Le SFPQ sonne l'alarme - Crise au Palais de justice de Montréal



    MONTREAL, le 24 oct. /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique
du Québec (SFPQ) dénonce la situation de crise qui sévit actuellement au
greffe civil du Palais de justice de Montréal. Selon le Syndicat, la situation
qui dure depuis plusieurs années découle principalement d'un mauvais climat de
travail qui a des effets néfastes pour les employés de ce secteur de travail,
à tel point que plusieurs d'entre eux sont au bord de l'épuisement
professionnel alors que d'autres sont en congé de maladie depuis un bon moment
pour cette même raison.
    Le président du SFPQ pour la région Montréal - Laval, Pierre Gravel,
constate que la situation ne s'est toujours pas améliorée depuis les huit
dernières années et qu'il faut maintenant que le ministère agisse rapidement.
"Il manque énormément de personnel et pendant ce temps les employés en poste
doivent pallier les absences sans pour autant avoir du personnel de
remplacement. A plusieurs reprises, nous sommes intervenus auprès des
autorités du Palais de justice et du ministère et rien n'a changé", a précisé
le syndicaliste.
    De plus, le SFPQ de la région Montréal - Laval adressait, le 24 juillet
dernier, une correspondance aux autorités du ministère, réclamant des actions
urgentes afin d'éviter de nouveaux congés de maladie, des surcharges de
travail qui mettraient en péril l'intégrité physique et psychique des autres
travailleurs ou même une rupture des services.
    Jugeant la réponse de la direction du Palais de justice nettement
insuffisante, le Syndicat interpelle maintenant le ministre Jacques P. Dupuis
afin qu'il prenne les mesures nécessaires pour que le ministère corrige la
situation. "Le ministre Dupuis doit également assumer sa pleine responsabilité
quant à la santé du personnel qui dispense les services publics", a précisé
Pierre Gravel.
    "Quand nous savons que, selon sa mission, "le ministère de la Justice
fait siennes les valeurs de respect, de confiance, d'équité et d'intégrité",
nous devons alors comprendre que celui-ci est loin de répondre aux exigences
de ses propres valeurs et qu'il semble être dans l'incapacité d'assurer à ses
employés un milieu de travail agréable et stimulant", a conclu le président
régional du SFPQ, Pierre Gravel.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Gravel, Président régional, Syndicat de la
fonction publique du Québec, Montréal - Laval, (514) 844-4487, poste 27,
Cellulaire: (514) 776-7552


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.