Le secteur canadien de la foresterie continuera de se rationaliser en 2011

Les restructurations et la vente d'actifs non essentiels étaient au cœur des marchés conclus en 2010

TORONTO, le 4 avril /CNW/ - La majorité des transactions conclues au Canada et aux États-Unis dans le secteur de la foresterie en 2010 impliquaient des sociétés de pâtes et papiers qui s'étaient placées sous la protection des lois sur les faillites ou en sortaient, et des regroupements additionnels sont à prévoir en 2011, selon le rapport annuel de PwC sur les transactions dans le secteur forestier, papetier et de l'emballage (FPE) mondial intitulé Branching Out.

En 2010, les transactions en Amérique du Nord ont augmenté de 47 %, à 66 transactions d'une valeur de 3,2 milliards $US, comparativement à 45 valant 1 milliard $US en 2009. On est cependant très loin des 17 milliards $US de transactions conclues annuellement sur le continent en 2006 et 2007 et des 30 milliards $ de 2005. En 2010, il s'est conclu au Canada 15 transactions représentant 1,8 milliard $US, plus de la moitié de la valeur de toutes les transactions en Amérique du Nord.

La plus grande transaction en Amérique du Nord en 2010 a été conclue lorsque la société de propriété canadienne AbitibiBowater a vendu pour 940 millions $US de terrains et d'actifs qui ne faisaient pas partie de sa stratégie à long terme à un acheteur dont l'identité n'a pas été dévoilée, avant d'émerger de la protection contre ses créanciers. Par ailleurs, Grant Forest Products, qui éprouvait des difficultés financières, a été vendue 400 millions $US à Georgia Pacific, et Eacom Timber Corporation a acheté les activités non stratégiques de produits forestiers à Domtar pour 78 millions $US.

« Sur une note positive, les fusions et acquisitions ont redémarré en Amérique du Nord après s'être pratiquement effondrées l'an dernier, dit Frédéric Bouchard, leader national des transactions dans le secteur forestier, papetier et de l'emballage chez PwC. Cependant, des situations désespérées sont à l'origine d'un grand nombre des transactions de 2010, car beaucoup de producteurs canadiens et américains du secteur des pâtes et papiers avaient dû se mettre à l'abri de leurs créanciers ces dernières années, dans un contexte de déclin de la demande. »

Les sociétés qui ont pu éviter des procédures de faillite ont été occupées à rationaliser leurs activités en procédant à des fermetures et à des désinvestissements plus petits et en se repositionnant. Avec le raffermissement des perspectives économiques, une nouvelle vague de regroupements est à prévoir. La vente par Domtar de son secteur des produits forestiers à Eacom Timber en 2010 est un exemple du type de transactions auquel on peut s'attendre.

À l'échelle mondiale, 385 transactions ont été conclues en 2010, soit 4,6 % de plus qu'en 2009, mais la valeur totale des transactions a chuté à 12,7 milliards $US en 2010 comparativement à 18,7 milliards $US en 2009. Pour la première fois depuis que PwC a commencé à recueillir des données sur les transactions dans le secteur FPE en 2003, l'Europe a représenté la plus grande part de la valeur des marchés conclus dans le secteur avec 4,6 milliards $US, soit 36 %.

« Les sociétés nord-américaines ont pris davantage de mesures que leurs homologues européennes en termes de rationalisation, de réduction des capacités et de restructuration, devant le déclin de la demande de papier journal, d'écriture et d'impression, dit M. Bouchard. Nous prévoyons toutefois que l'Europe commence elle aussi à adapter ses capacités à la demande du marché en 2011. »

Tel que le prédisait le rapport de l'an dernier, la crise du marché a continué de faire souffrir nombre de producteurs de pâtes et papiers non intégrés présents sur des marchés parvenus à maturité, coincés entre des prix des intrants élevés et une demande anémique. Par contraste, les producteurs intégrés continuent d'émerger du ralentissement avec des bilans relativement sains.

