Le secteur ontarien de l'automobile est de nouveau dans la course

Le plan du Parti libéral de l'Ontario a préservé plus de 400 000 emplois dans le secteur de l'automobile

BRAMPTON, ON, le 30 sept. 2011 /CNW/ - Quand la dernière récession a frappé l'Ontario, le premier ministre, Dalton McGuinty, a réagi rapidement, de concert avec les gouvernements fédéraux canadiens et américains. Résultat : l'Ontario est aujourd'hui le premier fabricant d'automobiles de toute l'Amérique du Nord.

« L'Ontario construit plus de véhicules que n'importe quelle autre région nord-américaine, et le secteur de l'automobile offre plus de 400 000 emplois de qualité aux familles ontariennes », a déclaré Dalton McGuinty. « D'autres gouvernements auraient renoncé à aider ces personnes — le nôtre a choisi d'agir, et dans un contexte difficile, nous ferions de nouveau le même choix. »

L'Ontario a investi 4,8 milliards de dollars dans la restructuration de GM et de Chrysler. En mai dernier, Chrysler a intégralement remboursé son emprunt, et ce, avec six ans d'avance sur l'échéancier prévu. Le soutien apporté à GM et à Chrysler a contribué à empêcher l'effondrement de tout le secteur de l'automobile de l'Ontario, y compris les autres constructeurs d'automobiles et fournisseurs. En effet, de nombreux fournisseurs n'auraient pas survécu à la disparition de GM et/ou de Chrysler, et auraient été dans l'incapacité de continuer d'approvisionner les autres constructeurs établis dans la province, comme Ford, Toyota et Honda.

« Au moment le plus crucial, nous avons soutenu les personnes travaillant dans le secteur de l'automobile ainsi que leurs familles », a déclaré M. McGuinty. « Ils se sont montrés à la hauteur et nous ont aidés à revenir au sommet. Nous avons témoigné notre confiance à Chrysler et aujourd'hui, Chrysler continue de prouver sa confiance à l'Ontario. »

Au Canada, l'Ontario se classe au premier rang pour ce qui a trait à la création d'emplois. C'est également la province la plus adepte quand il s'agit de transformer l'investissement direct étranger en emplois pour les familles ontariennes. Il ne faut pourtant pas oublier que de nombreuses incertitudes demeurent en ce qui concerne l'économie internationale.

« Notre secteur de l'automobile est de nouveau dans la course, et je tiens à remercier les personnes qui travaillent dans ce secteur pour leur détermination et les nombreux efforts qu'elles ont fournis », a déclaré M. McGuinty. « Tout comme nous avons surmonté la dernière récession, nous continuerons d'adopter une position ferme, pour avancer, ensemble. »

Le Parti PC de M. Hudak s'oppose aux investissements gouvernementaux dans le secteur de l'automobile. Il offre des cadeaux et des réductions d'impôt non financés de 14 milliards de dollars, ce qui se traduirait par des coupures drastiques pour les hôpitaux et les écoles. Quant au NPD de Mme Horwath, il compte introduire 9 milliards de dollars sous forme d'impôts destructeurs d'emplois. Les deux partis feraient déraper l'Ontario au pire moment possible.

« Aujourd'hui, l'expérimentation ou l'opportunisme politique n'est pas de mise. Nous avons besoin d'un leadership fort et stable. Seuls les Libéraux de l'Ontario ont un plan pour nous faire avancer, ensemble », a affirmé M. McGuinty.

SOURCE Ontario Liberal Party

Renseignements :

Parti libéral de l'Ontario - Relations avec les médias
416 961-3800, poste 328

Profil de l'entreprise

Ontario Liberal Party

Renseignements sur cet organisme

Election Ontario 2011

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.