LE TAUX DE FAIBLE REVENU DIMINUE AU QUEBEC, MAIS IL FAUT POURSUIVRE LES EFFORTS



    QUEBEC, le 7 fév. /CNW Telbec/ - Le Centre d'étude sur la pauvreté et
l'exclusion rend public aujourd'hui un rapport statistique intitulé Le faible
revenu au Québec : un état de situation. Produit à partir des indicateurs et
des données existants, le document montre que des gains ont été enregistrés
ces dernières années. Toutefois, la situation demeure problématique pour
certains sous-groupes de la population, notamment les personnes seules.
    Réalisé à la demande du Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et
l'exclusion sociale, l'état de situation comporte des éléments d'information
particulièrement utiles pour le comité qui s'est vu attribuer en 2005 la
mission de conseiller le ministre responsable de l'application de la Loi
visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale, M. Sam Hamad.
Rappelons que cette loi engage le gouvernement et l'ensemble de la société
québécoise à planifier et à réaliser les actions nécessaires pour amener
progressivement le Québec, d'ici 2013, au nombre des nations industrialisées
comptant le moins de pauvreté.
    Mettant en relief la conjoncture observable depuis quelques années,
l'état de situation porte principalement sur la proportion d'unités familiales
à faible revenu dans la population, l'écart entre le revenu de ces dernières
et les seuils de faible revenu et la période durant laquelle elles demeurent
dans cette situation. De même, le document réalisé par le centre d'étude
révèle les principales caractéristiques sociodémographiques et économiques des
unités familiales à faible revenu. Sur ces questions, les personnes seules et
les prestataires d'une aide financière de dernier recours font l'objet d'un
portrait plus détaillé.

    Quelques faits saillants

    
    - Le taux de faible revenu diminue depuis la fin des années 1990.
    - La région de Montréal a le taux de faible revenu le plus élevé, alors
      que la région de la Chaudière-Appalaches a le moins élevé.
    - La situation de faible revenu est généralement temporaire, mais elle
      persiste pour des segments particuliers de la population, dont les
      familles monoparentales et les personnes seules (au Canada).
      D'ailleurs, les personnes seules sont plus exposées au faible revenu
      persistant si elles ont entre 45 et 64 ans, ne possèdent pas de diplôme
      d'études secondaires, présentent une limitation au travail, sont sans
      emploi ou ont un statut de personne seule pendant une longue période.
    - Près de la moitié des individus à faible revenu sont des personnes
      seules.
    - Un peu plus de la moitié des unités familiales à faible revenu sont
      sans revenu d'emploi.
    - Les personnes seules constituent les unités familiales dont l'écart
      entre le revenu et les seuils de faible revenu est le plus élevé. Cela
      s'observe aussi chez les prestataires d'une aide financière de dernier
      recours, notamment chez les personnes seules sans contraintes à
      l'emploi.
    

    Centre d'étude sur la pauvreté et l'exclusion

    Le Centre d'étude sur la pauvreté et l'exclusion est un lieu
d'observation, de recherche et d'échanges visant à fournir des informations
fiables et rigoureuses, notamment de nature statistique, en matière de
pauvreté et d'exclusion sociale.
    Instauré dans l'esprit de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et
l'exclusion sociale, le centre d'étude est rattaché au ministère de l'Emploi
et de la Solidarité sociale. Il est géré en collaboration avec un comité de
direction composé de personnes en provenance des milieux gouvernemental,
universitaire et de la recherche ainsi que de personnes oeuvrant auprès des
individus en situation de pauvreté ou d'exclusion sociale.
    Le document est disponible sur le site Internet du Centre d'étude sur la
pauvreté et l'exclusion : http://www.cepe.gouv.qc.ca/.

    Sources
    Alain Noel (toute autre question)
    Président du comité de direction
    Centre d'étude sur la pauvreté et
    l'exclusion sociale
    (514) 343-7375
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Alain Noel (toute autre question), Président du comité
de direction, Centre d'étude sur la pauvreté et l'exclusion sociale, (514)
343-7375


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.