Le capital-investissement a représenté 22 % de la valeur totale des transactions conclues dans le secteur FPE en 2010 et plus de la moitié (56 %) de celle des opérations touchant des transformateurs. Bien que 2010 ait été une petite année pour ce qui est du nombre de transactions dans lesquelles sont intervenues des sociétés de capital-investissement - 56 seulement, contre 107 l'année précédente - quelques transactions d'envergure ont fait grimper la valeur de ces marchés d'un creux de 1,8 milliard $US en 2009 à 2,8 milliards $US en 2010. Ce bond a été facilité par le fait qu'une société de capital-investissement ait conclu la plus grosse transaction de 2010, soit la revente par le fonds d'investissement britannique Candover Investments du groupe européen Ontex à TGP Capital et GS Capital Partners.

Perspectives 2011

  • Les transactions reprennent dans le secteur FPE et le rythme devrait se maintenir en 2011 et au début de 2012. Les principaux facteurs qui le justifient sont la rationalisation (attendue depuis longtemps en Europe), la sécurité de l'approvisionnement en fibres, la diversification géographique sur de nouveaux marchés de croissance et le repositionnement des portefeuilles de produits et opérationnels.
  • Le capital-investissement fait un retour dans le secteur et joue un très grand rôle dans les secteurs de l'emballage et de la transformation, en aval.
  • Le déficit de fibres asiatique, particulièrement marqué en Chine, continuera de favoriser l'acquisition de ressources étrangères en fibres par des entreprises de Chine et d'autres pays d'Asie. Le marché FPE chinois demeurant fortement fragmenté, l'interaction gouvernementale et la logique du marché joueront des rôles essentiels dans ce domaine au cours des mois à venir.

À propos de l'équipe Transactions de PwC
L'équipe Transactions de PwC (www.pwc.com/ca/transactions) aide les clients à réussir leurs transactions - de la conception à la clôture et au-delà. Faisant partie du plus important groupe de services transactionnels au monde, et grâce à son équipe mondiale Vente, acquisition et financement d'entreprise qui a reçu en 2010 le prix « Upper Mid Market M&A Advisor of the Year », l'équipe Transactions de PwC Canada est votre porte d'entrée dans un monde passionnant de nouvelles possibilités de fusions et d'acquisitions.

À propos du cabinet
PricewaterhouseCoopers (www.pwc.com) fournit des services de certification, de fiscalité et de conseils dans divers secteurs d'activité afin d'apporter une valeur ajoutée à ses clients et à leurs parties prenantes et de promouvoir la confiance du public. Dans les 154 pays où sont réparties les sociétés membres du réseau, plus de 161 000 personnes mettent en commun leurs idées et leur expérience pour trouver des solutions, présenter une perspective nouvelle et donner des conseils pratiques. Au Canada, PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. (www.pwc.com/ca/fra) et ses entités apparentées comptent plus de 5 300 associés et employés.

« PwC » est la marque sous laquelle les cabinets membres de PricewaterhouseCoopers International Limited (PwCIL) exercent leurs activités et offrent leurs services. Ensemble, ils forment le réseau PwC. Chaque cabinet du réseau est une entité juridique distincte et n'est pas un mandataire de PwCIL ni d'aucun autre cabinet membre. PwCIL n'offre aucun service à des clients. PwCIL n'est pas responsable des actes ou omissions de ses cabinets membres et ne peut exercer aucun contrôle sur leur jugement professionnel ni les lier de quelque manière que ce soit.

Note aux rédacteurs : La société PricewaterhouseCoopers a adopté la nouvelle désignation « PwC » à l'automne 2010. « PwC » s'écrit avec un « P » et un « C » majuscules. Le logo de la société, qui représente les initiales PwC en lettres minuscules, est la seule exception à cette règle d'écriture.

SOURCE PwC

Renseignements :

Olivia Boucherie, PwC
Tél. : 514 205-5335
Courriel : olivia.boucherie@ca.pwc.com

OU :
Kiran Chauhan, PwC
Tél. : 416 947-8983
Courriel : kiran.chauhan@ca.pwc.com

Profil de l'entreprise

PwC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.