Le Service de sécurité incendie de Montréal réagit au dépôt du rapport de la CSST quant à l'enquête entourant le décès du capitaine Marcel Marleau



    MONTREAL, le 8 fév. /CNW Telbec/ - C'est avec transparence et compassion
que le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) réagit aujourd'hui au
rapport déposé par la Commission de la santé et de la sécurité au travail
(CSST) plus tôt cette semaine au sujet de l'enquête entourant le décès du
capitaine Marcel Marleau survenu le 21 janvier 2006. "Avant de réagir
publiquement, le Service de sécurité incendie de Montréal a préféré bien
analyser l'ensemble du rapport entourant les circonstances du décès du
capitaine Marleau et en discuter avec la famille du défunt qui, une fois de
plus, est éprouvée par le drame. La mort du capitaine Marleau est survenue
dans des circonstances hors de l'ordinaire et le respect de la famille était
essentiel", souligne Serge Tremblay, directeur du Service de sécurité incendie
de Montréal.
    Le service prend note des causes retenues par la CSST quant au décès. Il
a agi en employeur responsable et s'est conformé aux exigences de la
commission en effectuant un rappel quant au port obligatoire de l'APRIA et a
rappelé à tout son personnel pompier qu'il était obligatoire de mettre en
pratique l'ensemble des directives contenues dans son Guide des opérations. A
la demande de la CSST, le service a d'ailleurs réécrit certaines directives
afin qu'elles soient mieux comprises de tous et par le fait même, en faciliter
la mise en application. Les pompiers du Service de sécurité incendie de
Montréal sont des professionnels qualifiés, bien formés et compétents. Le
service met à leur disposition les meilleurs outils théoriques et techniques
disponibles pour leur formation continue et pour accomplir leur mission, soit
celle de sauvegarder la vie humaine et de protéger les biens. Dans un souci
d'amélioration continue liée aux nouveaux risques, le SIM continuera d'adapter
ses façons de faire pour maintenir la qualité des services offerts par les
pompiers en matière de combat incendie, et ce, sans compromettre leur
sécurité.
    "Le Service de sécurité incendie de Montréal n'a pas hésité à se
conformer aux exigences de la CSST et est même allé au-delà en mettant en
place un projet de recherche et développement permettant de faire des essais
en laboratoire et de grandeur nature dans le but de mieux comprendre le
phénomène s'étant produit lors de l'incendie qui a entraîné la mort du
capitaine Marleau. Les conclusions du projet fait en partenariat avec le
Conseil national de recherches du Canada devraient ensuite permettre d'innover
en matière de formation donnée aux pompiers et d'anticiper certains risques
afin que des accidents et incidents ne se reproduisent dans les mêmes
circonstances", explique monsieur Tremblay.




Renseignements :

Renseignements: Division des communications et des relations avec les
médias, Service de sécurité incendie de Montréal, (514) 872-7687

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Service de sécurité incendie de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.