Le Syndicat québécois de la construction accueille favorablement le rapport du groupe de travail sur le fonctionnement de l'industrie de la construction

MONTRÉAL, le 12 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Suite à la présentation du rapport sur le fonctionnement de l'industrie de la construction par la Ministre du Travail Mme Lise Thériault, le Syndicat québécois de la construction (SQC) accueille favorablement le rapport et envisage ses recommandations positivement.

D'abord, le SQC obtient ce qu'il revendique depuis très longtemps, soit un poste au conseil d'administration de la Commission de la construction du Québec.  En tant qu'association représentative reconnue par la Loi R-20, le SQC prendra enfin place au sein de cette instance dont ses membres ont toujours financé, en partie, la gestion.

Deuxièmement, le SQC accueille très favorablement le fait que toutes les associations syndicales participent activement aux tables de négociations appliquant ainsi un réel pluralisme syndical au sein de notre processus de négociations des conventions collectives.

Nous voyons également positivement le renforcement du système de référencement de la CCQ ainsi que les nouveaux mécanismes qui viendront soutenir les travailleurs victimes de discrimination. Par ailleurs, les recommandations concernant le placement syndical ne changeront pas les façons de faire de notre association puisque nous avons déjà en place un système de référence qui respecte des règles éthiques sans discrimination et sans favoritisme.

En ce qui a trait au système de votation, le SQC se penchera attentivement sur l'application des recommandations afin que les travailleurs puissent exercer leur vote sans pression et intimidation.

La proposition que la durée des conventions collectives soit maintenant de quatre ans, nous parait raisonnable et nous y adhérons.

Pour les autres points, notre équipe analysera plus en profondeur les recommandations avant de se prononcer et réservera ses commentaires dans le cadre des consultations suite au dépôt du projet de loi. Toutefois, concernant l'assujettissement des travaux, il est clair que le SQC s'opposera à une réduction du champ d'application de la Loi R-20.

Bref, ces recommandations représentent une belle ouverture pour améliorer le droit au travail des travailleuses et travailleurs de la construction du Québec. Elles visent également, comme le mentionne le rapport, « à rétablir un équilibre entre les acteurs de notre industrie tout en mettant en place des conditions favorables à l'investissement dans notre province ».

À propos du SQC

Le Syndicat québécois de la construction (SQC) est un syndicat indépendant reconnu comme association représentative par la Loi R-20. Il représente 13 000 travailleuses et travailleurs détenteurs d'un certificat de compétence actif et ce, pour tous les métiers et pour toutes les régions du Québec.

SOURCE Syndicat québécois de la construction

Renseignements :

Annie Robineau
Coordonnatrice aux communications
Syndicat québécois de la construction
Tél. : 450 773-8833
arobineau@sqc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.