en
place une approche coordonnée et pancanadienne pour les effectifs médicaux
afin d'éduquer, de former, de recruter et de retenir un nombre suffisant de
médecins pour répondre aux besoins d'une population vieillissante qui présente
des problèmes de santé de plus en plus complexes," a expliqué Dre Louise
Samson, présidente du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
(CRMCC). "Cette approche devrait comprendre le soutien d'une infrastructure
chargée de coordonner l'étude continue, de surveiller et de faire rapport au
public des besoins en termes de ressources humaines en santé dans l'ensemble
du pays."

    Les salles d'urgence débordent

    Les besoins des patients en matière de soins d'urgence dépassent la
capacité du système à répondre dans des délais raisonnables. Alors que
65 % des médecins de famille peuvent voir un patient nécessitant des soins
d'urgence dans un délai d'une journée, seulement 37 % de tous les autres
spécialistes peuvent le faire dans ce délai. "L'accès limité aux médecins de
famille et aux autres médecins spécialistes exerce une pression exagérée sur
les salles d'urgence débordées," a observé Dre Ruth Wilson, présidente du
Collège des médecins de famille du Canada (CMFC). "La salle d'urgence est
devenue la porte arrière de notre système de santé qui n'est pas adéquat,
efficace ou efficient." Comme 45 % des urgentologues certifiés par le CRMCC et
33 % de ceux certifiés par le CMFC indiquent dans le SNM de 2007 qu'ils
prévoient diminuer leur nombre d'heures de travail au cours des deux
prochaines années, la situation a atteint un point critique et des solutions
durables doivent être apportées.
    Les gouvernements, les facultés de médecine et les organisations médicales
professionnelles doivent également collaborer et développer de nouvelles
façons d'améliorer la continuité des soins pour les patients en établissant
des liens dans l'ensemble du système de santé. Une collaboration systémique
accrue est nécessaire pour répondre aux exigences croissantes de soins pour
les patients dans l'environnement actuel des soins de santé.
    Les spécialistes généralistes, tels médecins de famille, internistes,
pédiatres et chirurgiens généralistes, font partie intégrante du système de
santé de notre pays. Cependant, ces spécialités sont confrontées à une pénurie
de ressources, et le sondage SNM indique qu'un grand nombre de ces
spécialistes prévoient prendre leur retraite d'ici deux ans.
    "Les soins généraux prodigués par les généralistes sont particulièrement
essentiels au sein des petites communautés," a déclaré le président de
l'Association Médicale Canadienne (AMC), le Dr Brian Day. "Ces médecins sont
déjà confrontés à des conditions difficiles, bon nombre d'entre eux ont 55 ans
ou plus et non seulement diminuent-ils leur nombre d'heures de travail mais
prévoient aussi prendre leur retraite dans un proche avenir."
Quarante-neuf pour cent des internistes, 38 % des chirurgiens généralistes,
39 % des pédiatres(1) et 33 % des médecins de famille sont âgés de 55 ans ou
plus. Quarante et un pour cent des internistes, 40 % des chirurgiens
généralistes, 33 % des pédiatres et 34 % des médecins de famille prévoient
diminuer leur nombre d'heures de travail au cours des deux prochaines années.

    Le SNM a été réalisé grâce aux contributions financières de l'Association
médicale canadienne, du Collège des médecins de famille du Canada, du Collège
royal des médecins et chirurgiens du Canada, de l'Institut canadien
d'information sur la santé et de Santé Canada.

    Pour une image beaucoup plus détaillée des soins hautement spécialisés
prodigués par les médecins de famille et les autres spécialistes du Canada,
veuillez consulter le rapport sommaire sur le site Web du SNM,
www.sondagenationaldesmedecins.ca. De plus, si vous consultez le site Web du
SNM, vous y trouverez les résultats sous forme de tableaux pour chaque
question du sondage dans chaque spécialité.

    Pour de plus amples renseignements sur le SNM, visitez :
    http://www.sondagenationaldesmedecins.ca/nps/news/backgrounders-f.asp

    ---------------------------
    (1) La "pédiatrie" fait référence seulement à la pédiatrie générale et
        aux programmes spéciaux de pédiatrie développementale, de
        néonatologie et de périnatologie.
    




Renseignements :

Renseignements: Pour des demandes d'entrevues, veuillez communiquer
avec: Cristiane Doherty, Delta Média, 1-888-473-3582, Cell: (613) 799-9277,
cristiane@deltamedia.ca; Bernard Gauthier, Delta Média, 1-888-473-3582,
bernard@deltamedia.ca; Jayne Johnston, Le Collège des médecins de famille du
Canada, 1-800-387-6197 poste 303, (905) 629-0900 poste 303, jjohnston@cfpc.ca;
Cecily Wallace, Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada,
1-800-668-3740 poste 180, (613) 260-4180 poste 180, Cell: (613) 286-7328,
cwallace@rcpsc.edu; Lucie Boileau, Association médicale canadienne,
1-800-663-7336 poste 1266, (613) 731-8610 poste 1266, Lucie.Boileau@cma.ca

Profil de l'entreprise

SONDAGE NATIONAL DES MEDECINS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.