Le travail de CANAFE vise à protéger la sécurité des Canadiennes et des Canadiens



    OTTAWA, le 25 oct. /CNW Telbec/ - L'honorable James Flaherty, ministre
des Finances, a présenté aujourd'hui au Parlement le rapport annuel 2006-2007
du Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada
(CANAFE). Le rapport souligne que, cette année, le nombre de cas communiqués
par CANAFE a augmenté de 15 pourcent, pour atteindre 193. Les communications
de CANAFE comprennent des renseignements financiers que le Centre soupçonne
d'être pertinents à des enquêtes sur le blanchiment d'argent, le financement
d'activités terroristes ou d'autres menaces à la sécurité du Canada.
    "CANAFE a réalisé des progrès importants afin de faire du Canada un
environnement hostile au blanchiment d'argent, au financement des activités
terroristes et à d'autres crimes importants", a dit M. Flaherty. "Les récentes
modifications entraînées par le projet de loi C-25 renforcent les lois
canadiennes et élargissent la gamme de renseignements que CANAFE peut fournir
aux enquêteurs".
    Les résultats obtenus par CANAFE reflètent sa stratégie axée sur des
réseaux plus vastes et plus complexes de blanchiment d'argent ou de
financement d'activités terroriste. Cette année, CANAFE a communiqué un nombre
important de cas d'envergure, ce qui signifie des cas dont la valeur des
opérations communiquées dépassait 50 millions de dollars. La valeur des
opérations soupçonnées d'être pertinentes à une enquête ou à une poursuite
pour infraction de blanchiment d'argent a atteint dix milliards de dollars.
"Bien que ce chiffre représente les opérations jugées douteuses, il ne
représente pas une mesure de l'ampleur du blanchiment d'argent et du
financement des activités terroristes au Canada. De telles sommes suggèrent
plutôt des opérations criminelles internationales d'envergure et des réseaux
criminels de plus en plus vulnérables aux capacités de détection de CANAFE", a
dit le directeur du Centre, M. Horst Intscher.
    Des 193 cas communiqués, 33 ont été communiqués au SCRS ou à la GRC et
étaient soupçonnés d'être pertinents à des enquêtes sur le financement
d'activités terroristes ou de menaces à la sécurité du Canada, comme le
précise la Loi sur le SCRS. Ces cas concernaient 209 millions de dollars en
opérations, comparativement à 256 millions de dollars l'année dernière.
    CANAFE est un organisme fédéral indépendant dont le mandat est de
recueillir, d'analyser et d'évaluer les déclarations d'opérations financières.
CANAFE communique des renseignements financiers aux organismes d'application
de la loi et au SCRS lorsqu'il possède des motifs raisonnables de soupçonner
que ces renseignements seraient utiles à des fins d'enquête sur le blanchiment
d'argent, le financement des activités terroristes et sur des menaces à la
sécurité du Canada.
    CANAFE fait partie de l'Initiative de lutte contre le blanchiment
d'argent et le financement des activités terroristes. Cette initiative est
dirigée par le ministère des Finances et comprend des partenaires comme la
GRC, le SCRS, Sécurité publique Canada, l'Agence du revenu du Canada, l'Agence
des services frontaliers du Canada, le Centre de la sécurité des
télécommunications et le ministère de la Justice.


    
    -------------------------------------------------------------------------
            Faits saillants du rapport annuel 2006-2007 de CANAFE
                       "Atteindre de nouveaux sommets"
    -------------------------------------------------------------------------

    CANAFE joue un rôle intégrant dans les efforts déployés par le Canada pour
lutter contre le crime organisé et le terrorisme. Son mandat est de faciliter
la détection, la prévention et la dissuasion du blanchiment d'argent, du
financement des activités terroristes et d'autres menaces à la sécurité du
Canada en communiquant des renseignements financiers aux enquêteurs policiers
et au Service canadien du renseignement de sécurité lorsque le Centre possède
des motifs raisonnables de soupçonner que ces renseignements sont pertinents à
une enquête.
    Au cours de l'exercice 2006-2007, CANAFE a augmenté la taille et la portée
de ses renseignements financiers, concentrant sciemment ses efforts sur des
cas plus vastes et plus complexes.

    Au cours de l'exercice 2006-2007, CANAFE a communiqué 193 cas, dont :

    - 152 étaient soupçonnés de blanchiment d'argent;
    - 33 étaient soupçonnés de financement d'activités terroristes et/ou de
      menace à la sécurité du Canada;
    - 8 étaient soupçonnés de blanchiment d'argent et de financement
      d'activités terroristes et/ou de menaces à la sécurité du Canada.

    En 2006-2007, les 193 cas communiqués représentaient :

    - 8 milliards de dollars en opérations soupçonnées d'être reliées au
      blanchiment d'argent;
    - 209 millions de dollars en opérations soupçonnées d'être reliées au
      financement d'activités terroristes ou à d'autres menaces à la sécurité
      du Canada, comparativement à 256 millions de dollars en 2005-2006;
    - 1,6 milliard de dollars en opérations soupçonnées d'être reliées au
      blanchiment d'argent, au financement d'activités terroristes et/ou à
      d'autres menaces à la sécurité du Canada.

    Huit des dix cas communiqués par CANAFE cette année concernaient des
enquêtes effectuées par la police.
    En 2006-2007, la valeur des opérations comprises dans les 193 cas
communiqués par CANAFE atteignait presque dix milliards de dollars - environ
le double de la valeur des opérations communiquées l'année dernière, alors que
CANAFE avait produit 168 cas d'une valeur d'un peu plus de cinq milliards de
dollars. L'augmentation importante enregistrée en 2006-2007 a été entraînée
par la communication de trois cas importants. Chacun de ces trois cas
concernait des opérations de plus d'un milliard de dollars. La valeur moyenne
des opérations communiquées, par cas, était de 51 millions de dollars en
2006-2007, comparativement à 30 millions de dollars l'année précédente et à
14,4 millions de dollars en 2004-2005.
    Il est important de noter que ces chiffres représentent la valeur totale
de toutes les opérations ayant atteints le seuil de soupçon de CANAFE et, donc
de déclaration aux organismes d'enquête. Seule une enquête plus approfondie
effectuée par un service de police peut déterminer si ces soupçons donneront
lieu à des poursuites.
    CANAFE a participé à l'effort mondial de lutte contre le crime et le
terrorisme en communiquant 35 cas à 14 unités du renseignement financier
étrangères.
    Pour l'exercice 2006-2007, 264 personnes travaillaient à CANAFE, dont le
budget était de 33,8 millions de dollars.
    




Renseignements :

Renseignements: Peter Lamey, Centre d'analyse des opérations et
déclarations financières du Canada, (613) 943-3399; On peut trouver les
différents rapports annuels de CANAFE à
http://www.fintrac-canafe.gc.ca/publications/reports-rapports-fra.asp.

Profil de l'entreprise

Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.