Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes demande à l'opposition de dire non aux changements à la Loi sur la Société canadienne des postes



    OTTAWA, le 18 juin /CNW Telbec/ - Le gouvernement fédéral devrait
concentrer ses efforts sur l'amélioration des services postaux plutôt que de
récompenser les entreprises de repostage du courrier international qui violent
la Loi sur la Société canadienne des postes.
    Aujourd'hui, le gouvernement conservateur a annoncé qu'il allait
présenter une modification à la Loi pour retirer le courrier international du
privilège exclusif dont dispose Postes Canada sur la livraison des lettres.
    Cette modification permettrait aux entreprises de repostage de continuer
à siphonner les volumes de poste-lettres de Postes Canada et à réduire ses
revenus, affaiblissant du même coup la capacité du service postal public à
fournir un service dans les régions rurales et éloignées du pays. Moya Greene,
présidente de Postes Canada, estime que les entreprises de repostage privent
annuellement la société d'Etat de 60 à 80 millions de dollars en revenus.
    "En ces temps difficiles sur le plan économique, il n'est pas logique de
mettre inutilement en danger des emplois à Postes Canada en exportant ce
travail à l'étranger", mentionne Denis Lemelin, président national du Syndicat
des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).
    "Plutôt que de légaliser les activités des entreprises de repostage, le
gouvernement devrait prendre des mesures pour améliorer les services postaux
offerts à la population. Comme première étape, le gouvernement devait
appliquer les recommandations issues de l'Examen stratégique de la Société
canadienne des postes. Ces recommandations, ajoute Denis Lemelin, appellent à
l'établissement d'un "protocole de service" qui définirait les attentes du
gouvernement à l'égard de Postes Canada quant à l'obligation d'assurer un
service universel, notamment en ce qui concerne les normes de livraison, les
services ruraux, le réseau de vente au détail, la tarification et le privilège
exclusif".




Renseignements :

Renseignements: Richard McGrath, agent des communications du STTP, (613)
222-3952 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.