Le taux de tabagisme stagne au Québec et les enfants québécois sont les plus exposés à la fumée secondaire à la maison au Canada



    MONTREAL, le 18 janv. /CNW Telbec/ - Après une baisse régulière de la
consommation de tabac au cours des dernières années, le taux de tabagisme
stagne à 22 % au Québec depuis quatre ans alors qu'il était passé de 30 % à 22
% au cours des cinq années précédentes, selon les plus récentes données de
Statistiques Canada. Le Québec est également la province où les enfants âgés
de 0 à 17 ans sont le plus souvent exposés à la fumée secondaire à la maison.
Ce triste constat est fait aujourd'hui en cette première journée de la Semaine
québécoise pour un avenir sans tabac qui propose à la population de réaffirmer
son désir d'un monde sans fumée par amour pour un être cher.
    Selon l'Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada, la
prévalence du tabagisme québécois à 22 % est bien supérieure à celle de la
Colombie-Britannique qui compte 14 % de fumeurs et à la moyenne canadienne qui
s'établit à 19 %. Cet écart est encore plus grand avec les jeunes adultes de
20 à 24 ans qui représente le groupe qui fume le plus au Québec avec 32 % de
tabagisme. De plus, 17 % des enfants québécois de 0 à 17 ans sont exposés
régulièrement à la fumée secondaire à la maison, soit presque le double de la
moyenne canadienne qui s'établit à 9 %. "Ces résultats décevants ne sont pas
étrangers à la croissance du problème de la contrebande du tabac qui a été
observé au cours des dernières années" affirme Mario Bujold, directeur général
du Conseil québécois sur le tabac et la santé. D'après les résultats pour
l'année 2007, 37 % des fumeurs interrogés ont répondu avoir acheté une marque
de cigarette à rabais durant les 6 derniers mois, 20 % dans une réserve des
Premières Nations, 13 % à l'extérieur de leur province et 3 % de cigarettes
qui provenaient peut être de la contrebande.
    Afin de réduire la consommation de tabac, la Semaine québécoise pour un
avenir sans tabac, qui débute aujourd'hui, propose justement divers moyens
pour prévenir et réduire le tabagisme. La campagne de cette année vibre plus
que jamais sur une note d'amour et d'ouverture aux autres avec son slogan
"Parce que je t'aime, je veux t'offrir un monde sans fumée"! Elle invite
l'ensemble de la population à dire "je t'aime" à toutes les personnes qui ont
cessé de fumer ou qui ont essayé d'arrêter, à ceux et celles qui n'ont jamais
commencé, qui évitent d'exposer les autres à la fumée secondaire ou qui
encouragent les jeunes à ne pas fumer. Mireille Deyglun, la porte-parole de
cette campagne, nous confie avec émotion les raisons qui l'incitent à créer un
monde sans fumée autour d'elle. "Lorsque j'avais 12 ans, mon père est décédé
d'avoir trop fumé. Quand mes enfants sont nés, j'ai décidé de cesser de fumer
pour les voir grandir et les avoir avec moi le plus longtemps possible. C'est
par amour pour eux et pour moi que j'ai décidé de leur offrir un monde sans
fumée" affirme Mireille Deyglun.

    Mondesansfumee.ca

    Des actions simples à réaliser qui contribueront à réduire le tabagisme
sont suggérées sur le site www.mondesansfumee.ca. spécialement conçu pour la
campagne. La population est aussi invitée à y ajouter son nom à la liste
virtuelle des personnes qui désirent voir grandir notre monde sans fumée. Ce
site fournit également de l'information sur le tabagisme et des trucs pour
aider son enfant ou un proche à ne pas fumer. Tout au long de la Semaine, ce
site publiera les actions d'adultes et de jeunes qui auront décidé de poser un
geste concret auprès d'un être cher. Une version anglaise de ce site est
accessible au www.smokefreeworld.ca. On peut aussi se procurer gratuitement la
carte de souhaits de la Semaine, à offrir à un être cher, dans la plupart des
pharmacies, bibliothèques municipales et les centres Energie Cardio.

    Le Conseil québécois sur le tabac et la santé est un organisme à but non
lucratif qui oeuvre depuis 32 ans à mobiliser les intervenants québécois pour
réduire et prévenir la consommation de tabac au Québec. Il coordonne plusieurs
programmes de prévention et d'abandon du tabac en milieu scolaire, dans les
entreprises et auprès de la population, ainsi que des campagnes sociétales de
promotion de la santé, dont la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac.
Cette campagne est réalisée grâce au soutien financier du ministère de la
Santé et des Services sociaux. Elle compte aussi sur l'appui inestimable de
centaines d'organismes, d'entreprises et de médias partenaires.




Renseignements :

Renseignements: Entrevues: la porte-parole, Mireille Deyglun, le
directeur général du CQTS, Mario Bujold ainsi que d'autres intervenants sont
disponibles pour des entrevues; Relations médias: Nathalie Juteau, (514)
948-5317, poste 229, cellulaire: (514) 513-4565, njuteau@cqts.qc.ca; Source:
Conseil québécois sur le tabac et la santé

Profil de l'entreprise

Conseil québécois sur le tabac et la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.