Le très respecté Julius Grey vient prêter main forte au collectif Stop Au Méthanier



    MONTREAL, le 5 fév. /CNW Telbec/ - Le Collectif Stop au méthanier, fort
du soutien de tous les principaux groupes environnementaux du Québec, est
heureux d'annoncer aujourd'hui un nouvel appui de taille en la personne de
Me. Julius Grey :
    "Si il y a matière à contester juridiquement certains aspects du décret
gouvernemental, nous le ferons au nom des opposants en temps et lieu."
    Le gouvernement québécois n'a pas hésité à contourner l'esprit de ses
propres lois et institutions afin de permettre l'implantation du projet
Rabaska face à l'Ile d'Orléans.
    Ainsi, la Loi sur le développement durable, la Loi sur la protection du
territoire et des activités agricoles, la Loi sur la qualité de
l'environnement, la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables, la Loi sur la
conservation et la mise en valeur de la faune, et la Charte canadienne des
droits et libertés ont été tour à tour détournées de leurs objectifs pour
permettre à ce projet privé de voir le jour.
    De plus, le gouvernement québécois refuse toujours, malgré de multiples
demandes, de donner mandat à la Régie de l'énergie d'évaluer les besoins réels
du Québec en gaz naturel ainsi que le bien-fondé d'en importer massivement par
méthanier.
    Ce même gouvernement, qui refusait d'écouter ses propres spécialistes des
Départements de santé publique, refuse aujourd'hui, "pour des raisons
politiques et administratives", de divulguer l'avis final du ministère de la
Santé et des Services sociaux.
    A l'heure où tous les efforts doivent être consentis à la protection de
l'environnement et à la lutte contre les changements climatiques, le
gouvernement québécois a décidé d'encourager les 146,000 tonnes de gaz à effet
de serre par année imputables aux opérations du terminal méthanier à l'échelle
provinciale et les 14,6 millions à l'échelle globale, le dézonage forcé de
500 hectares de terres agricoles, la destruction d'un paysage à identité
nationale face à l'Ile d'Orléans, d'une tourbière et de plantes normalement
protégées par la Loi, ainsi que l'envahissement imposé à toute une population
par un complexe industriel, ses polluants atmosphériques, sonores et visuels.
    Depuis le "feu vert" gouvernemental accordé en octobre dernier, le vrai
visage de Rabaska se dessine enfin avec les vrais enjeux et les vrais
bénéficiaires. La filière économique (les Power Corporation etc.) qui pousse
derrière le projet Rabaska veut faire du Québec la poubelle de service des
américains qui eux, bien que dépendants du gaz, refusent l'implantation de tel
projet en zones habitées.
    Alors que les justifications du projet Rabaska ne tiennent plus la route
et que l'argumentaire de ses opposants est de plus en plus confirmé par des
experts indépendants, le soutien de tous les groupes environnementaux au
Collectif Stop au méthanier démontre hors de tout doute que le gouvernement
libéral est seul à croire ce projet bon pour la planète.
    La présence de Me. Julius Grey ce matin confirme que la lutte se
poursuivra sur tous les terrains et que le Collectif prendra tous les moyens à
sa portée pour que le projet Rabaska soit retiré.




Renseignements :

Renseignements: Yves St-Laurent, Porte-parole, Collectif Stop au
méthanier (SAM), (418)955-3323, (418)837-6663, www.stopaumethanier.acio.qc.ca

Profil de l'entreprise

COLLECTIF STOP AU METHANIER (SAM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.